Edition du 24/05/2019    Oran : Circoncision de 303 enfants au CHUO    Monchi veut Bensebaini au FC Séville    Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Les prix des fruits et légumes ont baissé de 30 à 40%    «L'armée doit écouter les propositions des élites»    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Les députés FLN tentent la manière forte    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Benbitour interdit de débat à M'sila    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Une saison à blanc pour le WO Boufarik    Matthäus : «Bentaleb est un joueur exceptionnel, sa saison reflète celle de Schalke»    Le duel jusqu'au bout !    Bientôt un nouveau procès    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Algérie: la révolte populaire ne peut plus passer par la vieille « classe politique »    La rue face aux contradictions du système    Les soutiens encombrants de Gaïd Salah    Tadjine el kemmoun    Prélèvement multi-organes et greffe hépatique à Constantine    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    Oran : L'examen de la 5e en chiffres    Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes    MO Béjaïa : Les Crabes condamnés ?    Amine Mohamed Djemal. Chanteur, compositeur et leader du groupe Babylone : «Le feuilleton Ouled Halal, une belle expérience familiale et fraternelle»    Election présidentielle : La période de dépôt de candidatures prendra fin demain    Mascara: Saisie de fausse monnaie, un mandat de dépôt    Volleyball - Coupe d'Algérie - Demi-finales: Le GS Pétroliers en favori    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Les ambiguïtés autour du mot « dialogue »    L'AMOUR ET LA GUERRE    Après le décret Trump, Google coupe les ponts avec Huawei    Trump ira en Irlande en juin    Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection    Ankara se prépare à d'éventuelles sanctions américaines    La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur    Le MC Oran exposé à la saignée    Le gouvernement pris en étau    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    British Steel : Le repreneur d'Ascoval, pourrait déposer le bilan    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un état des lieux préoccupant
Autisme à Guelma
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 04 - 2019

L'enquête effectuée par le Soir d'Algérie à Guelma sur l'autisme, dénonce un retard dans le dépistage de cette affection, caractérisée par des difficultés de l'apprentissage social et de la communication.
L'état des lieux est jugé accablant. Des témoignages font frémir. Des parents reconnaissent toutefois leur part de responsabilité dans le retard du diagnostic, et la prise en charge et l'insertion de leurs enfants autistes.
Ces derniers pointent également du doigt certains praticiens qui n'ont pas expliqué à temps, de quoi souffraient leurs enfants, «sous prétexte de préserver le secret médical».
Toutefois, ils sont convaincus que la responsabilité est partagée. En effet, ils interpellent sans ménagement, médecins, psychologues cliniciens, mouvement associatif, mais surtout les services de l'action sociale de la wilaya, afin de remédier à cette déferlante.
«En matière de prise en charge, de ­scolarisation, et d'insertion sociale des autistes de la wilaya, on accuse ­toujours un retard considérable», déplore un praticien spécialiste en pédiatrie du secteur privé. Une des plus grandes preuves c'est que la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme qui coïncide avec ce mardi 2 avril, est passée sous silence. Mis à part la journée de distractions qui sera organisée ce week-end par le CRA de la wilaya, au profit des enfants autistes de Guelma, aucune activité marquante n'a été programmée pour célébrer cet évènement.
L'appel est donc lancé pour la DAS, afin de mettre en place une stratégie qui doit faire progresser le dépistage précoce, et la prise en charge des autistes. Il est donc temps de donner, aux parents, l'espoir de modifier le destin. De ­nombreuses familles de Guelma peinent à trouver facilement un professionnel qui confirme le diagnostic, afin de leur permettre d'accéder aux approches éducatives, notamment pour faciliter la communication.
Il en va ainsi d'une mère qui habite au centre-ville, et qui sacrifie tout pour aider son enfant autiste, «j'ai consenti ces sacrifices pour pallier le retard considérable au niveau de notre wilaya en matière de prise en charge», déclare-t-elle, en insistant sur le manque criant de structures spécialisées.
Noureddine Guergour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.