Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Man City : Agüero proche de rejoindre le Barça    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Un conseil militaire mis en place    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Slogans exclusivement démocratiques et modernistes    L'Aigle noir à quitte ou double    Zoran Manojlovic, nouvel entraîneur    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    La flambée des prix persiste    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Les marchés optimistes    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Handball : L'AG élective invalidée    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    Coupe de la CAF. Coton Sport – JS Kabylie (14h) : Un match chaud pour les Canaris    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Eviter l'effet boule de neige    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Incompréhensible décision    Les oligarques sont-ils de retour?    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    187 nouveaux cas et 5 décès en 24h    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    L'ONU face à ses responsabilités    Air Algérie vers le crash    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le premier couac du projet de Anthar Yahia
L'USM Alger limoge François Ciccolini
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 11 - 2020

A peine la nouvelle saison footballistique a-t-elle démarré que l'USM Alger connaît déjà un premier couac à son projet sportif avec le limogeage de l'entraîneur en chef, François Ciccolini.
Un premier «incident» avec le refus du technicien corse de recevoir sa médaille à l'issue de la défaite des Rouge et Noir en match de la Supercoupe d'Algérie, samedi soir, qui a précipité le départ de l'ancien entraîneur de la JSK ; une décision radicale de la part de la direction de Serport, propriétaire et actionnaire majoritaire de l'USMA, prise moins de 24 heures après le geste de Ciccolini. «Cette décision est motivée par le fait que M. Ciccolini ne se soit pas présenté devant les officiels lors de la cérémonie de remise des trophées», a expliqué le club de Soustara dans son communiqué en rappelant que pour la direction de l'USMA, «le respect des hautes institutions de l'Etat est une ligne rouge à ne pas franchir». Une décision largement commentée dans les réseaux sociaux, qui porte un coup au grand projet sportif tant annoncé par Anthar Yahia, le directeur sportif usmiste, et validé par Achour Djelloul, le président de Serport et de l'USMA. D'ailleurs, on impute aux commentaires des supporters usmistes la responsabilité de ce premier «échec» de stratégie à l'ancien capitaine des Verts auquel on reproche d'avoir engagé un entraîneur qui n'est pas à «la hauteur du club». Karim Ghazi, l'ancien joueur des Rouge et Noir, n'a d'ailleurs pas hésité à faire porter le chapeau à Anthar Yahia en affirmant que Ciccolini n'est pas l'homme qu'il faut à l'USMA. «Je le dis en toute sincérité, j'impute la responsabilité à Anthar Yahia pour son choix de ramener cet entraîneur qui, pour moi, est inconnu. Qu'est-ce qu'il a comme bagages ? Il est en Algérie pour entraîner la JSK, mais il n'a pas tenu trois mois. Hannachi l'avait renvoyé à l'époque. Soyons sérieux, l'USMA mérite mieux», a déclaré l'ancien Usmiste sur un plateau télé d'une émission sportive. Ghazi n'est pas le seul à désigner Anthar Yahia comme premier responsable de cet échec. Sur le terrain, les supporters et les observateurs ont relevé les erreurs de coaching de François Ciccolini notamment sur le Onze aligné d'entrée de jeu avec le remaniement de l'effectif de la saison passée, contrairement au CRB qui a fait confiance pratiquement à l'ossature de l'équipe déjà existante. «Ce n'est qu'un premier match, mais tout le monde sait que cet entraîneur n'est pas fait pour l'USMA», ont commenté certains Usmistes qui exigent, désormais, un technicien de renom. Et comme Anthar Yahia est toujours en isolement depuis le 14 novembre, après avoir été positif au Covid-19, il faudra attendre son rétablissement pour lancer l'opération de recrutement du successeur de Ciccolini.
Benaraïbi pour assurer la transition
En attendant la désignation d'un nouvel entraîneur, la direction de l'USMA a confié à Bouziane Benaraïbi la mission de préparer l'équipe pour la première journée de la Ligue 1 face à l'ES Sétif. Benaraïbi, qui occupe le poste d'entraîneur-adjoint, pour rappel, est arrivé avec Ciccolini, hier, la direction de l'USMA a confirmé sa décision en annonçant avoir confié la responsabilité de l'équipe professionnelle à Benaraïbi Bouziane. Ce dernier sera assisté de Nicolas Baup en tant que préparateur physique et Mohamed Benhamou, qui s'occupera des gardiens de but. La direction de l'USMA rappelle, par ailleurs, que Benaraïbi a occupé plusieurs postes au sein de grands clubs français dont l'AS Monaco et le Stade Rennais.
A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.