Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Chelsea aurait fixé un seuil pour lâcher Hazard au Real Madrid    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Plus de 80 000 élèves attendus aux examens de fin d'année    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Le souci des sans-bourses…    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Kwiret esselk, du goût et des forces    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Pour détournement d'une mineure: Quatre personnes sous les verrous    L'école des gourous    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Facebook supprime trois milliards de comptes    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Al-Khelaïfi ne compte pas quitter    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abderrezak Lazreg élu nouveau président
Tir sportif : AG élective de la FATS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 04 - 2019

Le président de la Ligue de Boumerdès, Abderrezak Lazreg a été élu nouveau président de la Fédération algérienne de tir sportif (FATS), après avoir obtenu 10 des 20 voix prononcées lors de l'assemblée générale élective de l'instance (AGE), tenue hier à la Maison des fédérations de Dély-Brahim (Alger).
Son concurrent Rabah Bouzid, qui a présidé l'instance durant le mandat olympique 2013-2016, a obtenu neuf voix, au moment où le vingtième et dernier bulletin a été considéré nul. Lazreg sera appelé à collaborer avec huit membres, ayant été élus en même temps que lui, pour former le nouveau bureau fédéral de l'instance, à savoir : Hammoud Ouadah (19 voix), Tagzirt Farid (12 voix), Cheikh Chakour (12 voix), Semache Ramdane (11 voix), Abdelkrim Boulenouar (10 voix), Adjemi Laïssaoui (10 voix), Mohamed Ould-Ali (10 voix) et Djamel Zoubiri (9 voix). Deux autres candidats avaient obtenu neuf voix dans ce suffrage, à savoir Salah-Eddine Belloula et Abdelhak Alem, mais c'est finalement Zoubiri qui a été retenu, car plus âgé que les deux autres. Les règlements de la FATS stipulent en effet qu'en cas d'égalité entre les derniers candidats à faire partie du bureau, la priorité sera donnée au membre le plus âgé, et c'est Zoubiri qui remplissait cette condition. Outre les dix noms suscités, deux autres personnes étaient candidates à faire partie du nouveau bureau de la FATS, à savoir Amar Zahi, qui a récolté huit voix lors du suffrage, ainsi que Hirèche Boudali, qui lui était absent. Ce dernier avait donné une procuration à un membre de l'assemblée pour le remplacer au moment du vote, mais ce remplacement n'a pas été autorisé par Djamel Amraoui, le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), qui a rappelé à l'assistance que selon les règlements en vigueur, «la présence physique du candidat concerné est obligatoire». De son côté, le nouveau président de l'instance Abderrezak Lazreg a commencé par «remercier les membres de l'assemblée pour la confiance» qu'ils ont placée en lui, en promettant de faire de son mieux «pour être à la hauteur». Concernant ses «priorités» en tant que nouveau premier responsable de l'instance, Lazreg a considéré qu'il doit «commencer par rassembler toute la famille du tir sportif, en encourageant ses différents membres à travailler la main dans la main, car les personnes qui agissent seules n'arrivent à rien, même si elles sont animées par toutes les bonnes volontés du monde». Lazreg s'est engagé également à «lutter contre l'exclusion» car c'est selon lui «une des principales raisons qui ont conduit la fédération à cette crise». Le nouveau président de la FATS n'a pas caché son espoir d'obtenir «des résultats rapides», car d'importantes échéances attendent le tir sportif algérien, à commencer par les Championnats d'Afrique de 2019, prévus en septembre prochain et qui seront qualificatifs aux Jeux olympiques de Tokyo. «Même les Jeux méditerranéens de 2021 ne sont plus très loin et ont donc commencé à les préparer dès maintenant, surtout qu'ils auront lieu chez nous et que nous espérons y faire bonne figure» a-t-il conclu. Pour rappel, l'assemblée générale de la FATS avait rejeté le 27 février dernier les bilans moral et financier de l'ancien bureau fédéral, présidé par Ali Hamlat, qui a fait face depuis son élection en 2017 à de nombreux conflits avec les membres de son bureau.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.