La diseuse de choses «vraies» !    UNE POPULATION DECONTENANCEE    Rencontre gouvernement-walis : les recommandations    Air Algérie: Grève du personnel navigant, des retards enregistrés    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Football - Ligue 2: Trois chocs à six points au menu    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    Enrichissement illicite    Des interpellations à Alger: La marche des enseignants du Primaire empêchée    80 harraga secourus en Espagne et 112 autres arrêtés dans les eaux nationales    Le théâtre de rue attire la foule    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    Cupra Leon : rendez-vous le 20 février 2020    Bientôt une nouvelle formule    "Nous allons organiser des rencontres avec le partenaire social"    Fin de quarantaine pour les Algériens rapatriés deWuhan    13 harraga algériens secourus    Karim Younes nommé médiateur de la République    Man United : L'agent de Pogba répond à Solskjaer    Man City : Sterling aurait également pris sa décision    Gouvernement-walis: un cadre de concertation pour améliorer la gestion des collectivités locales    Appel à consacrer davantage d'études historiques au parcours du cheikh Larbi Tébessi    Un fichier du produit national fin prêt dans six mois    Les anciens walis de Skikda, Mohamed Bouderbali et Faouzi Benhassine, placés en détention provisoire    Gouvernement-Walis: concrétiser la nouvelle feuille de route pour la relance de l'investissement et le développement local    L'Algérie s'emploie "activement" à trouver une solution à la crise libyenne    Karim Younes: un Médiateur de la République pour veiller au respect des droits des citoyens    CORONAVIRUS : Les Algériens rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    LOGEMENT : Vers l'unification du Fichier national    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Vers la création prochaine de 7 pôles d'excellence    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 18ème journée    Le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    L'Algérie après Bouteflika vue par Benjamin Stora    Les Canaris décidés à reprendre la seconde place !    Le Targui    Les éleveurs qui ratent cette vaccination se mettront face au risque    Marche et rassemblement hier à Tizi Ouzou    Grandes déceptions après l'annonce du nouveau gouvernement    ACTUCULT    Vent divin de Merzak Allouache : un discours sur la vie, l'amour, la mort et le djihad armé    "Tighremt", premier quotidien national en langue amazighe    La crème des humoristes africains sur la scène de Cotonou    Maâzouz Bouadjadj et Abderrahmane El-Koubi honorés au TNA    Vive les vieux ! Tahya la gérontocratie !    La ville de Kherrata célèbre le 1er anniversaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les routes gravement endommagées
Guelma
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 04 - 2019

Le réseau routier de la ville de Guelma ne cesse de courir à sa perte, puisque plusieurs tronçons sont gravement endommagés. Une bonne partie des surfaces de chaussées sont à renouveler. Et donc la quasi-totalité des véhicules empruntent ces voies qui deviennent de plus en plus impraticables.
Après la période pluvieuse qu'a connue la région, les routes de la ville de Guelma se retrouvent dégradées par endroits avec des nids-de-poule et autres crevasses parfois dangereux.
Ce n'est pas tout : sur l'ensemble de ces routes, une bonne partie risque de s'effondrer et nécessite donc une réparation.
Ces derniers mois, des chantiers de pose de canalisations et de réseaux divers, ayant nécessité des travaux sur les chaussées, se sont multipliés, mais en laissant, après l'achèvement des travaux de nombreux tronçons de route dans un état déplorable.
Cependant, les réfections se font attendre, notamment au niveau des axes routiers du centre-ville. Les riverains déplorent la lenteur dans l'entame de l'opération de remise en l'état. Pourquoi tant de dégâts sur les routes de Guelma ?
La réponse est plutôt évidente : le rebouchage bitumeux de mauvaise qualité des trous et des nids-de-poule et le non-respect de l'obligation de la remise en l'état par certaines entreprises qui y sont pour beaucoup ! Les directives des autorités compétentes insistant sur les opérations de remise en état de la chaussée, après achèvement des travaux, ne semblent pas avoir dissuadé certaines entreprises. Ces dernières ne semblent guère se soucier des dégâts financiers que subissent les services communaux et moins encore, des désagréments causés aux usagers de la route.
Noureddine Guergour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.