Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    75 ans après Hirochima, le désarmement reste un vœu pieux    Constantine: réception prochaine du projet de raccordement du CW1 à la RN 27    Covid-19: 571 nouveaux cas, 436 guérisons et 12 décès    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    La confrérie Tidjanie joue un rôle important dans la propagation des valeurs de l'Islam et de la paix    Feux de forêts : la Protection civile déploie un important dispositif    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    La bataille du siège entre au tribunal    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    La défense exige la présence du secrétaire particulier de Bouteflika    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Deux Algériens légèrement blessés    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le féminicide, un crime silencieux    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    L'apocalypse à Beyrouth    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trump décrit comme menteur et narcissique dans un livre de sa nièce
EDITION
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 07 - 2020

Donald Trump a grandi dans une famille dysfonctionnelle dirigée par un père «dominateur», qui a contribué à faire de lui un menteur narcissique, à en croire un livre à paraître de sa nièce Mary Trump, dont des médias américains ont publié des extraits mardi. «C'est un livre mensonger», a contre-attaqué mardi la porte-parole de la Maison-Blanche Kayleigh McEnany. «Ce sont des allégations ridicules, absurdes, qui n'ont absolument aucun fondement. Je n'ai pas encore vu le livre, mais c'est un livre mensonger.» La sortie de l'ouvrage, intitulé «Too much and never enough : how my family created the world's most dangerous man» («Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l'homme le plus dangereux du monde», en français), a été avancée au 14 juillet.
A moins de quatre mois de la présidentielle américaine, il est déjà numéro 1 des ventes de livres sur Amazon, juste devant le livre de l'ex-conseiller à la sécurité John Bolton, paru en juin, également très critique de Donald Trump. Présenté par l'éditeur Simon&Schuster comme un livre-révélations à environ trois mois de la présidentielle américaine, l'ouvrage a déclenché une bataille juridique : un frère de Donald Trump, Robert, a essayé, en vain, de le bloquer en justice.
Mary Trump, psychologue, est la fille de Fred Trump Jr., frère aîné du président, décédé en 1981 à 42 ans, des suites de son alcoolisme.
Dans son ouvrage de 240 pages, cette femme de 55 ans, qui a rompu depuis longtemps avec son oncle devenu président, mêle «histoire familiale et analyse psychologique de son oncle», selon le Washington Post. Elle explique notamment comment son père était méprisé et «moqué» par son grand-père «dominateur», Fred Sr. Et comment Donald Trump, sept ans plus jeune que Fred Junior, a appris «à mentir pour se mettre en valeur» après avoir été témoin des humiliations subies par son aîné de sept ans. Selon le New York Times, la nièce du président décrit un climat familial de «convoitise, trahisons et tensions fratricides» pour expliquer comment Donald Trump a acquis des «comportements tordus».
«Les pathologies de Donald sont si complexes et ses comportements souvent si inexplicables qu'établir un diagnostic complet demanderait toute une batterie de tests psychologiques et neurophysiques qu'il ne passera jamais», écrit-elle, selon le quotidien new-yorkais. Elle affirme aussi que l'ex-magnat de l'immobilier new-yorkais a payé quelqu'un pour passer à sa place les tests américains d'admission à l'université SAT, selon le New York Times, qui ne dit pas si elle fournit des preuves.
«Donald, suivant l'exemple de mon grand-père et avec la complicité, le silence et l'inaction de ses frères et sœurs, a détruit mon père.
Je ne peux pas le laisser détruire mon pays», écrit encore la nièce, citée par CNN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.