Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mois pour reconquérir les Pyramides !
OUVERTURE CE VENDREDI, AU CAIRE, DE LA 32e PHASE FINALE DE LA COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS (EGYPTE, DU 21 JUIN AU 19 JUILLET)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 06 - 2019

L'attente aura été longue et le suspense entier : la CAN-2019 confiée au Cameroun puis transférée en Egypte en raison d'un soi-disant problème de retard dans la réalisation des infrastructures devant accueillir les 24 nations, première du genre depuis 1996 où elle se tenait avec 16 équipes.
Une course contre la montre que les égyptiens semblent avoir surmontée en dépit de cet ultime évènement provoqué par le décès dans un tribunal de l'ancien président Mohamed Morsi qui a suscité les inquiétudes malgré les assurances des tenants de pouvoir en Egypte. La CAN-2019 débute donc vendredi, au Caire, en présence des meilleures équipes africaines du moment. Excepté l'Ethiopie, le Soudan et la Zambie qui avaient remporté le titre respectivement en 1962, 1970 et 2012, toutes les sélections sacrées sont présentes à ce rendez-vous. A commencer par les plus titrés, l'égypte (7), le Cameroun (5), le Ghana (4) et le Nigeria (1) mais aussi les novices du Madagascar, de la Mauritanie et du Burundi. Cela nécessitera une nouvelle formule à la compétition puisque outre un premier tour à six poules de 4 qui verront la qualification des deux premiers et des 4 meilleurs troisièmes, un huitième de finale a été initié. Cela donnera un package de 52 matchs, d'où la dimension éminemment commerciale de l'évènement, des matchs «navets» et probablement des surprises pour le moins improbables lors de la première phase. Une édition qui verra aussi l'application des nouvelles technologies liées notamment à l'arbitrage (VAR) à partir des quarts de finale et de la vente électronique des billets aux fans, lesquels sont attendus en nombre par les autorités égyptiennes qui ont mobilisé tous les moyens (hébergement, transport etc.) pour les accueillir. Le tout pour qu'en fin de compte, la «démocratisation» du football prônée par la Fifa soit à l'honneur même si, une fois n'est pas coutume, l'aspect économique déteindra sur la compétition. A commencer par l'augmentation des primes aux lauréats et participants et la commercialisation concomitante des droits de retransmission télévisuelle. Une belle affaire, en somme, pour tous les partenaires de la CAF dont le président, le Malgache Ahmad Ahmad, subira son premier test de vérité depuis son intronisation en mars 2017. Accusé pour des affaires de corruption, le dirigeant de la Confédération est mêlé dans les frasques arbitrales ayant présidé à la double finale de la Ligue des champions africaine entre le WAC et l'EST, Ahmad Ahmad risque la déchéance dès la clôture de la CAN-2019. La Fifa d'Infantino ne s'accommodant en rien avec les dernières affaires devrait l'inviter devant sa Commission d'éthique pour trancher son cas. Sa destitution souhaitée par ses détracteurs d'hier, le Cameroun notamment, ceux d'aujourd'hui, ne devrait pas constituer une surprise d'ici le prochain conclave du CE de l'instance faîtière du Suisse Gianni Infantino.
L'Algérie en embuscade, comme toujours !
