Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Faut-il avancer les vacances scolaires ?
LES PARTENAIRES SOCIAUX DIVISES SUR LA QUESTION
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 03 - 2020

Le risque de coronavirus court toujours. Faut-il avancer la date des vacances scolaires, prévue le 19 mars prochain, pour éviter la propagation en milieu scolaire ? L'Association nationale des parents d'élèves appelle le ministère de l'Education nationale à avancer la date des vacances de printemps à ce jeudi, 12 mars, comme mesure de prévention. De leur côté, les syndicats estiment qu'il faudra plutôt miser sur la sensibilisation en milieu scolaire, car, actuellement, la situation épidémiologique de l'Algérie ne nécessite pas de fermer les écoles.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Plusieurs pays où la propagation du coronavirus est importante ont pris la décision de fermer les écoles, un milieu favorable à la propagation rapide des virus. Est-il nécessaire d'envisager une telle option chez nous où l'on compte vingt cas de contamination ? Le ministère de la Santé a affirmé, lundi, que la situation épidémiologique dans notre pays ne nécessite pas encore d'aller vers l'interdiction des rassemblements.
Le ministère de l'Enseignement supérieur n'a, pourtant, pas attendu que l'épidémie se déclare pour prendre des mesures préventives, en demandant aux enseignants de préparer les cours sur CD et sur les plateformes numériques pour une période d'un mois, pour qu'en cas de besoin, les étudiants puissent suivre les cours à distance.
Le ministère de l'Education nationale envisage-t-il une telle option ? Le département de Mohamed Ouadjaout n'a, jusqu'à présent, donné aucune directive aux directeurs des établissements. Alors que la rumeur sur l'avancement de la date des vacances scolaires courait depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. Khaled Ahmed, président de l'Association des parents d'élèves, a indiqué avoir demandé une audience au ministre de l'Education pour demander officiellement à ce que la date des vacances scolaires de printemps, prévue pour le 19 mars prochain, soit avancée à jeudi, 12 mars, comme mesure de prévention afin d'éviter qu'il y ait une propagation du virus dans les établissements scolaires. «La situation est alarmante et il est préférable d'avancer la date des vacances scolaires puisque les élèves ont terminé les examens du deuxième trimestre, et il n'y a pas de nécessité de rester encore dans les écoles dans cette situation d'épidémie », a déclaré le président de l'Association des parents d'élèves qui a également demandé une deuxième audience auprès des responsables du ministère de la Santé. «Nous avons demandé à rencontrer un des responsables au niveau du ministère de la Santé afin de demander des assurances s'il y a une totale maîtrise de la situation», a déclaré M. Khaled Ahmed. Malheureusement, dit-il, l'Association des parents d'élèves n'a pas reçu de réponse, ni de la part du ministère de l'Education ni de celui de la Santé. Cependant, si les parents d'élèves préfèrent que les vacances scolaires soient avancées, les syndicats, eux, estiment que la situation épidémiologique actuelle de l'Algérie ne nécessite pas une telle mesure. Plutôt que de prendre la décision de fermer les écoles cette semaine, les syndicats préconisent de profiter de cette semaine pour organiser des portes ouvertes et des journées d'information pour les élèves, afin de les sensibiliser sur le coronavirus et les moyens de prévention.
«Avancer la date des vacances scolaires n'est pas une solution. Qu'allons nous faire après le retour des élèves en classe ?» se demande Messaoud Boudiba, responsable de la communication au Cnapeste. Ce dernier appelle à profiter de cette semaine de fin d'examens pour sensibiliser les élèves à cette épidémie et les moyens de prévention. «Les unités médicales de santé scolaire doivent jouer leur rôle de sensibilisation, car actuellement, il n'y a pas de programme de sensibilisation au niveau des écoles et ce sont les enseignants qui prennent des initiatives personnelles pour sensibiliser leurs élèves», a indiqué M. Boudiba. Même avis chez le Snapest.
Meziane Meriane rappelle que le ministère de la Santé assure que la situation est maîtrisée et que le cas de notre pays n'est pas alarmant pour aller vers une telle décision. La décision d'avancer la date des vacances scolaires, dit-il, doit se faire en fonction de l'évolution de l'épidémie qui, actuellement, reste maîtrisable.
Le Satef appelle, pour sa part, le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires de prévention, notamment avec l'installation d'une cellule de veille au niveau des académies qui seraient en contact permanent avec les directeurs des établissements.
Autrement, dit Boualem Amoura, «nous ne sommes pas en situation de pandémie pour demander à avancer la date des vacances, et si c'était le cas, bien sûr que nous l'aurions demandé».
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.