Coronavirus: 191 nouveaux cas, 156 guérisons et 6 décès    Coupe arabe de la Fifa-2021 Liban - Algérie : "On s'attend à un match difficile"    OMS : Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Aouchem, acte 2    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Libye : la présidentielle en équation    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Déclin du RND et recul du MSP    Le PT fustige le gouvernement    Le lourd défi des nouveaux élus    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    «Contre les inégalités et la discrimination»    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'UCI adopte une série de mesures
Cyclisme
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 04 - 2020

Dans le contexte actuel de la pandémie de coronavirus, le président de l'Union cycliste internationale (UCI) David Lappartient, a convoqué une réunion extraordinaire du Comité directeur de l'UCI durant laquelle une série de mesures économiques ont été adoptées.
Pour faire face, la Fédération internationale de cyclisme a décidé du report ou des annulations des prochaines compétitions cyclistes ; ce qui se répercutera sur ses finances aux conséquences sportives. «La situation grave du cyclisme international, forcé à l'arrêt il y a quelques semaines au moins jusqu'au 1er juin 2020, a été étudiée en profondeur, a indiqué l'UCI. L'impact de la crise sanitaire mondiale sur le calendrier international UCI est considérable: à cette date, l'UCI a reçu plus de 650 demandes d'organisateurs pour le report ou l'annulation d'événements sur une période qui s'étend actuellement jusqu'au mois d'août. Ce chiffre représente 30% du calendrier international UCI de l'année».
La route et le VTT sont les disciplines les plus touchées. Par exemple, le Giro d'Italia, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, trois événements prestigieux de l'UCI WorldTour, ont été touchés. De même, les Championnats du monde de Cross Mountain Bike UCI présentés par Mercedes-Benz à Albstadt (Allemagne) ont été reportés. De plus, plusieurs manches de la Coupe du monde Mountain Bike UCI Mercedes-Benz doivent être reprogrammées, tandis que d'autres ont dû être annulées à la demande de leurs organisateurs, regrette l'UCI qui affirme faire face à de graves problèmes de trésorerie. Les Championnats du monde UCI de BMX Racing ont également été repoussés, et ceux pour le paracyclisme route risquent l'annulation. À cette situation difficile s'ajoute le report des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020, finalement repoussés d'un an par le Comité international olympique (CIO), après une période pendant laquelle il y avait encore une possibilité de maintenir les dates initiales, dénonce l'instance internationale de cyclisme. «L'inactivité frappe les athlètes, les équipes, les organisateurs, les partenaires et la grande majorité des personnes et des organisations qui contribuent à la vitalité de notre sport, dans toutes ses disciplines. L'UCI, l'instance dirigeante du cyclisme, n'a pas été épargnée, loin s'en faut. Le report des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo-2020, la multiplication des reports et annulations d'événements sur le calendrier international UCI, et l'incertitude qui pèse sur la deuxième partie de la saison ont un impact important sur notre sport en général et notre fédération en particulier. Il est temps pour la famille du cyclisme de se rassembler pour préparer notre sport à se remettre de cette crise sanitaire et économique qui l'a frappé. Chacun de nous est appelé à être uni, responsable et fort. C'est pourquoi l'UCI a pris des mesures drastiques qui devraient lui permettre de traverser la tempête. Ces choix sont difficiles mais nécessaires si nous voulons reconstruire le cyclisme après Covid-19», a déclaré David Lappartient, président de l'UCI. Dans un contexte sanitaire et économique où il n'y a pas de vision claire de la fin de la crise, l'UCI a établi plusieurs scénarios de l'impact de l'actualité sur ses résultats. Le Comité directeur de l'UCI a approuvé un plan d'économies sans précédent avec les principaux points dont la réduction des salaires ou indemnités des dirigeants de l'UCI (élus et cadres supérieurs), l'autorisation complète ou partielle - à des pourcentages différents - pour les 130 salariés de l'UCI et de l'UCI WCC, le gel du recrutement pour une durée indéterminée, la révision des projets et objectifs fixés pour 2020 et les années suivantes et ceux en cours et le redimensionnement des projets de solidarité pour les fédérations nationales, entre autres .
Ah. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.