Soufiane Djilali craint des dérapages    Nouvelle loi électorale: la dernière ligne droite    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    La capitale sénégalaise à l'aube d'une journée sous tensions    Les Ivoiriens aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires    Klopp calme le jeu pour Salah    Brèves    Brèves des Fédérations    Une approche intelligente    100 kg de drogue saisis et 11 suspects arrêtés    170 quintaux de kif saisis    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    «L'Algérie prend acte avec satisfaction»    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Assassinat de Ali Tounsi : la présidente de la Cour refuse le réexamen des preuves    Célébration de la fête du printemps    2.735 appels reçus sur le numéro vert et de secours    Le Président Tebboune reçoit trois dirigeants de partis    L'Algérie respecte toujours sa promesse de baisse de sa production    La CNMA lance une campagne de sensibilisation    Générale de la pièce «Cadavre»    Le MCA en quête de sa première victoire    La militante sahraouie Sultana Khaya reçoit le prix "Citoyenneté pour les droits de l'Homme" à la Rioja    Zetchi: «On continue de travailler dans la sérénité et le calme»    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Béjaïa : Le mouvement reprend ses repères    Des spécialistes mettent en garde contre la prévalence croissante de l'obésité au sein de la société    FATria: Salah Ouanes réélu pour un deuxième mandat    Le Baiser et la morsure aux éditions Casbah :Yasmina Khadra se livre et délivre    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Manchester City: Mahrez lance les hostilités avant le derby contre Man U !    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Terrorisme et déchéance de la nationalité    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La radio locale sensibilise aux dangers du monoxyde de carbone
MEDEA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 01 - 2021

Une demi-journée de sensibilisation aux dangers du monoxyde de carbone a été organisée par la radio locale de Médéa afin d'attirer l'attention des citoyens sur la gravité de ce phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur chaque jour. On déplore déjà un grand nombre de morts à travers le pays depuis le début de l'hiver.
Ainsi, cet espace médiatique a été ponctué par plusieurs programmes d'intéressement et par de nombreuses interventions de parties concernées et de citoyens aussi. Des préoccupations ont été révélées et en contre-partie des conseils et des recommandations ont été prodigués .
Selon Karim Benfahsi de la cellule de communication de la Protection civile de Médéa, la situation est préoccupante et le nombre d'interventions s'accroît de jour en jour. Parfois, des familles entières sont évacuées vers les structures sanitaires après avoir inhalé du monoxyde de carbone et certaines victimes sont sauvées in-extremis.
Les causes diffèrent d'un cas à un autre, mais il s'agit dans la grande majorité de cas d'intoxications générées pour cause d'absence d'issues d'aération, d'appareils de chauffage défectueux car non nettoyés ou contrefaits, de défaut dans les installations des différents appareils : chauffages, chauffes-bain.
Selon le même orateur, certains ménages procèdent à des transformations dans leur maison et endommagent les installations de gaz posées par Sonelgaz alors que dans ces cas-là, il faut faire appel à des techniciens spécialisés qui peuvent se prononcer sur la dangerosité ou la sécurité de ces modifications et transferts de ces appareils de chauffage.
Karim Benfahsi a également appelé les citoyens à acheter leurs appareils chez des commerçants agréés qui délivrent des cartes de garantie pour leurs produits.
Par ailleurs, certaines personnes utilisent la « tabouna » ou le charbon et inhalent les émanations de monoxyde de carbone et les conséquences ne sont pas moindres. Pour preuve, pour les dernières 48 heures, le bilan de la Protection civile de Médéa fait état de 14 cas d'intoxications au monoxyde de carbone et l'on déplore la mort de deux jeunes âgés de 18 et 19 ans qui ont inhalé des gaz toxiques dégagés par une mauvaise combustion du charbon utilisé pour chauffer leur salle de bain.
Le drame a eu lieu dans la fraction de Dhamnia à Seghouane à près de 50 km au sud-est de Médéa.
M. L.
La terre a tremblé
Une secousse tellurique de magnitude 3,5 sur l'échelle de Richter a été enregistrée, dimanche matin à 3h 59, à Berrouaghia dans la wilaya de Médéa.
Selon le Craag, (Centre de recherches en astronomie, astrophysique et géophysique), l'épicentre de la secousse a été localisé à 3 km au nord-ouest de Berrouaghia.
M. L.
2 jeunes meurent asphyxiés au monoxyde de carbone
Selon le bilan des activités des dernières 48 heures de la Protection civile de Médéa, deux jeunes âgés de 18 et 19 ans ont trouvé la mort après avoir inhalé du monoxyde de carbone émanant d'une mauvaise combustion de charbon de bois que les deux victimes avaient, vraisemblablement, utilisé pour se chauffer. Le drame a eu lieu dans la fraction d'Ouled-Mazouni à Tlet-Douaïr relevant de la daïra de Seghouane. Les dépouilles mortelles des deux victimes ont été déposées à la morgue de l'hôpital civil de Aïn-Boucif.
M. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.