La résilience du régime algérien    Plan d'urgence en cours d'élaboration pour relancer le sport d'élite en Algérie    Tennis/Tournoi international ITF juniors: Perez Pena et Mehdi Sadaoui sacrés    Sahara occidental: Brahim Ghali réitère son appel à l'ONU à assumer ses responsabilités    Mokri appelle à prévenir les "conflits d'intérêt" et à œuvrer à édifier un Etat de droit    Appel au parachèvement du processus de mutation démocratique pour l'édification de la nouvelle Algérie    POUR NON-CONFORMITE DE LA POUDRE DE LAIT UTILISEE : Fermeture d'une laiterie privée à Mostaganem    Les locaux de Logitrans auraient été perquisitionnés    Parti FFS : Démission collective de membres de l'Instance Présidentielle    APRES UNE VISITE D'ETAT EN ARABIE SAOUDITE : Le Président Tebboune regagne Alger    Djerad félicite le nouveau chef du gouvernement tunisien pour sa prise de fonctions    FORMATION AU METIER D'AVOCAT : Le concours d'accès au CAPA relève de l'UNOA    Le procès Hamel et Tayeb Louh reporté au 19 mars    CORONAVIRUS : L'Algérie n'a enregistré aucun autre cas positif    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Kamel Chikhi condamné à 8 ans de prison ferme    SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    Des enfants inventeurs reçus par les ministres Sid Ali Khaldi et Yacine Djeridane    Le hirak entame sa 2e année en force    LOGEMENTS SOCIO-LOCATIFS DE FRENDA (TIARET) : La liste des 1183 logements sera connue le 16 avril    CRISE DU LAIT EN SACHET : La spéculation perdure à Oran    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    L'Espagne et la France fustigées    T'es pas mon frère !    Les revendeurs «partenaires»    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouveau rejet des étudiants de Annaba
5e MANDAT DE BOUTEFLIKA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 03 - 2019

La protestation contre le 5e mandat du Président sortant n'a pas l'air de s'épuiser. A peine deux jours après la grandiose et populaire au sens propre du terme de la marche pacifique dénonçant la persistance des tenants du pouvoir à faire passer en force cette candidature, les étudiants de Annaba ont renoué, pour la deuxième fois en quelques jours, leur rejet de ce mandat de trop.
Dès la matinée, des centaines d'étudiants ont commencé à rejoindre le cours de la Révolution, lieu de rassemblement de cette frange de la société, futurs cadres de la nation.
En fin de matinée, ils étaient plus de 2 000 des deux sexes à scander des slogans anti-5e mandat. «Djazaïr horra démocratia», (L'Algérie libre et démocratique), «El-Djeïch, echaâb, khaoua khaoua» (l'armée et le peuple sont des frères) «ya Haddad ya Chakib roudou el malayir» (Haddad et Chakib remboursez les milliards), «FLN dégage», «Ouyahia dégage», «Echaâb yourid isqat ennidham» (Le peuple veut la chute du pouvoir). D'autres slogans tout aussi virulents contre le système ont fusé durant plus de trois heures du cours de la Révolution.
Le soulèvement des étudiants de Annaba ne s'est pas limité à cet endroit mythique de la quatrième ville du pays et qui était le fait des étudiants de l'Ecole supérieure des sciences économiques, mitoyenne des lieux du rassemblement, rejoints par ceux du pôle universitaire de Sidi Achour, situé à la périphérie de la ville.
En effet, devant le manque de moyens de transport, les étudiants de Sidi Amar et d'El Bouni dont le nombre est plus important, ont organisé des sit-in de dénonciation du 5e mandat à l'intérieur de leurs campus respectifs. Là aussi, il y avait des centaines de filles et garçons poursuivant leur cursus universitaire au sein de ces deux pôles situés à plusieurs kilomètres du centre urbain du chef-lieu de wilaya.
Une présence policière principalement en civil surveillait les alentours des lieux où se tenait la protestation. Très discrets et agissant en parfaits professionnels, les éléments de celle-ci n'ont pas eu à intervenir sauf pour arrêter un délinquant qui tentait de subtiliser un téléphone portable à une jeune étudiante, vite isolé par les étudiants qui l'ont remis aux forces de l'ordre.
Mostaganem
Les étudiants de nouveau dans la rue
Une manifestation contre le cinquième mandat présidentiel est organisée, depuis hier dimanche, par les étudiants de plusieurs campus universitaires de Mostaganem.
Dès les premières heures de la matinée, les étudiants ont tenu un rassemblement en masse sur l'esplanade du pôle universitaire ITA avant de sortir dans la rue pour scander «Makach el khamssa ya Bouteflika» et d'autres slogans exprimant le refus de la candidature de Bouteflika. On a pu remarquer également que les automobilistes ont klaxonné en signe de soutien.
La manifestation des étudiants s'est déroulée dans le calme malgré le dispositif sécuritaire déployé. A l'heure où nous écrivons ces lignes, les deux principaux boulevards du centre-ville sont fermés à la circulation.
A. Bouacha


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.