Le processus de paix au Sahara occidental n'a pas atteint ses objectifs à cause des alliés du Maroc    Covid-19 : aménagement de l'horaire de confinement partiel à domicile dans 9 wilayas    "La majorité" des contrôleurs de commerce sont sur le terrain en dépit de la grève    Législatives du 12 juin : Les délais pour le dépôt des dossiers de candidatures prorogés    Décès de la militante Annie Steiner : Zitouni présente ses condoléances à sa famille    Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Que faire pour réguler le marché ?    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Grandiose marche nocturne à Akbou    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 03 - 2021

Nous réagissons comme si la réalité nationale n'avait rien de comparable avec ce qui se passe ailleurs ! Qui pour nous assurer la protection dont nous espérons un jour bénéficier et qui ferait de nous des hommes et des femmes d'une force insaisissable ? Les questions sans réponses se bousculent mais qu'attendre de plus d'un monde qui prêche la transparence quand il s'enfonce dans une opacité qui défie l'entendement ?
L'un est jeune, ne prétend pas emballer les foules et ne se bat que pour avoir le droit de faire son job sans que l'on pense qu'en le jetant en prison on le réduira à un silence définitif. Qu'on le juge et l'enferme avec pour arguments des accusations injustes du genre «agent de l'étranger». Celui-là va rendre compte, pour en avoir assuré la couverture médiatique, des prises de parole de l'autre.
De l'excellent tribun qui ne détesterait, par contre, pas, étant donné l'aura dont il bénéficie, de servir de guide et d'imposer ses convictions démocratiques élargies à un islamisme ennemi de la démocratie.
Si certains leaders politiques maîtrisent leur agressivité, leurs militants, eux, pensent qu'hausser le ton, insulter et rivaliser en menaces détournera la critique, exclusivement, vers le système autoritaire et ses hommes. Se shooter à la contestation quelles que soient les raisons qui l'inspirent ou les intentions vers lesquelles elle tend ? Je me doutais bien que la volée de bois vert ne tarderait pas à fuser. Ainsi vont certaines luttes pour le triomphe des libertés ! Sous prétexte que le leader, auquel on reproche, tout juste, de ne pas se protéger lorsqu'il s'adresse à la foule agglutinée autour de lui est un excellent tribun qui milite en faveur d'une Algérie nettoyée de ses prédateurs, il faudrait regarder ailleurs, passer son tour et surtout se dispenser de faire ce que l'on estime être une remarque désobligeante. Et si, en plus, la personne en question a, pour les idées qu'elle défend, été internée, le mieux à faire pour soutenir son combat est de garder le silence sur les postillons dont elle arrose la foule. Faire l'impasse sur les travers de l'un pour tomber dans ceux d'un autre ?
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.