Cours de justice: Mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Tlemcen: 20 communes sans eau suite à un incident à la station de dessalement de Honaine    Quatre avions et un navire d'aides algériennes pour le Liban    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    Les feux de forêts mobilisent    RELATIVE OFFICIALITE    Des dégâts matériels enregistrés: Deux forts séismes sèment la panique à Mila    Algérie-France: L'écriture d'une histoire commune, mission «non souhaitable»    USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Djerrar opéré avec succès    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Le désert agraire    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    Deux Algériens légèrement blessés    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





M'qiîdat, le gâteau des nostalgiques
Voyage culinaire
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 06 - 2019

Dans notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons rester dans une ambiance de fête et c'est à Blida que nous nous rendons pour partager avec vous une des plus vieilles recettes de gâteaux traditionnels algériens que beaucoup ne connaissent pas.
C'est en particulier la génération des jeunes Algériennes emportées par la nouveauté et le modernisme, et qui suivent particulièrement toutes les créations des recettes de sucreries et douceurs que les jeunes talents ne cessent de créer et d'innover, qui ne connaissent pas m'qiîdat. le gâteau que nous allons faire découvrir à beaucoup d'entre vous et qui a pratiquement disparu de la pléiade de recettes traditionnelles algériennes aussi délicieuses les unes que les autres. Cependant, plusieurs d'entre elles ont petit à petit disparu par méconnaissance ou par manque de pratique, ce qui a fait tomber ce genre de gâteau en désuétude. C'est ainsi que les anciens modèles ont été remplacés par des nouveaux plus dans l'air du temps, mais dont la base est restée la même et à laquelle on a apporté des modifications ou des ajouts dans le décor et la présentation. Mais pour les plus nostalgiques d'entre nous, la recette présentée va sans aucun doute raviver certains souvenirs qui nous ferons chaud au cœur.
Ingrédients :
1) Pour la pâte d'amandes : - 500 g d'amandes moulues très finement, 300 g de sucre, 2 œufs, 1 c. à c. de vanille, 1 c. à c. de beurre.
2) Pour la pâte de base : 3 mesures de farine, ½ mesure de matière grasse (smen ou beurre), 1 mesure d'un mélange d'eau tiède et d'eau de fleurs d'oranger, 1 pincée de sel.
3) Pour le sirop : 3 mesures d'eau, 2 mesures de sucre, 1/2 mesure d'eau de fleurs d'oranger.
Préparation de la aâqda :
Prendre un ravier en verre, y mettre les amandes émondées et moulues finement, ajouter le sucre cristallisé et la vanille. Bien mélanger tous les ingrédients puis ajouter les œufs battus en omelette. Ramasser le tout et travailler le mélange jusqu'à ce que le sucre fonde et qu'on ne le sente plus entre les doigts afin d'obtenir une pâte onctueuse et homogène. Recouvrir d'un film plastique et réserver au frais.
Préparation de la pâte de base :
Dans une terrine, incorporer la matière grasse fondue et refroidie à la farine préalablement tamisée à laquelle on aura ajouté la pincée de sel. Sabler la pâte en frottant la farine entre les doigts pour bien faire pénétrer le gras. Ramasser avec le mélange d'eau et d'eau de fleurs d'oranger pour obtenir une pâte souple et malléable.
Couvrir et laisser reposer au frais pendant au moins une demi-heure. Il est conseillé de préparer la pâte d'amandes et la pâte de base la veille afin que les pâtes reposent et soient faciles d'utilisation.
Façonnage : Commencer par former des boules de pâte d'amandes de 35 g environ et réserver. Etaler la pâte de base en bandes fines mais pas transparentes et à l'aide d'une djriwra, découper des lanières de 5 cm de long et 2,5 cm de large. Les enfariner, placer la boule d'amande au bout puis enrouler en boudin. Placer dans un plateau fariné et enfourner dans un four préalablement chauffé. Laisser cuire pendant une quinzaine de minutes. Les m'qiîdat doivent légèrement dorer. Retirer du four et, encore chaudes, les tremper dans le sirop froid pendant quelques secondes, retirer, laisser égoutter et sécher, ce qui donnera du brillant au gâteau. Placer dans des caissettes et saupoudrer d'amandes en poudre ou parsemer d'amandes effilées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.