Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    Une AG élective «bis» le 24 avril    Les psychotropes ravagent les jeunes    Lancement de la 14ème édition de son concours «Media Star»    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Produits agricoles : Hemdani prévoit la stabilisation des prix dans quelques jours    Guardiola explique les raisons de la non-participation de Mahrez face à Chelsea    Boukadoum et Beldjoud reçus par le Premier ministre libyen    Poursuite du recensement des zones d'ombre à l'échelle nationale    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Archives algériennes : une mémoire confisquée ?    Coronavirus:163 nouveaux cas, 117 guérisons et 5 décès    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Disparition de la chanteuse Naïma Ababsa: Une femme d'exception, une dame de coeur    Eau : le déficit national de pluviométrie compris entre 20 et 30 % sur les trois dernières années, selon le ministre    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Les Kabyles dès aujourd'hui au Cameroun    La BADR vulgarise ses produits    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    Les ménages à rude épreuve    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Retard dans le versement des salaires «La dignité de l'enseignant est une ligne rouge»    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    C'est l'escalade !    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    Le Musée des beaux-arts d'Alger restaure des œuvres de Rodin    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    6 ans de prison pour deux anciens DG    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Les autorités annoncent de nouvelles mesures sanitaires    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Medaouar a-t-il mis son veto ?
Demande de report du derby USMA-MCA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 02 - 2021

La Ligue de football professionnel n'a pas été mise au parfum de la décision de reporter le derby qu'une fois l'information rendue publique par les sites des deux clubs algérois.
C'est d'abord l'USM Alger qui annoncera avoir accepté la requête de son voisin le MCA, pour le report de la rencontre de demain après-midi. Les Mouloudéens ont, quant à eux, exprimé leur gratitude à ce geste de «bon voisinage» à travers un communiqué dans lequel il est explicité que la demande a été formulée pour permettre à l'équipe de mieux préparer son match de vendredi prochain au Caire, contre le Zamalek SC, lors de la première journée de la phase des poules de la LDC. Au-delà du fait que ce «scénario» pouvait être écrit autrement, et bien avant les évènements qui ont marqué le quotidien des Mouloudéens depuis le nul concédé par l'équipe face à l'US Biskra, notamment l'attaque subie par le siège de la DG de la Sonatrach et les arrestations qui ont suivi, il est des questions à éclaircir à propos de la position observée par la LFP d'Abdelkrim Medaouar le long du week-end. Jeudi, alors que les deux équipes algéroises avaient tout finalisé et avaient même annoncé le report de la rencontre prévue demain, la Ligue se complaisait à donner des brèves sur le déroulement de la 12e journée de la Ligue 1, aujourd'hui et demain. Comme d'annoncer la liste des arbitres qui officieront les dix rencontres de la 12e étape, avec notamment la désignation d'un certain Mustapha Ghorbal comme arbitre-directeur du derby algérois. En soirée, puis hier pendant la journée, aucun «fait nouveau» n'est venu préciser les «intentions» de la Ligue de football professionnel à propos de la décision prise par les deux clubs de reporter le derby. Juste des «rumeurs» faisant état d'un possible veto du président de la LFP Abdelkrim Medaouar qui, paradoxalement, aurait mis en place une «cellule de crise» chargée de trouver un lieu autre que le stade Omar-Hamadi pour domicilier le derby. A ce titre, cette «cellule de crise» aurait pris le soin d'inspecter le stade de Koléa en vue de programmer USMA-MCA là-bas. Ceci après que la piste du stade de Blida (Mustapha-Tchaker, ndlr) eut été évacuée du fait que le temple des Verts est en pleins travaux.
Le candidat Medaouar se ménage-t-il ?
Jusqu'à l'heure où nous mettions sous presse, le patron de la LFP ne s'était pas exprimé, lui qui d'habitude ne manque aucune opportunité pour dire ses «vérités». Sa dernière apparition publique remonte au 1er février à Sidi-Bel-Abbès lors de l'inauguration de l'Académie de la FAF. Ce jour, l'ancien dirigeant de l'ASO Chlef est passé «inaperçu», évitant de se montrer, comme à ses habitudes, en public et devant les médias. Selon des informations concordantes, Medaouar attend le «bon moment» pour montrer ses «crocs» s'agissant de sa posture vis-à-vis des prochaines élections de la FAF. Un scandale semblable à l'affaire USMA-MCA de la saison dernière ruinerait ses chances lors du prochain scrutin fédéral, ce qui expliquerait, selon nos sources, sa posture actuelle. L'on se rappelle que l'appel interjeté par la direction du club de Soustara auprès des instances d'arbitrage des litiges, dont le TAS de Lausanne, avait été accueilli par des «rires sous cape» de la part du président de la LFP qui assurait, à l'époque, que l'USMA n'aurait pas gain de cause. Au final, le Tribunal arbitral du sport de Lausanne a donné raison aux Rouge et Noir et depuis Medaouar, qui bombait le torse, ne trouvait pas le mot juste pour avouer son échec qu'il pouvait s'éviter en faisant preuve de moins d'arrogance et de mépris envers l'action des Usmistes. Désormais confirmé dans ses fonctions par la FAF, dès lors que son mandat à la présidence de l'instance de gestion des compétitions des deux Championnats professionnels a pris fin en octobre dernier, Medaouar «gère les affaires courantes» et évite, par conséquent, de se mouiller le temps que le coup de starter aux élections de la FAF soit donné. Une intervention dans ce «conflit d'intérêts» que représente le report du derby de la capitale USMA-MCA serait maladroit.
