OPEP : l'Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole    LUTTE CONTRE L'INFORMEL ET LA SPECULATION : Les commerçants sommés de déclarer leurs entrepôts    POUR LES ABONNES DE BLIDA : Aucune coupure d'internet jusqu'au 19 avril    Pas de date butoir pour la LDC selon le démenti de l'UEFA    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE : Ouadjaout annonce une mouture de plan de contingence    PREMIER MINISTERE : Reprise de certaines activités commerciales    Covid-19 : Nouveau bilan à Sétif    MOYENS DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS : Arrivage à Alger de la première commande de 8,5 millions de masques    HRW : Algérie : La peine d'un leader d'opposition doublée la veille de sa libération.    Alger: les Autorisations exceptionnelles prorogées suite au rallongement des horaires de confinement    Oran : concours du meilleur conte pour enfants sur Internet    Angleterre : Southgate donne l'exemple aux joueurs de Premier League    Football : vers un retour de Slimani à Lisbonne    LES 100 JOURS DE MALHEUR DE ABDELMADJID TEBBOUNE (OPINION)    Les journées internationales reportées à fin mai    Ronaldinho emprisonné depuis un mois    Les DAB ne fonctionnent pas tous à Alger    4 hirakistes relaxés    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    Plus d'une semaine après son enlèvement : Négociations pour la libération du chef de l'opposition malienne    Approvisionnement en sucre et huile à Constantine : Des rumeurs de pénurie provoquent la panique    Trois banques publiques fin prêtes    "La vie du président déchu est un roman à rebondissements"    Lancement du premier salon virtuel de la photographie    Des avocats africains déposent une plainte contre Jean-Paul Mira    Décès du chanteur américain Bill Withers : L'une des plus voix de la soul    Lettre ouverte de l'UNESCO en réponse à l'annonce d'un projet de construction sur le site archéologique de Nahr el Kalb au Liban    Le coronavirus peut-il affecter les hommes plus que les femmes ?    IS Tighennif - Ismaïl Abdelhamid (Président) : «Notre objectif est atteint»    Producteurs de boissons: Appel à des mesures urgentes pour éviter des pénuries    Opérations coup de poing, une cinquantaine d'arrestations    RENAISSANCE HUMAINE    Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement    Les feuilles de l'automne    Plusieurs saisies effectuées à Tizi Ouzou    L'infrangible lien…    Karim Tabbou pas concerné par la grâce présidentielle    Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad    SIDI BEL ABBES : 2 bureaux de Poste mobiles pour le versement des salaires de la police    La chute de la maison Bouteflika    Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche    Un million de signatures pour un cessez-le-feu mondial    Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Le chef de file de l'opposition malienne toujours introuvable    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'année du sacre du Chabab ?
CR Belouizdad
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 02 - 2020

Piqué dans son amour-propre après son élimination, plus ou moins inattendue, de la Coupe d'Algérie, le CR Belouizdad, détenteur du dernier trophée, se tourne désormais vers le championnat de la Ligue 1 qu'il compte dominer.
Leader incontesté depuis plusieurs semaines, le Chabab, grâce à sa courte victoire, mais importante, lundi soir face au NA Hussein-Dey (1-0) en clôture de la 18e journée, se détache avec une avance de six points sur son poursuivant, le MC Alger, qui, faut-il le préciser, compte un match en moins. Le Chabab avait failli sombrer la saison dernière, mais avec l'arrivée de Madar-Holding, qui a racheté le club, se relance non seulement en sauvant sa saison, mais remporte la Coupe d'Algérie, la 8e dans l'histoire du club algérois. Grâce à la stabilité du staff technique, avec la reconduction du coach Abdelkader Amrani, l'équipe entame la nouvelle saison avec de nouvelles ambitions ; celles de tout rafler sur son passage.
Au fil des journées, le CRB commençait à dévier de sa trajectoire initiale, remettant en doute la stratégie du nouveau propriétaire du Chabab. Amrani, voyant qu'il n'allait pas réussir son pari, préfère jeter l'éponge. Le président de Madar décide alors de prendre les choses en main en limogeant Allik qu'il a remplacé par Toufik Korichi, avec la nomination du technicien français, Franck Dumas, à la barre technique début janvier, avant le début de la phase retour, lui qui venait juste de se libérer de sa tâche au CA Bordj Bou-Arréridj. Accueilli comme un messie, Dumas affirme d'emblée qu'il est au CRB pour gagner des titres. Après une dizaine de jours de stage en Tunisie, le Chabab entame la phase retour en crachant le feu devant le CABBA qu'il a écrasé (4-0) annonçant la couleur. Quelques jours plus tard, les gars de Laâqiba concèdent leur première contre-performance, accrochés par le NC Magra (1-1) lors de la 17e journée, expliquée par la grande chaleur qui aurait gêné les joueurs avant de se faire éliminer de la Coupe d'Algérie, des 8es de finale, par l'US Biskra. Un objectif qui venait de s'évaporer ! Et c'est la politique de la direction de Madar qui est remise en cause. Et c'est le premier gros échec du CRB qui n'a plus que le titre de champion d'Algérie dans le viseur. Une situation à laquelle Franck Dumas s'attendait puisque dès sa prise en main de l'équipe, il avait annoncé que la seconde phase du championnat allait être difficile. «Je sais que la deuxième partie du championnat en Algérie est très compliquée, mais nous avons les armes pour pouvoir nous battre et combattre. L'objectif a été défini et les ambitions sont là», avait-il déclaré comme s'il voulait avertir l'ensemble de la famille du CRB qu'il faudra se préparer à des déceptions. Le temps de remobiliser ses troupes, Franck Dumas devait jouer son avenir face au NAHD. Un autre échec allait probablement mettre fin au rêve des milliers de supporters des V Blancs qui attendent le titre suprême depuis… 2001. La victoire devant les Sang et Or était une obligation pour éviter la crise, en dépit de la situation de l'adversaire menacé par la relégation. «Peu importe l'adversaire, le plus important est que nous sommes de retour. Ceux qui doutaient de notre grand retour ont eu tort», écrit la direction du Chabab sur les réseaux sociaux en réponse à ceux qui pensaient que le derby face au voisin d'Hussein-Dey allait être arrangé. La victoire est là et les Belouizdadis se remettent de nouveau à rêver…
Ahmed A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.