Mais avant de vider les lieux, le Malgache tentera un ultime de coup de force à l'occasion du congrès de la CAF prévu avant la fin de cette trente-deuxième phase finale. Outre le remaniement des membres de son comité exécutif, Ahmad voudrait bien faire passer certaines résolutions relatives à certains projets de développement de la pratique mais pas seulement. Pour l'élection du Comité exécutif, l'Algérie sera représentée par le vice-président de la FAF, Amar Bahloul qui, comble de l'ironie, ne fait pas l'unanimité même au sein de la ligue d'El-Tarf. D'où la question de savoir si vraiment sa candidature s'imposait et si vraiment ceux qui l'ont initié rêvent d'un siège pour lequel les postulants ont milité dans les coulisses à fonds perdus. Sur le terrain, les joueurs de Belmadi dont la FAF a déployé des moyens colossaux, sont autrement plus radieux. L'arrivée de l'ancien Marseillais sur le banc des Verts a énormément fait du bien à l'équipe qui gagne plus souvent et séduit de jour en jour. Mais, attention, la CAN ne consacre pas les équipes qui se préparent bien et dans des conditions royales. C'est une manifestation sportive où tous les coups, même les plus sordides, sont permis. Belmadi qui a façonné son team lors de la phase préparatoire à Sidi Moussa et à Doha sait mieux que quiconque que la vérité du jour, seule, compte. C'est pourquoi il respecte tous les adversaires mais n'en craint aucun. Ses inquiétudes sont ailleurs. Après avoir résolu les aspects liés à l'acclimatation, il se prépare à mettre en garde ses joueurs contre les vices arbitraires et les exactions des parties adverses exogènes (supporters et entourage immédiat s'entend). Ses points forts et faibles sont connus. Cependant, rares ceux qui connaissent sur quelle tactique reposera le jeu des Algériens. La décision de priver les Algériens, et le reste du monde d'ailleurs, de voir les images des matchs amicaux peut s'avérer «utile». Le match du Kenya, dimanche soir, révélera quelques aspects du travail effectué au Qatar. Une victoire face aux Harambee Stars et tout marchera à merveille pour la suite. Un couac et c'est toute la pyramide qui risque de s'effilocher. Alors souhaitons le meilleur pour Belmadi et ses joueurs. A nous les Pyramides.
M. B.
Programme de la 1re journée (en heure algérienne)
Vendredi 21 juin
Egypte-Zimbabwe (20h)
Samedi 22 juin
RD Congo-Ouganda (14h30)
Nigeria- Burundi (17h)
Guinée-Madagascar (20h)
Dimanche 23 juin
Maroc-Namibie (14h30)
Sénégal-Tanzanie (17h)
Algérie-Kenya (20h)
Lundi 24 juin
Côte d'Ivoire-Afrique du Sud
Tunisie- Angola (17h)
Mali-Mauritanie (20h)
Mardi 25 juin
Cameroun-Guinée-Bissau (17h)
Ghana-Bénin (20h).

La prime a été revue à la hausse
Le vainqueur empochera 4.5 millions de dollars
Le vainqueur de la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin - 19 juillet) empochera une prime avoisinant les 4.5 millions de dollars alors que le finaliste touchera 2,5 millions de dollars. Lors de la CAN-2017 au Gabon, la Confédération africaine (CAF) avait octroyé au Cameroun, vainqueur de l'épreuve, 3,5 millions de dollars, tandis que l'Egypte, finaliste, avait encaissé 2 millions de dollars. Les deux demi-finalistes avaient touché 1,5 million de dollars chacun. L'instance continentale a versé à chacune des 24 sélections participantes à l'édition de 2019 la somme de 600 000 dollars.
Ils avaient disputé la CAN-2006
Kameni, Obi Mikel et Trésor Mputu, survival !
Trois joueurs, le gardien camerounais Carlos Kameni (35 ans), le milieu de terrain nigérian John Obi Mikel (32 ans) et celui de la RD Congo, Trésor Mputu (33 ans) reviennent en Egypte treize années après leur première apparition en phase finale de la Coupe d'Afrique des nations. Le portier de Fenerbahçe, en concurrence avec Pierre-Ebede Owono et Souleymanou Hamidou avait disputé un seul match lors du 1er tour (contre la RD Congo 2-0, groupe B) alors que Mputu a livré deux matchs et a été exclu lors du troisième, la RDC, comme le Cameroun d'ailleurs devant la Côte d'Ivoire (1-1, 11 tab à 12), face à l'Egypte (1-4) ayant été éliminée en quart de finale, tandis que le médian nigérian a terminé en 4e position avec les Super Eagles après quatre rencontres jouées.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.