Alger-Centre : Coupures d'eau dans plusieurs quartiers    Milan : Pioli est désolé, mais...    Nice : Boudaoui titulaire face à Rennes. Atal encore absent    Real : Un accord de principe trouvé avec Sergio Ramos ?    [Vidéo] Des milliers de manifestants dans Les rues d'Alger    Encore un corps repêché à El Tarf    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Ould Kaddour dans le collimateur    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Sans diagnostic point de remède !    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enième engagement pour la livraison des projets de réhabilitation des 5 hôtels du secteur public
Mohamed Hamidou, ministre du tourisme et de l'artisanat à Tizi Ouzou
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2021

Encore une annonce officielle pour la livraison des projets de réhabilitation des cinq sur les six hôtels du secteur public de la wilaya de Tizi-Ouzou dont les travaux lancés en 2016, traînent en longueur. Cette fois, l'initiative est venue du ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mohamed Hamidou qui était, jeudi, en visite de travail dans la wilaya, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme Kaoutar Krikou.
La visite de Mohamed Hamidou fait suite aux interpellations venant des différentes parties concernées quant à l'énorme retard enregistré par les opérations de mise à niveau de ces établissements hôteliers.
La dernière alerte en date est venue de l'APW qui, à la suite d'une ultime visite d'inspection des chantiers concernés, effectuée le mois d'octobre dernier, a, une nouvelle fois, établi un constat alarmant et dénoncé des « retards intolérables ».
Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, n'a pas réfléchi deux fois pour constater l'évidence et reconnaître l'énorme gâchis, en déplorant « une situation anormale », tout en considérant que « c'était une erreur de lancer la réhabilitation de ces infrastructures au même moment ». De fait et à cause de cette situation, la wilaya est restée quasiment dépourvue de structures depuis le lancement de ces opérations de réhabilitation.
Une problématique autour de laquelle plancheront tous les intervenants concernés par le dossier lors d'une réunion qui se tiendra au courant de cette semaine au ministère du Tourisme et de l'Artisanat. « Nous allons réunir l'ensemble des intervenants, entreprises, bureaux d'études, groupes gestionnaires et responsables locaux pour étudier tous les éléments de ce dossier et déterminer de manière définitive les dates de reprises des travaux et de livraisons des ouvrages. » Attendons pour voir ! Car des engagements similaires ont été pris par les responsables du secteur dépêchés à la wilaya afin de trouver des solutions qui permettraient d'accélérer la cadence des travaux en promettant la livraison des projets dans les meilleurs délais.
On rappellera qu'en 2018, Abdelkader Ben Messaoud, alors ministre du Tourisme et de l'Artisanat, en visite à Tizi Ouzou pour procéder à l'ouverture de la saison estivale, a regretté le retard mis dans la livraison de ces établissements. «Les six hôtels relevant du secteur public seront livrés en totalité d'ici 2019. C'est le dernier délai accordé aux entreprises réalisatrices», avait-il alors lancé, sûr de lui. Des injonctions ont été même faites aux entreprises pour le parachèvement des travaux de l'hôtel Amraoua, sis au nord de la ville de Tizi Ouzou. Sur les six concernés, seul Le Bracelet d'Argent de Aït-Yenni a été livré au début du mois de novembre dernier.
Jeudi dernier, Mohamed Hamidou a annoncé qu'un avis d'appel d'offres national a été lancé mercredi pour le choix d'une entreprise pour la relance des travaux de réhabilitation de l'hôtel Tamgout, dans la commune de Yakouren à l'est de la wilaya. Il s'agira de suppléer l'entreprise italienne qui a abandonné le chantier, il y a plusieurs mois. La même solution, à savoir l'engagement d'une nouvelle entreprise pour la relance des travaux a été préconisé pour la rénovation de l'hôtel Amraoua dont le taux d'avancement n'a atteint que 10% en presque cinq ans.
Signalons que l'Etat a mis sur la table une cagnotte de 900 milliards de centimes pour la rénovation et la mise aux normes de l'ensemble de ces infrastructures. Plus de quatre ans après le lancement des travaux en 2016, inscrits en 2015, à l'initiative de l'ex-ministre du secteur du Tourisme, Amar Ghoul, le retard sur le délai initial fixé à douze mois pour la réception de tous ces établissements est largement dépassé.
Par ailleurs, Mme Krikou a indiqué que son département est « en phase d'élaboration d'une cartographie des besoins spécifiques pour chaque région et wilaya en vue de la mise en œuvre d'un programme sectoriel destiné à la femme rurale et au foyer ainsi qu'aux catégories vulnérables ».
La ministre annoncera la tenue prochaine d'une réunion intersectorielle dont l'objectif est de coordonner l'ensemble des secteurs intervenants en matière de microcrédits et de subventions alloués par l'Etat pour soutenir ces franges de la société.
S. Aït Mébarek


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.