Coronavirus: 191 nouveaux cas, 156 guérisons et 6 décès    Coupe arabe de la Fifa-2021 Liban - Algérie : "On s'attend à un match difficile"    OMS : Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Aouchem, acte 2    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Libye : la présidentielle en équation    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Déclin du RND et recul du MSP    Le PT fustige le gouvernement    Le lourd défi des nouveaux élus    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    «Contre les inégalités et la discrimination»    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Côte d'Ivoire 16e qualifiée
Le Maroc, accroché à Nouakchott, prend son ticket grâce au nul Burundi-RCA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 03 - 2021

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour la Coupe d'Afrique de Nations 2021 au Cameroun, en battant le Niger (3-0), vendredi lors de la 5e journée de qualifications.
Grâce à des buts de Serge Aurier, Max-Alain Gradel et Wilfried Kanon, les Eléphants comptent trois longueurs d'avance sur les «Berea» (les Zébus) de Madagascar (3e), qu'ils devancent dans les confrontations directes (2-1/1-1) dans le groupe K. La Côte d'Ivoire rejoint les 14 pays déjà qualifiés, en plus du Cameroun, pays organisateur de la compétition : Algérie, tenant du titre, Mali, Guinée, Burkina Faso, Ghana, Gabon, Maroc, Egypte, Zimbabwe, Sénégal, Tunisie et Guinée équatoriale, ainsi que la Gambie et les Comores pour la première fois de leur histoire. Le 14e pays à avoir décroché son billet pour Cameroun-2021 est le Maroc (groupe E) qui a profité du nul entre le Burundi et la République centrafricaine (2-2), vendredi après-midi. En soirée, les Lions de l'Atlas n'ont pas fait mieux qu'un nul (0-0) à Nouakchott contre la Mauritanie.
Plus que huit places à prendre
La rencontre Soudan-Afrique du Sud de ce soir est l'une des affiches de la 6e et dernière journée de qualifications à la CAN-2021 au Cameroun (15 janvier-28 février 2022), étalée jusqu'à mardi, durant laquelle huit tickets restent à distribuer. Les Soudanais doivent s'imposer devant les Bafana Bafana, vainqueurs en 1996, pour se qualifier. Ce choc entre anciens vainqueurs (en 1970 pour le Soudan, 1996 pour l'Afrique du Sud) fait partie des affrontements directs qui doivent attribuer les dernières places. Même contrat pour le Malawi, qui doit battre l'Ouganda à Lilongwe s'il veut aller au Cameroun l'année prochaine. Et si la Guinée Bissau veut disputer la CAN, il lui faudra battre le Congo, qui la devance de 2 points. Enfin, dans le groupe L, le Nigeria, triple vainqueur de la compétition, pouvait se qualifier dès hier en gagnant au Bénin. Le second ticket pourrait se jouer entre la Sierra Leone et les Ecureuils béninois mardi. Les autres billets se disputent lors d'affrontements indirects. La Mauritanie doit conserver son point d'avance contre le Burundi, qui la devance dans les confrontations directes (3-1/1-1). Les Mourabitoune se rendent en Centrafrique, dernière du groupe E, les Hirondelles du Burundi au Maroc, déjà qualifié. Un point devrait suffire au Cap Vert sur le terrain du Mozambique pour se qualifier aux dépens du Rwanda. En effet, l'Etat insulaire devance le pays des Mille Collines de deux longueurs et possède une différence de buts largement favorable, (+2 contre -2), et les deux équipes sont à égalité entre elles après deux 0-0. Si les Capverdiens ne prennent qu'un point, les Rwandais doivent s'imposer par quatre buts d'écart au Cameroun... L'Ethiopie n'a besoin que d'un point en Côte d'Ivoire pour conserver son avance sur Madagascar, qu'elle a dominée (4-0/0-1). Pour l'heure, la CAN-2022 compte un seul grand absent, la RD Congo, titrée en 1968 et 1974 sous les noms de Congo Kinshasa puis Zaïre.
Les 14 qualifiés
Cameroun (hôte), Mali et Guinée (groupe A), Burkina Faso (groupe B), Ghana (groupe C), Gabon et Gambie (groupe D), Maroc (groupe E), Egypte et Comores (groupe G), Algérie et Zimbabwe (groupe H), Sénégal (groupe I), Tunisie et Guinée équatoriale (groupe J), Côte d'Ivoire (groupe K).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.