Koléa : la CNAS dévoile son espace El Hanna    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    OL - Rudi Garcia : "Slimani sera avec nous dimanche"    Souk El Had (Boumerdès) : 100 locaux à l'abandon    Mascara : Les accouchements dans le privé sont remboursables    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Chlef: Le versement des pensions de retraite étalé sur 10 jours    Les faits têtus de la réalité    Football - Ligue 1: La palme à l'OM et l'USMBA    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    LRF Saïda: Benhamza Yacine plébiscité    Importation de véhicules: Les agréments provisoires délivrés dès demain    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Distribution prochaine de 1.500 unités dans la daïra d'Aïn El Turck: Plus de 15.000 mal-logés en attente d'un relogement    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Le confinement partiel reconduit    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    Le rabatteur    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Bientôt finalisé    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa
MUSIQUE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 11 - 2020

Beyoncé est, cette année, finaliste dans les catégories Reines de chanson de l'année et enregistrement de l'année pour son album Black Parade, sorti en juin en pleine manifestation contre les inégalités raciales aux Etats-Unis.
La reine de la pop Beyoncé est arrivée mardi en tête des nominations pour les Grammy Awards, les récompenses américaines de la musique qui seront décernées fin janvier après des mois de pandémie dévastateurs pour le monde de la musique.
Elle devance deux autres chanteuses pop, la Britannique aux origines kosovares Dua Lipa, et l'Américaine Taylor Swift, ainsi que le rappeur Roddy Ricch, auteur du hit The Box : ils ont remporté six nominations chacun lors des annonces 100% virtuelles organisées par la Recording Academy.
À 39 ans, 24 Grammys et 79 nominations à son actif — ce qui fait d'elle la femme la plus distinguée aux Grammys — Beyoncé est cette année finaliste dans les catégories Reines de chanson de l'année et enregistrement de l'année pour son album Black Parade, sorti en juin en pleine manifestation contre les inégalités raciales aux Etats-Unis.
En 2017, elle avait néanmoins vu la récompense de l'Album de l'année lui échapper pour aller à la chanteuse britannique Adele. Ce choix controversé avait alimenté les critiques à l'encontre d'une académie accusée de ne pas s'ouvrir suffisamment à la diversité.
Taylor Swift, détentrice de 10 Grammys mais qui avait été oubliée des Grammys ces derniers temps, retrouve de son côté les faveurs de l'académie américaine avec son album Folklore et son hit Cardigan, nommés pour Album de l'année et Chanson de l'année.
Black Lives Matter
La rappeuse texane Megan Thee Stallion, 25 ans, distinguée récemment par le magazine Time comme l'une des personnalités les plus influentes de l'année, a aussi fait une percée avec quatre nominations, y compris comme révélation de l'année et comme enregistrement de l'année pour le remix de son hit Savage avec Beyoncé.
Le mouvement Black Lives Matter a aussi été distingué par l'Académie : en plus de Black Parade de Beyoncé en forme d'hymne au «black power», la chanson The Bigger Picture du rappeur Lil Baby a été nommée deux fois et celle de la chanteuse H.E.R. I can't breathe fait partie des finalistes pour la chanson de l'année.
Les deux titres reviennent sur les manifestations monstres qui ont ébranlé l'Amérique en juin, après la mort de George Floyd aux mains de la police à Minneapolis fin mai.
Ces nominations ont mis de nombreuses femmes à l'honneur : Brittany Howard, entre rock et blues et connue comme chanteuse du groupe Alabama Shakes, se distingue aussi avec cinq nominations, après la sortie de son premier album solo Jaime.
Billie Eilish, qui avait réussi en janvier 2020 le grand chelem en raflant les prix dans les quatre catégories reines, a décroché encore quatre nominations cette année — y compris pour enregistrement de l'année et chanson de l'année. Quatre nominations aussi pour la Californienne Phoebe Bridgers, y compris comme révélation de l'année.
Justin Bieber a, lui aussi, décroché quatre nominations, dont sa première distinction dans la catégorie «country», pour son travail avec Dan + Shay sur la chanson 10 000 Hours, tout comme le rappeur DaBaby.
Critiques
Si ces nominations représentent un nouveau pas vers plus de diversité pour l'Académie, les critiques ne manquaient pas sur les réseaux sociaux pour dénoncer certains «oublis».
Comme l'absence de distinction pour le chanteur canadien The Weeknd, que beaucoup attendaient parmi les favoris de cette fournée.
D'autres ont déploré l'absence de reconnaissance des rois de la K-pop, BTS, distingués uniquement par une nomination mineure.
Dans un monde de la musique durement éprouvé par la pandémie, avec l'arrêt forcé des grands concerts comme des petites scènes essentielles à la survie de milliers de musiciens, le président par intérim de l'Académie, Harvey Mason Jr., a dédié ces nominations à la résilience du secteur et à ceux qui travaillent en première ligne face au coronavirus.
On ignore encore si la cérémonie du 31 janvier — avec Trevor Noah comme maître de cérémonie — se fera en personne ou plus vraisemblablement en ligne, comme de nombreuses grandes cérémonies de récompenses depuis le début de la pandémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.