La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





C'est aujourd'hui l'ouverture
3e Festival national de la littérature et du cinéma féminin à Saïda
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 09 - 2019

Le coup d'envoi de la troisième édition du festival national de la littérature et du cinéma féminin sera donné aujourd'hui samedi à Saïda. Le film Jennia de Abdelkrim Bahloul y sera projeté aujourd'hui en avant- première mondiale. Le cinéaste, ainsi, a offert «une fleur» à Saïda, sa ville natale.
Le programme de cette manifestation d'une durée de quatre jours, comporte la projection de onze films à la salle de cinéma Dounyazed de la ville de Saïda et aussi dans cinq daïras de la wilaya. Les cinéphiles pourront voir notamment les films Jusqu'à la fin des temps de Yasmine Chouikh, Les Bienheureux de Sofia Djama, Jennia de Abdelkrim Bahloul en avant-première mondiale, Reconnaissance de Salim Hamdi, ainsi que London River et Le Flic de Belleville tous les deux de Rachid Bouchareb.
Au programme du Festival, placé sous le patronage du ministère de la Culture, figure, également, une table ronde sur la nouvelle génération de cinéastes, deux rencontres littéraires qui seront animées par les romanciers Yasmina Khadra et Djamila Talbaoui, ainsi que deux récitals de poésie avec les poétesses Zineb Laouedj et Rabéa Djalti. Par ailleurs et dans le cadre du théâtre de rue, une représentation publique de la pièce Ennadji sera donnée par Massilia Aït Ali et Nazem Heladja.
Une vingtaine de jeunes bénéficieront, en outre, d'une session de formation en techniques du son à l'occasion du festival national de la littérature et du cinéma féminin, ont indiqué les organisateurs.
Karim Moulay, commissaire du Festival, a indiqué, lors d'un point de presse, que ces jeunes recevront une formation encadrée par le réalisateur Salim Hamdi, d'une durée de quatre jours sur les techniques de prise du son et qui sera couronnée par un diplôme. Cette session de formation accélérée de qualité vise à enseigner aux jeunes cinéphiles les principes de base de prise de son, un facteur très important dans le 7e art, soulignent ses initiateurs.
La salle de cinéma Dounyazed qui abritera la plus grande partie du 3e Festival national de la littérature et du cinéma féminin, sera inaugurée aujourd'hui. Sa gestion sera confiée à l'Office national de la culture et de l'information (ONCI). Mourad Ouaddah, directeur général de l'ONCI, procédera ainsi à la signature, ce même jour, d'une convention portant sur le transfert de gestion, avec le directeur de la culture de Saïda, précise-t-on dans un communiqué de l'ONCI.
La salle Dounyazed est la première d'une série de salles de cinéma à travers le pays dont la gestion sera transférée à l'ONCI, sur décision du ministère de la culture, et ce, «dans le cadre de l'assainissement de la situation des salles de cinéma et de l'optimisation de leur gestion».
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.