RECLAME PAR LA JUSTICE : Djemai cède sa place à la tête du FLN    DE TIARET, LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS RASSURE : ‘'La ligne ferroviaire, prochainement livrée''    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les employés d'Aigle Azur en Algérie sacrifiés ?    Années du service national et droit à la retraite    Et après ?    Transition toujours mouvementée au Soudan    Le logo officiel présenté aujourd'hui    L'Algérie deuxième, avec 3 or et 1 argent    Les garçons évitent le forfait, les filles toujours dans l'expectative    Slimani passeur décisif    Les partis se positionnent    Béjaïa : le front social en ébullition    Deux morts et deux blessés dans un accident de la route    Pénurie de manuels scolaires    MBC lance une chaîne TV dédiée aux pays du Maghreb    Un festival à Alger pour la promotion des traditions méditerranéennes    Le Sénégal invité d'honneur du 24e Sila    ACTUCULT    L'appel à participation ouvert jusqu'au 15 novembre    "L'oppression nous conduit droit vers une élection illégitime"    Hausse du déficit de la balance commerciale    Suppression de la règle 49/51 : Les Britanniques applaudissent et promettent un programme d'investissement    Une «alliance islamo-nationaliste» pour sauver le scrutin    L'activiste Samir Belarbi arrêté    «Les dernières inculpations des manifestants sont politiques»    Le pétrole en nette hausse    CHAN-2020 : Les 24 joueurs face au Maroc    Belle option pour les Rouge et Noir    Est-il sérieux de parler encore de mobilité ?    Un autre coup de massue pour les Hamraoua    Tébessa: La Protection civile sur le qui-vive    Elections présidentielles: L'Algérie dans une phase cruciale    Attaque contre l'Arabie saoudite: Le pétrole s'affole, les tensions diplomatiques montent    Médicaments: Pour une meilleure traçabilité des Psychotropes    MC Oran: Une défaite qui interpelle    Gestion de l'eau: Les aveux du ministre    Ils seront livrés en novembre prochain: Des instructions pour l'achèvement des 2.800 logements AADL dans les délais    Les lois relatives au régime électoral et à l'Autorité indépendante des élections promulguées au Journal officiel    Bensalah nomme Abderrahmane Bouchahda nouveau DG de l'OAIC    La guerre en Syrie est officiellement terminée    Pour les passionnés de fantastique    Plaidoyer pour la promulgation d'une loi permettant l'acquisition de tableaux    Stabilité et épanouissement de la nation    Ramaphosa veut rassurer les pays africains    Nouveau prix pour la Clio 4 GT Line    Honda présente la Honda e    Enquêtes dans les écoles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée de marche ce mardi
Les blouses blanches et les étudiants dans la rue
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 03 - 2019

Les étudiants continuent de maintenir la pression et prévoient une marche aujourd'hui pour réitérer leur rejet du prolongement du quatrième mandat présidentiel. Ils ne seront pas seuls dans le programme des protestations prévu pour aujourd'hui. Les blouses blanches, tous corps confondus, seront aussi dans la rue pour dire non au prolongement du quatrième mandat.
Salima Akkouche - Alger- (Le Soir) - La mobilisation citoyenne contre le prolongement du quatrième mandat du président sortant se poursuit. Pour cette journée du 19 mars, coïncidant avec la célébration de la fête de la victoire, c'est une journée de marches qui est prévue sur tout le territoire national.
La mobilisation des étudiants ne faiblit pas. Malgré la décision de Hadjar d'avancer les vacances de printemps, les étudiants continuent d'occuper la rue chaque semaine. Et un appel a été lancé via les réseaux sociaux pour organiser des marches aujourd'hui sur tout le territoire national.
La mobilisation de rue sera très importante aujourd'hui. Les étudiants ne seront pas seuls à marcher. Les blouses blanches ont aussi décidé d'occuper l'espace public.
Le conseil de l'ordre des médecins, les syndicats des patriciens généralistes, des spécialistes, des résidents, des paramédicaux, des psychologues et des hospitalo-universitaires ont aussi lancé un appel à une marche sur tout le territoire national. «la corporation médicale rassemblée et représentée par l'ordre des médecins, les organisations professionnelles et les sociétés savantes, réitère son appui et son soutien aux revendications légitimes portées par la voix du peuple algérien et associe sa voix pour dire : non à la prolongation du 4e mandat présidentiel, oui pour une rupture totale avec le mode de gestion actuel des affaires du pays, oui pour la concrétisation des aspirations du peuple algérien et de la jeunesse algérienne pour un Etat souverain, libre et démocratique, a souligné un communiqué signé par l'ordre des médecins et le snpsp. Et d'ajouter que «la corporation médicale, plus que jamais interpellée par la situation inédite que traverse notre pays, est appelée à manifester son engagement et sa solidarité en participant massivement dans toutes les grandes villes du pays, à la marche des blouses blanches ce mardi».
Le collectif des médecins résidents a aussi appelé à la mobilisation des résidents pour cette journée. «Soyez nombreux pour dire non à la prolongation du quatrième mandat présidentiel et oui pour une Algérie démocratique», a écrit le Camra. L'intersyndicale de la santé qui regroupe les syndicats des paramédicaux, des psychologues, des hospitalo-universitaires, des praticiens spécialistes et des médecins généralistes, a aussi rendu public un communiqué dans lequel elle a déclaré : «Nous, syndicats autonomes de la santé publique réunis en intersyndicale, réitérons notre solidarité et soutien avec notre valeureux peuple et nous appelons l'ensemble de la famille de la santé à une marche nationale pacifique pour le mardi, 19 mars. L'heure est à l'union et à la solidarité nationale pour représenter dignement le corps de la santé.»
Pour la capitale, les blouses blanches se sont donné rendez-vous devant l'entrée du CHU Mustapha-Pacha, comme point de départ, et soulignent que le port de la blouse blanche est obligatoire.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.