Arsenal - Özil : "c'est toujours de ma faute"    JSK: Les nouvelles recrues seront qualifiées face au Raja    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Courbis : «L'Algérie a fait honneur à son statut face à la Colombie, c'était presque un match abouti»    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Quel sort pour le projet ?    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    «On peut faire encore plus mal»    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    En réaction à l'appel du report des élections    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hyundai i10 2020 Changement et modernisation
Salon de Francfort
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 09 - 2019

Le segment des petites citadines n'est pas au mieux de sa forme. Mais Hyundai continue d'y croire : au Salon de Francfort, la marque dévoile la troisième génération de son i10, qui tente de concilier une dotation technologique accrue avec une certaine simplicité.
Contrairement à certains constructeurs qui misent désormais sur l'électrique, Hyundai insiste et lance une troisième génération de l'i10, à l'occasion du Salon de Francfort, et avec uniquement des moteurs thermiques sous le capot. On retrouve en effet ici deux mécaniques essence atmosphériques déjà présentes dans le modèle actuel : un trois-cylindres 1.0 de 67 ch et un quatre-cylindres 1.2 de 84 ch. Avec un choix de transmission qui s'opère désormais entre deux boîtes cinq rapports, une manuelle à grille en H et une robotisée à simple embrayage (à la place de l'ancienne boîte quatre rapports à convertisseur). A l'intérieur, elle se dote d'un grand écran tactile 8 pouces, compatible avec les fonctions Android Auto et Apple CarPlay ainsi qu'avec différents services connectés.
Un passage code-phares automatique, une aide au maintien dans la file, une recharge de smartphones par induction ou une caméra de recul sont également disponibles. Il faut dire que la planche de bord a été totalement revisitée.
Quant à la carrosserie, elle se voit abaissée de 3 cm et élargie de plus de 2 cm par rapport à sa devancière. Son seuil de coffre s'abaisse également de 3 cm pour faciliter le chargement. Elle peut par ailleurs se parer d'une robe bicolore. Mais la forme de la grande calandre est, elle, typique des dernières productions Hyundai et cette citadine se distingue, ainsi, très clairement, de sa proche cousine, la Kia Picanto. Tout en reprenant les mêmes soubassements très réussis, cette i10 cru 2020 dispose donc de tous les atouts pour devenir la nouvelle référence de la catégorie.
Avec une nouvelle identité visuelle, Volkswagen se veut «plus authentique»
Volkswagen dévoile sa nouvelle identité visuelle à la veille de l'ouverture du Salon de Francfort 2019. Celle-ci passe essentiellement par un nouveau logo qui adopte, comme chez d'autres constructeurs récemment, un style «flat design». Ce renouvellement accompagne le lancement de la gamme électrique ID. avec la compacte ID.3.
Le nouvel emblème est donc bidimensionnel et monochrome. Par défaut, il apparaît toujours en blanc sur un fond bleu, mais le bleu en question est bien plus foncé qu'auparavant. En outre, les traits du «V» et du «W» empilés dans un cercle ont été affinés et on remarque que les pointes inférieures du «W» ne touchent plus le cercle en question.
Au-delà du visuel, Volkswagen a également élaboré une nouvelle signature sonore. Celle-ci débute avec quelques notes électroniques rapides fleurant les années 1980, avant de se conclure par le nom de la marque, prononcé, non plus par un homme, mais par une femme «sur presque tous les marchés», précise la firme.
Volkswagen accompagne l'arrivée de ce nouveau logo d'un changement de communication. Le constructeur veut se montrer «plus authentique» et compte se focaliser davantage sur les personnes dans ses publicités, et moins sur le perfectionnisme esthétique de la présentation des véhicules. En outre, le constructeur annonce un langage visuel plus coloré ainsi que des jeux de lumière.
Petit changement à grande échelle
Impulsée par les équipes de design et de marketing de Volkswagen, l'élaboration de la nouvelle identité de marque a pris neuf mois et a fait collaborer 19 équipes internes et 17 agences extérieures.
Le nouveau logo sera mis en place dans les usines et points de vente Volkswagen d'Europe, en premier, avant que ce soit au tour de la Chine en octobre prochain, puis du continent américain. Volkswagen prévoit que le déploiement international soit complet d'ici mi-2020. Cela représente environ 70 000 logos dans 10 000 lieux à travers 154 pays. D'ores et déjà, le nouveau sigle est visible au siège de la marque à Wolfsburg.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.