Ligue des champions d'Afrique : Le MCA qualifié aux quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Forum sur "l'industrie pharmaceutique, stratégie et défis": Djerad présidera la cérémonie de clôture    Coupe de la ligue: résultat du tirage au sort    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le compte à rebours a commencé
ELECTIONS LEGISLATIVES ET LOCALES ANTICIPEES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2021

C'est, visiblement, le début du compte-à-rebours pour le renouvellement des assemblées élues, qu'elles soient nationales ou locales, avec la réception par le chef de l'Etat, avant-hier jeudi, du comité en charge de l'élaboration du projet portant amendement de la loi électorale.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - Le Président de la République reprend le chantier de renouvellement des instances élues qui constitue un de ses engagements phares lors de l'élection présidentielle de décembre 2019.
Un chantier qui a dû être freiné suite à sa subite maladie qui l'a contraint à une assez longue période de soins et de convalescence, près de deux mois, loin du pays, en Allemagne.
Comme promis lors de sa sortie médiatique le 13 décembre dernier, Abdelmadjid Tebboune a pris connaissance de l'avant-projet de loi portant amendement de la loi électorale. C'était avant-hier jeudi quand il recevait des membres du comité qu'il a lui-même chargé d'élaborer ledit document.
À l'occasion, le Dr Ahmed Laraba, qui pilote ce panel d'experts, a présenté un rapport détaillé sur la teneur et les étapes de l'élaboration de cette loi importante. Un conclave qui a vu également la participation de Mohamed Charfi qui a expliqué la contribution de l'Autorité nationale indépendante des élections qu'il dirige, à l'enrichissement des propositions du projet de révision de ladite loi organique.
Suite à quoi, Abdelmadjid Tebboune a invité à finaliser, dans les plus brefs délais, l'élaboration du nouveau projet de la loi organique relatif aux élections, en prévision des échéances électorales importantes qu'attend le pays.
Une finalisation qui doit tenir compte, a-t-il expressément insisté, de la moralisation de la vie politique et de tenir le processus électoral à l'abri de l'influence de l'argent, tout en ouvrant la voie aux jeunes et à la société civile pour participer à la prise de décision à travers les instances élues.
Il s'agit également de garantir des élections transparentes qui traduiraient réellement la volonté du peuple et qui opéreraient une rupture définitive avec les pratiques du passé, et dont découleraient des institutions démocratiques hautement crédibles.
Le chef de l'Etat a tenu à préciser que le «brouillon» de ce projet de loi devra être remis aux partis politiques, pour enrichissement avant l'élaboration de la mouture finale qui devra suivre la procédure de tout projet de loi, à savoir, son adoption en Conseil des ministres avant son transfert au Parlement en vue de son adoption par les deux Chambres, l'Assemblée populaire nationale et le Conseil de la Nation.
Des partis dont beaucoup ont, d'ores et déjà, arrêté leurs attitudes par rapport à ce projet plus particulièrement et plus globalement au processus politique qui le porte.
Des attitudes qui oscillent entre engagement dans ledit processus institutionnel du chef de l'Etat avec des propositions d'amendement de dispositions qui, selon leurs porteurs, freinent, voire entravent l'acte politique, des réserves pour d'autres quant à la composante de la commission d'experts et, enfin, le refus clair et net de s'inscrire dans une démarche loin de consacrer la rupture avec le système tant réclamée par la Révolution du 22 février 2019.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.