"Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    Le poulet coûtera désormais cher !    Le débit Internet 2 Mbs passe à 4 Mbs    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    Sanhadji soutient le maintien des frontières fermées    Le M.A.R.W. appelle à accomplir Salat El Istisqa samedi prochain    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    Une femme égorgée à son domicile    Fin de cabale pour les cambrioleurs de la poste de Bouhamza    10.000 logements à la clé    Bétonnage tous azimuts des terres agricoles    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    Le CRB dos au mur    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Beldjoud préside l'installation du wali de Timimoune    Coronavirus: 175 nouveaux cas, 143 guérisons et 4 décès    Bechar: enregistrement audio de chansons et musiques du patrimoine Korandji    FC Barcelone: Griezmann serait bien sur les tablettes de Man U    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Le Président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contrerévolution    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Mahious passera sur le billard    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Du verbiage et des actes    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les mesures de confinement reconduites
Pour 15 jours supplémentaires
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 01 - 2021

Rien de nouveau en ce qui concerne les mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus. Le gouvernement reconduit pour quinze jours les mêmes mesures, qu'il s'agisse des horaires de confinement ou des activités autorisées. L'exécutif dit choisir la « prudence » et la « flexibilité ».
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Pas de changement dans les mesures prises dans le cadre de la limitation de la propagation du Covid-19. En dépit d'un bilan plutôt stable depuis plusieurs jours, le gouvernement choisit la « prudence ». C'est ainsi que pour quinze jours supplémentaires, la mesure de confinement partiel à domicile de 20h jusqu'au lendemain à 5h du matin reste applicable pour 29 wilayas, à savoir Laghouat, Oum-el-Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi-Bel-Abbès, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M'sila, Mascara, Oran, Boumerdès, El-Tarf, Tissemsilt, Souk Ahras, Tipasa, Aïn-Témouchent et Relizane. Ne sont toujours pas concernées par cette mesure les wilayas d'Adrar, Chlef, Béchar, Tamanrasset, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Ouargla, El-Bayadh, Illizi, Bordj-Bou-Arréridj, Tindouf, El-Oued, Khenchela, Mila, Aïn-Defla, Naâma et Ghardaïa.
Le gouvernement précise, cependant, que les walis peuvent prendre « toutes mesures qu'exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l'instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé, d'une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination ».
Pas de nouveau, par contre, pour le transport public de passagers. Les vols domestiques restent assujettis aux mêmes conditions avec le maintien de la totalité des dessertes de et vers les wilayas du sud du pays et 50% des vols desservant celles du nord du pays. Le transport routier interwilayas continuera à se faire dans des conditions déjà fixées.
Qu'il s'agisse du train, des autocars ou des taxis, la limitation du nombre de voyageurs reste à 50% des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places, et 4 personnes pour les véhicules à 7 places.
Le gouvernement assure que « les services de sécurité veilleront au respect des mesures de prévention et de protection et des protocoles sanitaires adoptés pour chaque mode de transport par le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus, et de l'application des sanctions réglementaires à l'encontre des contrevenants ».
Concernant les activités économiques, il a été décidé le maintien de la fermeture, pour une période de quinze jours, des marchés de vente des véhicules d'occasion sur l'ensemble du territoire national. Les salles omnisports et les salles de sport, les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs, ainsi que les plages resteront fermés pour quinze jours supplémentaires. Les cafés, restaurants et fast-foods continueront à ne proposer que la vente à emporter uniquement, tandis que les commerces concernés par la limitation des activités devront cesser ces dernières à dix-neuf heures.
Les marchés resteront, quant à eux, soumis au contrôle des services compétents, afin de s'assurer du respect des mesures de prévention et de protection, ainsi que de l'application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l'encontre des contrevenants. Les rassemblements de personnes et regroupements familiaux, notamment la célébration de mariages et de circoncisions et autres événements, tels que les regroupements au niveau des cimetières, restent interdits, tout comme les réunions et assemblées générales organisées par les institutions. Les walis sont appelés à faire respecter ces mesures et à appliquer des sanctions réglementaires à l'encontre des contrevenants, ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements. Unique nouveauté, la réouverture « progressive et contrôlée » des centres culturels et des maisons de jeunes, sous réserve du strict respect des protocoles sanitaires adoptés par le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus. Les walis sont, néanmoins, habilités à procéder à leur fermeture en cas de non-respect du protocole sanitaire.
N. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.