Rivière asséchée !    Le Grand Sud, cette Algérie utile    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    Envoi de troupes de l'ANP au Sahel: Le démenti de l'ambassade de France    Football - Ligue 1: De belles affiches au programme    Ligue 2 - Groupe Est: Choc à Tadjenanet, retrouvailles à El-Eulma    ASM Oran: La volte-face de Kamel Mouassa !    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Macron reconnaît: Ali Boumendjel «torturé puis assassiné» par l'armée française    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Les explications de Cevital    163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès en 24 heures    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    Le leader en péril à Biskra    Les présidents de trois partis reçus par le chef de l'Etat    Les facteurs déterminants du cours des hydrocarbures    L'Algérie entame sa véritable course dans le processus de l'émergence    Les Soudanais autorisés à entrer en Algérie    Suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    RCR-USMBA délocalisé au stade de Chlef    «Mon plus grand soutien, c'est l'Armée !»    Enregistrement audio de chansons et musiques    La France reconnaît que son armée a assassiné Ali Boumendjel    Le court métrage algérien «Mania» primé    La RASD, un combat séculaire, une volonté populaire pour une défaite Inéluctable du colonialisme    Djerad: mettre en place des plateformes en ligne pour les demandes d'exercice d'activité socio-économiques    Beldjoud préside la cérémonie d'installation du wali d'El Meghaier    Le Maroc doit rendre des comptes concernant l'occupation illégale des territoires sahraouis    M. Chitour évoque les opportunités de coopération et de partenariat avec l'ambassadeur d'Espagne en Algérie    Coronavirus: 163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès    Prétendu engagement militaire de l'Algérie dans le Sahel: l'ambassade de France dément des propos attribués à Macron    Le lion change de look    Actuculte    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Zones d'ombre: le programme du président de la République sera concrétisé    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Indispensable neutralité    Marche des étudiants à Alger    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Relaxe pour le maire d'Afir    10.000 logements à la clé    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hakim Belahcel prend le pouvoir
Congrès extraordinaire du FFS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 07 - 2020

Soutenue par la majorité des parlementaires et de plusieurs élus, dont le P/APW de Tizi-Ouzou, la liste de Hakim Belahcel a remporté le congrès extraordinaire du FFS qui s'est tenu, hier vendredi, à Alger.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Les quelque 300 congressistes ont validé la liste présentée par le désormais ex-premier secrétaire du parti, dont la victoire était prévisible surtout après l'annonce d'Ali Laskri de boycotter le rendez-vous. Le congrès extraordinaire, dont les travaux ont débuté tôt dans la matinée, était consacré à un seul point, l'élection d'une nouvelle instance présidentielle pour remplacer celle que coordonnait Ali Laskri suite à la démission de trois membres.
Deux listes étaient en lice. La première est composée de Hakim Belahcel, Sofiane Chioukh, Mohamed Hadji, Brahim Meziani et Nora Touahri. La deuxième est composée de Ahmed Djeddaï, Berkaïne Nourredine, Bouaïchi Ykhlef, Nadi Ihaddaden et Kamel Semmache. C'est la liste de Hakim Belahcel qui a eu le dernier mot après l'opération de dépouillement, avec 182 voix contre 143 pour la liste de Djeddaï. Elle a été soutenue par plusieurs parlementaires et élus locaux dont le P/APW de Tizi-Ouzou.
Hakim Belahcel a basé sa campagne sur un programme intitulé «Consensus, rassemblement et engagement». Il a affirmé que le congrès permettra au parti «de retrouver la légitimité, restaurer l'autorité, rétablir la confiance et ramener la sérénité en son sein et entre les militants». Le nouvel homme fort du FFS ambitionne aussi de redonner au parti «la place qui lui revient sur l'échiquier politique national, notamment en cette conjoncture d'éveil collectif et de mobilisation pacifique extraordinaire de notre peuple, déterminé à reconquérir sa souveraineté». Il a expliqué que sa liste est portée par une démarche collective qui veut inscrire son action dans la collégialité, la concertation et le consensus, ajoutant qu'elle se veut le prolongement de toutes les initiatives de conciliation et de compromis. «Notre liste s'engage à œuvrer pour le rassemblement exclusif. Elle dépasse tous les clivages que la crise a engendrés. Elle rejette toute stigmatisation, tout désir de vengeance ou de marginalisation. Notre démarche se veut claire et responsable. Nous sommes convaincus qu'une fois l'apaisement retrouvé, toutes les divergences organiques et politiques peuvent se régler par le retour du débat serein, du sens des responsabilités et de la volonté de mettre l'intérêt de notre parti et de notre pays au-dessus de toute autre considération», a affirmé Belahcel. La mission de la nouvelle instance présidentielle du FFS, dont le mandat est transitoire, est d'organiser le 6e congrès ordinaire du parti dans un délai maximum d'une année. Belahcel s'est engagé à privilégier la concertation, le libre débat, le compromis et la solidarité.
Il compte même relancer le projet de reconstruction du consensus national. La commission de préparation du congrès, à la veille de la tenue du rendez-vous, a affirmé que le seul vainqueur sera le FFS «qui en sortira certainement grandi, en espérant que les engagements pris par les candidats seront tenus, à savoir l'application stricte des statuts et du règlement intérieur, le respect des résolutions du 5e congrès national et surtout l'engagement d'aller vers un 6e congrès ordinaire rassembleur, dans la sérénité et sans exclusion».
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.