Le «verrou des 4%» abandonné ?    Grandiose marche des femmes à Alger    3 ans de prison ferme pour Anis Rahmani    «Consacrer le principe d'équité et de protection contre toute forme de violence»    La loi électorale pas encore prête    Le cinglant avertissement de la Banque d'Algérie    Public-privé : l'avis de l'OPGI    Satisfaction de Chems Eddine Chitour    Benziane reçoit le Coordonnateur résident du système des Nations Unies en Algérie    Des partis interpellent le gouvernement sur la question sahraouie    Dispositif sécuritaire renforcé à Dakar    L'optimisme reste de rigueur    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaines    Laporta revient au Barça, la reconstruction peut commencer    Stage et tournoi international à Istanbul pour huit athlètes algériens    Fin de saison pour Ghoulam    Plus de 1 500 doses de vaccin anti-Covid-19 Sinopharm pour Jijel    3 kg de kif traité saisis    Une dizaine d'opérations chirurgicales sur des séquelles de brûlures    Choux aux épinards    Narimane Ghlamalah dévoile ses nouvelles toiles à Alger    La générale du monodrame Fitness jouée à Alger    "Mon récit est un écho criant à la Révolution du sourire"    Yasmina Khadra, en toute intimité    D'amour et de guerre : Une littérature de combat    JS Kabylie : Souyad, Kaddour et Benchaira opérationnels    Crue de l'Oued Meknassa à Chlef : le bilan s'alourdit à neuf morts    USM Alger : Zeghdoud remplace Froger    Le CRB forcé au nul par le CSC    Création de projets: 50% des microcrédits prévus en 2021 au profit des femmes    Le Liban renoue avec la contestation populaire : «Journée de la colère» au pays du Cèdre    Journée internationale de la Femme : Ouverture d'une exposition d'œuvres artistiques    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Les Algériens ont-ils encore mangé de la viande d'âne?    Les femmes battent le pavé à Alger    Lamentable posture pour les «démocrates»    La santé pour tout le monde    Fin de la polémique sur les «tarawih»    L'exercice 2020 par les chiffres    30 Morts    Les Verts dans l'expectative    Brèves    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    Le comédien Abdelkrim Kaârar n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Madoui prend le relais
CS Constantine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 01 - 2021

Quelques jours après la séparation avec l'entraîneur Abdelkader Amrani, le CS Constantine qui a recruté Yacine Bezzaz comme nouveau manager général, en remplacement de Nasser Medjoudj, a confié les destinées de l'équipe à Kheireddine Madoui qui a mis fin à son aventure saoudienne avec Al-Khalidj Saihat (1re Division).
La ville de l'Antique Cirta est en ébullition. Son équipe phare patauge au classement de la Ligue 1 (16e avec 7 points en 8 matchs). Le départ de l'entraîneur Abdelkader Amrani, qui a dirigé sa dernière rencontre jeudi dernier à Skikda (0-0), devenait inévitable même si pour beaucoup parmi les fans du club de l'Est algérien, il n'était pas souhaitable. Et l'arrivée de Madoui semble donner une note d'espoir à une formation qui n'arrive plus à gagner depuis son succès, le 23 décembre 2020, au stade Benabdelmalek face à l'USM Alger (5e journée). Depuis, ce sont deux défaites à domicile (ASAM et ESS) et un nul «heureux» à Skikda. Il faut dire que tout a (mal) commencé lorsque l'équipe s'est fait piéger par le MC Alger, réduit à dix, à l'occasion de la 4e levée. Ce jour-là, les poulains de Amrani avaient l'opportunité de mettre un terme à une longue guéguerre sur la question de la doyenneté. Les Mouloudéens qui sortaient d'un match éreintant face au CS Sfaxien, en Ligue des champions d'Afrique, perdaient dès la demi-heure de jeu leur milieu de terrain Harrag, exclu par l'arbitre pour cumul de cartons. Le match était à ce moment entièrement à l'avantage des Constantinois qui dominaient sans relâche mais qui ne parvenaient pas à faire trembler les filets de Salhi. C'est au contraire, le Mouloudia qui réussira le parfait hold-up en marquant sur l'une des rares occasions qu'il s'est procurée, transformée par le défenseur latéral Allati. Ce jour-là, le Tout-Constantine attendait le retour de la délégation d'Alger pour lui faire entendre «quelques vérités». Le siège fait autour de l'équipe et les quolibets qui lui ont été déversés vont marquer le coach Amrani qui fera des déclarations qui ne laissaient planer aucun doute sur son avenir à la barre technique du CSC. Démissionnaire dans sa tête, le natif de Tlemcen acceptera de mener un dernier combat à Skikda, lui que des sources annonçaient partant pour le CS Sfaxien.
Une piste démentie sans que le départ de celui qui offrira le seul titre aux Sanafir ne soit remis en cause. Mais après le match de Skikda, Amrani décidera de prendre ses bagages pour rentrer chez lui à Tlemcen pour ne plus revenir. Attendu à la reprise, Amrani est absent deux jours de suite. La direction avait compris, elle qui venait juste de convaincre Yacine Bezzaz de prendre le poste de manager général laissé vacant par Nasser Medjoudj. L'enfant de Grarem-Gouga agira rapidement en prenant attache avec son ami Kheireddine Madoui qui devra conduire sa nouvelle équipe dès ce mardi lors d'un périlleux déplacement à Béchar. Pas la meilleure entrée en matière même s'il faut noter que les meilleurs résultats du CSC, cette saison, ont été réalisés loin de Constantine (Dar-el-Beïda face au PAC et Skikda).
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.