A quand la fin de l'aller ?
Pour autant, Abdelkrim Medaouar a des «devoirs», ceux de mener le Championnat de Ligue 1 à terme. Pour ce faire, le respect du calendrier fixé à la petite semaine est un impératif. Tout report étant exclu, il serait malvenu que le match USMA-MCA vienne chambouler un préprogramme que la Ligue a annoncé mercredi soir. Ce soir-là, la Ligue de football professionnel (LFP), a communiqué les dates des quatre prochaines journées du Championnat de Ligue 1, de la 13e à la 16e journée. Une programmation qui n'a pas été détaillée, faut-il le rappeler. La LFP a fixé, à cet effet, la 13e journée pour les 12 et 13 février, week-end consacré aux matchs de la LDC (première journée de la phase des poules) et de la CAF (seizièmes de finale-bis) que le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK doivent tous disputer en déplacement. La LFP n'a pas précisé que les matchs de ce quatuor comptant pour cette 13e levée étaient reportés et encore moins annoncé de nouvelles dates pour leur reprogrammation. La 14e journée, quant à elle, est programmée le week-end du 19 et 20 février, soit à trois jours d'intervalle du rendez-vous de la seconde journée de la phase des poules de la LDC (23 et 24 février) qui verra le CRB accueillir les Sud-Africains de Sundowns, alors que le MCA reçoit les Tunisiens de l'EST, mais également à trois jours des rencontres de la 15e journée (26 et 27 février), marquée par l'affiche MC Alger-JS Kabylie. Autant dire que le calendrier des matchs des quatre journées en question ne peut être exécuté totalement. Ce qui entraînerait à coup sûr des reports, grande phobie des gestionnaires de la LFP sommés de boucler la phase aller du Championnat avant la fin mars en vue d'ouvrir la seconde période d'enregistrement des joueurs. Un «challenge» impossible à réaliser vu le chevauchement que provoqueront les matchs de nos représentants en Coupes africaines. Et la question n'est pas seulement de savoir quand se terminera la première phase du Championnat car, avec la fin de celle-ci, les 20 pensionnaires auront à jouer encore 19 journées supplémentaires. C'est-à-dire que, contrairement aux prévisions de Medaouar et Cie, la saison de la Ligue entamée le 28 novembre s'achèvera au-delà du mois d'août et non pas en juillet. Les équipes pestent sur le rythme endiablé mené depuis fin novembre, avec 11 matchs en deux mois pour les «non-africains», lesquels ont livré un minimum de deux matchs supplémentaires (la JSK et l'ESS ont été exemptés du 1er tour préliminaire et les Sétifiens se sont qualifiés sur tapis vert contre les Tchadiens du FC Renaissance). Un état de fait qui risque de se faire plus pressant, plus pesant, à l'avenir, d'autant plus que la FAF compte lancer la Coupe de la LFP pour remplacer la Coupe d'Algérie dont l'édition 2020-2021 a été annulée.
M. B.
«Jusqu'à preuve du contraire, le derby USMA-MCA est maintenu pour dimanche»
Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medaouar a déclaré, vendredi dans l'après-midi, que son instance n'avait reçu aucune demande officielle de la part de l'USM Alger, pour le report du derby face au MC Alger, soulignant que la rencontre est maintenue «jusqu'à preuve du contraire», pour dimanche au stade Omar-Hamadi (17h), à l'occasion de la 12e journée du Championnat de Ligue 1. «Jusqu'à ce vendredi après-midi, nous n'avons reçu aucune demande officielle de l'USMA pour le report du derby. La LFP ne peut pas se prononcer alors qu'elle n'a rien reçu. C'est vrai que les clubs se sont entendus pour reporter cette rencontre, mais la LFP doit être destinataire d'un écrit officiel pour ensuite étudier la demande», a affirmé, à l'APS, le premier responsable de la LFP.
R. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.