Habitat : distribution de dizaines de milliers de logements à l'occasion du 1er Novembre    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    Convention entre le ministère de la santé et le ministère de l'enseignement supérieur pour lutter contre la Covid 19    PENSIONS DE RETRAITE : Mise en place d'un nouveau calendrier de versement    LUTTE CONTRE L'ARGENT SALE : L'impératif de garantir la transparence    MESURES DE REPRISE DES COURS : Les représentants des étudiants satisfaits    CONSTANTINE : Attribution "prochaine" de 100 aides à l'habitat rural    LUTTE CONTRE LES GANGS DE RUES A BLIDA : Arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Exportations: l'ANCA plaide pour des conventions avec les pays africains limitrophes    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Tottenham : Alli serait disponible en prêt    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 127 guérisons et 10 décès    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Mostaganem: mise en échec de quatre tentatives d'émigration clandestine et arrestation de 51 personnes    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Naceri à la Cour constitutionnelle    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Ça urge !    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Les articles de la discorde    Un autre décès par strangulation    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Benkhelifa signe pour trois ans    Enfin un gouverneur !    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Flagrant délit !    Retrouver la grandeur américaine    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Les importateurs face à leur destin    COLERES ET ENTORSES    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    «Khayrek sbaq»    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maqnine khéloui et coupleur sans pitié sur Ouedkniss.com !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 08 - 2020

Savez-vous, bandes de passériformes siffleurs, quel lien y aurait-il entre le chardonneret «tiwawaty», un tilapia agressif et Amar Ezzahi ? Oui, vous avez bien lu, cheikh Amar Ezzahi, le dernier pharaon du châabi à quitter la vie ! Le rapport entre le chardonneret chanteur en mode «tiwawaty», le tilapia, cette carpe exotique si prisée des aquariophiles algériens et le chanteur de El Maqnine ezzine, c'est le célèbre bazar numérique Ouedkniss.com. Le pionnier des sites de vente en ligne où on va comme à la pêche de gros ou à la chasse à l'oiseau rare. Mes aïeux, quel bonheur de redécouvrir, à chaque fois, ce site du bon-vivre et du mieux-être algériens, avec une manière de dire les choses et de les nommer, typiquement de chez nous !
Sur le virtuel Ouedkniss.com, c'est une autre Algérie. Bien réelle celle-là, qui exhale les parfums odorants et capiteux du jasmin blanc ou du galant de nuit qui embaument certaines demeures algéroises les soirs d'été chauds. Sur Ouedkniss.com, et nulle part ailleurs, on trouve, outre l'automobile, le smartphone, l'électroménager, le bric-à-brac du bricoleur, les arts de la table, la déco, les logements, les ovins, l'ameublement et bien d'autres sources de bonheur pour le chineur. Des livres, parfois rares, des plantes, des oiseaux de toutes espèces, des poissons cichlides du Malawi, des chiens de races variées, des vaches laitières, des rapaces diurnes ou nocturnes, et des répulsifs pour serpents ! Des écureuils kabyles, des cochons d'Inde, mais aussi des pigeons pour tous les goûts des colombophiles. De même que des hamsters et des poissons d'aquariums dotés des accessoires nécessaires, des plantes décoratives et des produits de traitement de l'eau et de soins pour les espèces.
Un sacré bazar ce Ouedkniss.com où l'on peut acheter aussi des matelas gonflables, des fast-foods ambulants et tout l'attirail de l'apiculteur, entre autres objets du désir. On peut même tomber sur une annonce renversante, d'une truculence assez équivoque. Comme celle, sous le nom de code «mssam'3î», un homme ou peut-être une femme, propose : «J'ai un homme qui peut tout ce que vous voudrez, mais il mange et dort trop. Livraison à domicile. Merci. 20 000 DA négociables.» Traite négrière des temps modernes et à l'algérienne ? Difficile de sonder le mystère de cette annonce pimentée, il est vrai, mais bien rare.
Plus communes, mais encore plus savoureuses, sont par ailleurs les annonces propres au chardonneret qui fleurent bon le mélange de cumin, de curcuma, de carvi et de cannelle. Et ça évoque délicieusement Al-Maqnine ezzine, la chanson magnifiée par Khouya El Baz, alias El Badji, et sublimée par Amar Ezzahi. Al maqnine, le Carduelis-carduelis fétiche des Algériens, gracieux passereau au plumage bariolé, au masque rouge et au gazouillis fluide, avec variations et modulations de fréquences. Et là, mes amis, sur Ouedkniss.com, rien que de l'amour ! On convoque même la philosophie du châabi. Tel cet annonceur anonyme qui dit «j'ai un vieux maqnine de Khémis Miliana, khéloui». Le khéloui, cette mystérieuse alchimie de l'extase du mélomane algérois, qui succombe à l'envoûtement du châabi comme d'autres auraient goûté à la magie du tarab arabe ou du fado portugais. Et cet autre éleveur qui vous propose son «Maqnine très bienne». Et un autre, son «chardonneret en bon état» ; un troisième, son chardonneret au «chant super, très propre, sans faute», qui chante juste, quoi ! Ou encore un «chardonneret, chant mahboul» pour vous enchanter à l'envi ! Tenez aussi, cet autre poète qui veut vous vendre un «chardonneret cravaté» qui chante en modes «laglag tiwawaty», «gazret tiwawaty», «galoupe tiwawaty» et même un «tiwawaty foutisé» à vous foutre de la joie dans les oreilles et dans le cœur, par ces temps de Covid !
On passe ensuite du chardonneret au canari. Sur ce coup-ci, on siffle de plaisir avec un amateur qui veut céder «un mâle orange, très bon chanteur et coupleur sans pitié», mais dont «la femelle blanche n'est pas prête», sans que l'on sache pour autant si c'est pour le chant ou pour l'accouplement. Et tel autre, propriétaire d'un canari satiné, qui veut le vendre parce que «ébda iykhalatt fé éttssfar», manière poétique de dire que quand il chante, il s'emmêle les pinceaux ! Il y a encore cet autre vendeur qui propose un canari gloster corona de Médéa qui «ne chante pas beaucoup, mais rahou djay». Traduire, un canari apprenti-chanteur.
Et, merveille des merveilles de la grotte d'Ali Baba sur OuedKniss, le «tilapia agressif». Cette créature-là, c'est un petit poisson riche en vitamines et en oméga 3, qui vient notamment du Mozambique. Les Algériens l'aiment suffisamment pour le mettre dans un aquarium, plutôt que dans une poêle à frire, comme ailleurs en Afrique. Et ça, mesdames et messieurs, c'est du «tiwawaty foutisé», à l'algérienne.
N. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.