Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tout sur les examens et les moyennes de passage
Clôture de l'année scolaire
Publié dans Le Soir d'Algérie le 12 - 05 - 2020

Fin du suspense pour les millions d'élèves et leurs parents. Ils sont désormais fixés : l'année scolaire est bel et bien terminée. L'examen de fin de cycle primaire est supprimé. Celui du BEM et du bac auront lieu en septembre. Les élèves de 3e AS et 4e année moyenne retourneront à l'école fin août pour une préparation aux examens. Les sujets de ces derniers ne seront élaborés que sur la base des cours dispensés pendant le premier et le second trimestre.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - La question du devenir de l'année scolaire et des examens nationaux est désormais tranchée. Les établissements scolaires resteront fermés jusqu'au mois d'octobre. Le Conseil des ministres a tranché au sujet des examens nationaux : celui de fin de cycle primaire est supprimé alors que le BEM et le baccalauréat sont maintenus. Ils seront respectivement programmés la deuxième et la troisième semaine de septembre.
Le passage d'un niveau à un autre pour les cycles primaire, moyen et secondaire s'effectuera sur la base du calcul de la moyenne des premier et deuxième trimestres. A l'issue du Conseil des ministres de ce dimanche, beaucoup de questions sont restées sans réponses : sur quelle base seront élaborés les sujets du bac et du BEM ? Quelles seront les notes de passage au sein d'un même cycle ? C'est finalement le ministre de l'Education qui a répondu hier lundi à toutes ces interrogations. Il recevait en effet les syndicats du secteur pour les informer des modalités de mise en œuvre des décisions prises en Conseil des ministres.
C'est ainsi que les élèves devant passer les examens du BEM et du bac ont été rassurés : les sujets des examens ne seront élaborés que sur la base des cours effectivement dispensés en classe au cours du premier et deuxième trimestre. En d'autres termes, les cours dispensés à distance ne seront pas inclus. Deuxième information : ces mêmes élèves retourneront sur les bancs des écoles avant la tenue des examens. La date de ce retour n'a pas été formellement fixée, mais c'est vers la fin août que cela interviendra. Objectif : faire des révisions et bénéficier d'une préparation psychologique. Dernière information fournie par le ministre de l'Education : les notes d'admission au sein d'un même palier sont revues à la baisse. Il faudra justifier d'une moyenne de 4,5 sur 10 pour passer d'une classe à une autre au primaire et de 9 sur 20 pour le moyen et le secondaire. Ces décisions mettent fin à une longue et angoissante attente des élèves et de leurs parents.
Les stagiaires dépendant des centres de formation professionnelle ne sont pas en reste. Il a été décidé du report à septembre, du lancement effectif de la formation pour les stagiaires et apprentis inscrits au titre de la session de février 2020. Les apprentis stagiaires pourront, quant à eux, rejoindre les entreprises économiques dans lesquelles ils sont inscrits, une fois que ces dernières reprennent leurs activités.
Une nouvelle session de formation est programmée à partir de la mi-octobre 2020, alors que les soutenances des apprentis et stagiaires concernés par la fin de leur formation en juin 202 seront programmées durant les mois de juin et septembre.
Pour l'enseignement supérieur, il a été décidé du report de la rentrée universitaire à la mi-novembre et la programmation des soutenances des mémoires et thèses de fin d'études durant les mois de juin et de septembre.
Des décisions qui resteront tout de même tributaires de l'évolution de la situation sanitaire.
N. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.