Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Les forces d'occupation marocaines répriment violemment des militantes sahraouies    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Man City : Guardiola aurait pris une décision pour Mahrez et Gundogan    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Coronavirus : 199 nouveaux cas, 154 guérisons et 7 décès    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Des enseignants universitaires véreux    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un début d'année prometteur pour Sonatrach
Exportations du gaz
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 04 - 2021

Sur sa lancée d'il y a quelques semaines, lorsqu'elle avisait qu'en 2020 elle demeurait le premier fournisseur de gaz de l'Espagne et le deuxième pour l'Italie, malgré des contraintes telles la baisse des ventes en volume et la dégringolade des prix durant la majeure partie de l'année, sans parler de la très rude concurrence imposée par les traditionnels concurrents auxquels se sont joints les producteurs de schiste américains, Sonatrach revient en force sur le marché du gaz.
Si l'on se fie à un communiqué qu'elle a diffusé hier, c'est «un bond appréciable» qu'ont marqué les exportations de gaz de la compagnie nationale durant le premier trimestre de cette année. C'est en effet ainsi qu'ont été qualifiées les ventes de gaz de Sonatrach jusqu'à la fin du mois dernier.
Une performance réussie grâce à «une hausse de la production, combinée au renforcement de la demande de ses clients». Ceci en dépit du contexte particulier induit par la prolongation de la pandémie de Covid-19. Dans le détail, selon le document publié par la compagnie, l'Italie a constitué, durant le premier trimestre de l'année en cours, la première destination des exportations algériennes de gaz, avec un volume total de 6.4 milliards de m3, soit une progression de 109% par rapport à 2020, lorsqu'au bout de l'exercice, l'Algérie était considérée comme le deuxième fournisseur de gaz aux Italiens.
Durant les trois premiers mois de 2021, Sonatrach a donc consolidé sa position de deuxième fournisseur de gaz de l'Italie, avec une part de marché de 35% contre 16% durant la même période de 2020.
Le bilan établi durant les trois premiers mois de 2021 révèle que l'Espagne et le Portugal ont été le second client de Sonatrach. En volume, au premier trimestre 2021 donc, ce sont 4,3 milliards de m3 qui ont pris la destination de la péninsule Ibérique. Selon les calculs de Sonatrach, cela représente une progression de 122% par rapport à l'ensemble de l'année dernière.
En termes de parts, Sonatrach s'est accaparé 47% du marché hispano-portugais, alors que cette même part n'était que de 21% l'année dernière. De la sorte, la compagnie maintient sa position de premier fournisseur de gaz sur ce marché stratégique qui, Sonatrach ne le dit pas, attise les convoitises notamment des Américains qui, à un moment de l'année dernière, ont «noyé» la péninsule Ibérique avec leur pétrole de schiste, très concurrentiel sur le plan des prix.
À l'occasion, dans son communiqué d'hier, la compagnie algérienne annonce avoir pénétré des marchés qu'elle a qualifiés d'«historiques» en Méditerranée, et même également des pays de la lointaine Asie, à l'instar du très convoité et difficile marché chinois et celui du Bangladesh.
Une performance que Sonatrach dit avoir confirmée auprès de «sources spécialisées», mettant en avant l'augmentation de l'offre à partir de l'Algérie qui, entre autres, a permis de satisfaire une demande gazière européenne très soutenue, affirme encore Sonatrach en attendant peut-être d'autres bonnes nouvelles, telle la concrétisation des nombreux mémorandums d'entente paraphés avec des Etats et des compagnies telles l'espagnole Cepsa, ou encore l'Italien ENI et d'autres encore.
Azedine Maktour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.