Vaste mouvement dans le corps des présidents et procureurs généraux près les cours de justice    Vaste mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Explosion de Beyrouth: quatre avions d'aides décollent d'Alger    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Constantine: réception prochaine du projet de raccordement du CW1 à la RN 27    75 ans après Hirochima, le désarmement reste un vœu pieux    Covid-19: 571 nouveaux cas, 436 guérisons et 12 décès    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Feux de forêts : la Protection civile déploie un important dispositif    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Deux Algériens légèrement blessés    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le féminicide, un crime silencieux    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    L'apocalypse à Beyrouth    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les étudiants dans la rue aujourd'hui
Un autre Mardi de colère
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 03 - 2019

Nouvelle mobilisation des étudiants aujourd'hui contre le système et le prolongement du quatrième mandat présidentiel. Les étudiants ont lancé un appel à des marches aujourd'hui, pour le quatrième mardi consécutif, à travers tout le territoire national. Dans la capitale, le rendez-vous a été fixé au niveau de la Grande-Poste.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - En termes de grande mobilisation et de mobilisation de foule, les manifestations des étudiants chaque mardi sont, sans conteste, le deuxième grand rendez-vous de la semaine après les marches des vendredis, contre le prolongement du quatrième mandat présidentiel.
Depuis maintenant un mois, ils sont plusieurs milliers d'étudiants à investir la rue pour manifester contre le système et le prolongement du quatrième mandat du Président sortant.
D'ailleurs, leur mobilisation de rue est tellement importante que le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a tenté de casser ce mouvement en décidant de leur octroyer presque un mois de vacances de printemps. Tentative échouée puisque les étudiants restent mobilisés et continuent de démontrer qu'ils sont plus que jamais impliqués dans la situation politique que vit le pays depuis le début du mouvement populaire.
Un nouvel appel à une marche a été lancé pour aujourd'hui à travers tout le pays. Dans la capitale, les étudiants, qui sont pourtant maintenant en vacances depuis jeudi dernier, se sont donné rendez-vous devant la Grande-Poste à partir de 10 heures.
«Nous allons revenir de nouveau avec plus de détermination pour demander le départ du système et notre liberté », lit-on sur l'une des pages Facebook de groupes d'étudiants de l'USTHB. D'ailleurs, c'est sur les réseaux sociaux que les étudiants arrivent à s'organiser pour organiser leurs marches. Ainsi, ils ont appelé à plus d'organisation lors de la marche d'aujourd'hui. Sur la page Spotted USTHB, les étudiants ont publié plusieurs recommandations à suivre ce mardi.
« Pas de vuvuzela, de danses et de chants de stade ça ne représente pas les étudiants. Pas de slogans sur le cinquième mandat car ce n'est plus d'actualité, pas d'arrêt au niveau du tunnel des Facultés car nous avons dénombré beaucoup de malaises provoqués chez des personnes asthmatiques et des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires à l'intérieur du tunnel. Nous allons nous retrouver à partir de 10 heures devant la Grande-Poste, ceux qui arrivent avant l'heure pas la peine de faire la marche seuls, car ça va créer des groupes éparpillés, ce qui va créer ensuite de l'anarchie. Essayons de nous imposer avec des slogans qui représentent bien les étudiants comme nous l'avions fait avant avec des matrices pour les mathématiciens, des microbes pour les médecins et des croquis pour les architectes», ont recommandé des étudiants qui ont également informé les marcheurs que des sacs-poubelles leur seront distribués aux environs de 14 heures pour nettoyer les lieux.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.