Les journalistes appellent l'Etat à agir    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri bientôt devant la justice    Confirmer la mutation du football africain    L'appel des sept    Une bonne gouvernance et l'Etat de droit    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Nouvelles d'Oran    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»
La Ligue des champions d'Europe devrait connaître un nouveau système en 2024
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 05 - 2019

L'Association européenne des clubs de football (ECA), qui a réuni son comité exécutif à Saint-Pétersbourg pendant deux jours, a de nouveau affirmé son soutien aux «principes de la réforme» controversée de l'UEFA concernant la Ligue des champions après 2024, hier dans un communiqué.
«Notre conviction fondamentale est que les clubs de tous les pays européens qui sont assez bons pour se développer et jouer régulièrement dans des compétitions européennes devraient avoir la possibilité de le faire», a écrit l'ECA dans son communiqué. «Nous croyons en un écosystème du football où davantage de matchs de qualité peuvent avoir lieu sur la scène européenne à tous les niveaux. Nous croyons en une plus grande diversité et une plus grande stabilité financière entre les compétitions et dans l'amélioration de la compétitivité des équipes dans le monde professionnel», a ajouté la puissante organisation qui réunit 232 clubs membres. Présenté par l'UEFA début mai, le projet de réforme aboutirait à une nouvelle Ligue des champions quasiment fermée et très favorable aux plus grands clubs, avec 24 équipes sur 32 automatiquement reconduites d'une saison sur l'autre et seulement quatre places accessibles via les compétitions domestiques. Avec quatre poules de huit équipes, cette réforme conduirait aussi à une multiplication des matchs européens, et ainsi à une hausse des revenus issus des droits TV. «Nous nous félicitons et soutenons donc les principes de la réforme de l'UEFA pour que ses compétitions interclubs continuent de croître et de se positionner comme le meilleur système de football au monde. C'est pourquoi nous nous engageons de manière constructive et proactive avec l'UEFA», a encore déclaré l'ECA. La plupart des Ligues européennes sont opposées à cette réforme, la Liga évoquant même de possibles recours en justice. En France, la Ligue (LFP) et la Fédération (FFF) veulent présenter une «proposition alternative» dans les prochains jours. «Nous ne déciderons rien sans prendre en compte les avis de chacun», a assuré l'UEFA vendredi dernier, à l'issue d'une rencontre à Budapest avec les fédérations européennes. L'ECA, qui tient une assemblée générale extraordinaire les 6 et 7 juin à Malte, travaille en collaboration étroite avec l'UEFA, avec laquelle un nouveau protocole d'accord a été signé en février lors du dernier Congrès de la confédération européenne.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.