Il sera inhumé aujourd'hui à El Alia: Abdelkader Bensalah n'est plus    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise    Réunion Gouvernement-walis samedi prochain    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Bekkat Berkani: Une réforme du système de santé est nécessaire    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Annaba a trouvé la parade    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    40 000 ha prévus pour la prochaine campagne agricole    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    Cinglant revers du makhzen    «La rupture avec le Maroc était nécessaire»    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Le MOC et le CRT dans l'embarras    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Les Vertes bouclent leur stage d'évaluation    Tuchel ne lâche pas Werner    Hakimi veut marquer l'histoire du club    Les préoccupations locales dominent    Les projections de l'Anade    Ca grogne    Une saignée inévitable    MERIEM    Démarrage des soldes    De nouveaux établissements inaugurés    La pénurie en eau potable était évitable    182 affaires en 9 mois    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    L'EVEIL DES CONSCIENCES    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    Lamamra s'entretient avec son homologue français    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fin des illusions...
USM El-Harrach
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 04 - 2021

L'USM El-Harrach qui a concédé samedi à Larbaâ sa troisième défaite de la saison aura besoin d'un miracle pour espérer faire partie des équipes qui animeront le play-off, en juin prochain.
S'il se confirme que le RC Arbaâ est la bête noire du club de l'ex-Maison-Carrée, les gars de la Mitidja avaient raté de peu la victoire à l'aller (1-1) au stade du 1er-Novembre, il est des certitudes qui poussent à croire que l'équipe harrachie passera une autre saison loin de l'élite. Avec sept longueurs de retard sur le leader du groupe Centre, le RCA en l'occurrence, les Harrachis (6es avec 17 points) auront tout le mal du monde à surmonter leur handicap à l'occasion des prochaines dix journées avec un calendrier qui proposera aux coéquipiers de Benarous des rendez-vous difficiles à domicile (A Bou Saâda, RC Kouba, ES Ben Aknoun, MO Béjaïa et l'IRB Lakhdar) et des déplacements tout aussi périlleux (JSMB, WA Boufarik, WR M'sila, USM Blida et CR Beni Thour). Ceci sachant que Sem-Sem éprouve des difficultés aussi bien à domicile (nuls face au RCA, au WAB et l'USMB et victoires difficiles face à la JSMB, le WRBM et le CRBT) que dans les derbies (défaite contre le RCK, nul à Ben-Aknoun) ou encore les virées hors de ses bases (défaites à Lakhdaria, puis à Larbaâ, nul à Béjaïa face au MOB et victoire à Bou-Saâda). Les renforts opérés durant le dernier mercato (Mohamed-Amine Aoudia, Abdelkrim Benarous et Juba Aguib) n'ont pas encore reçu le feu vert de la LNFA pour intégrer l'effectif harrachi. La séparation avec l'entraîneur Djamel Menad à l'issue de la dernière journée de la phase aller n'était pas, non plus, pour arranger les affaires des Jaune et Noir, confiées provisoirement à Slimane Ould-Mata en attendant la finalisation de l'arrivée de Youcef Bouzidi. Ce dernier qui faisait partie des premiers entraîneurs cités pour la succession de Menad, avant que Latrèche et Hadjar n'entrent en piste, a donné son accord pour diriger l'équipe, mais a conditionné son arrivée par l'assainissement de tous les litiges (salaires et autres primes) que les joueurs pourraient avoir. Connu pour être quelqu'un qui aime les défis, l'ancien driver de la JS Kabylie se fixerait un sans-faute durant les matchs à venir afin de pouvoir assurer la place de leader et composter la présence de l'USMH durant la phase cruciale des play-offs. Un miracle qui passe par la réunion de beaucoup d'ingrédients dont cet engagement infaillible des joueurs et des dirigeants du club. Mission impossible ? Wait and see.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.