Conseil des ministres: Le projet d'ordonnance sur le Régime électoral adopté    Environnement hostile    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Abderrahmane Benkhalfa: «Passer à une stratégie de lobbying international»    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB avec quel état d'esprit ?    MC Oran: Un statut à fructifier    ASO Chlef: Un club à la dérive !    Chlef: Sept morts et trois disparus dans des inondations    Tizi Ouzou: Un véhicule prend feu, 7 personnes brûlées    Constantine: Trois morts et deux blessés dans un accident de la route    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Les partis politiques s'y préparent    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    Futur parti pour une majorité présidentielle?    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Antonio Guterres brigue un second mandat de cinq ans
ONU
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 01 - 2021

Antonio Guterres a confirmé hier dimanche qu'il briguera un nouveau mandat de cinq ans en tant que Secrétaire général des Nations-Unies, qui débuterait en janvier 2022.
Son porte-parole, Stéphane Dujarric, a indiqué que le président de l'assemblée générale avait écrit au SG de l'ONU pour lui demander s'il avait l'intention de se présenter à nouveau à ce poste.
Conformément à l'article 97 de la Charte des Nations-Unies, la nomination est faite par l'assemblée générale, sur recommandation du Conseil de sécurité, ce qui signifie en fait que n'importe lequel des cinq membres permanents (P5) peut opposer son veto au candidat.
Chaque Secrétaire général a la possibilité d'exercer un second mandat, à condition qu'il puisse obtenir un soutien suffisant de la part des Etats membres.
M. Guterres a été désigné pour le poste en 2016, en passant par un processus de sélection réformé qui comprenait une session de dialogue public informel à l'assemblée générale, impliquant des représentants de la société civile, où chacun des 13 candidats a présenté son programme, ses ambitions pour l'Organisation et a répondu aux questions.
«En réponse au président de l'Assemblée générale, qui s'était enquis vendredi dernier des intentions du Secrétaire général concernant un second mandat», a déclaré M. Dujarric aux journalistes, «le Secrétaire général lui a fait savoir aujourd'hui qu'il était disponible pour un second mandat en tant que Secrétaire général des Nations-Unies, si telle était la volonté des Etats membres».
Stéphane Dujarric a déclaré que le SG de l'ONU avait informé le Conseil de sécurité et les chefs des groupes régionaux de sa décision, et qu'il était trop tôt pour évaluer la réaction des Etats membres à ce stade, ou pour spéculer sur d'autres candidats potentiels. De son côté, Brenden Varma, porte-parole de Volkan Bozkir, président de l'Assemblée générale, a confirmé que les présidents de l'Assemblée et du Conseil de sécurité, devaient discuter du processus de sélection du Secrétaire général, au cours des prochaines heures.
L'étape suivante pour lancer officiellement le processus se résume à une lettre conjointe des deux présidents, envoyée aux Etats membres.
En réponse à des questions, Brenden Varma, a indiqué que dans le cadre du nouveau processus de sélection «inclusif et transparent» lancé en 2016, «c'est la première fois que nous voyons un candidat en place» se présenter pour une réélection, et que plus de détails seraient fournis au cours des prochains jours.
Le mandat actuel du Secrétaire général, Antonio Guterres, expire le 31 décembre 2021. S'il est reconduit par les Etats membres, l'ancien Premier ministre portugais et ancien Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés, resterait à la tête du Secrétariat de l'ONU jusqu'au 31 décembre 2026.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.