Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Annulation des pénalités de retard au profit de milliers d'employeurs
CNAS de Mila
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 09 - 2021

La Cnas de Mila vient de prendre des mesures encourageantes au bénéfice des employeurs endettés.
La décision vise à aider les patrons en difficultés financières en cette période marquée par un marasme économique généré, notamment, par la situation sanitaire. Selon le responsable de la cellule de communication de cet assureur public, pas moins de 2 103 employeurs sont concernés par les mesures d'annulation des pénalités de retard.
« Aucune pénalité de retard ne sera prononcée à l'encontre des employeurs qui n'ont pas versé, à temps, les droits d'assurance de leurs employés », précise notre source.
En expliquant que cette mesure d'extinction des pénalités de retard ambitionne d'aider les chefs d'entreprise à dépasser les séquelles économiques induites par la pandémie, il fera savoir que d'autres mesures, non moins encourageantes, viennent également d'être prises par son organisme au profit toujours de la même population des employeurs de la région.
Il dira dans ce sens : « En plus de l'extinction des pénalités de retard qui profitera à 2 103 clients de la caisse, pas moins de 2 546 autres chefs d'entreprise vont bénéficier de grandes facilités dans le paiement des droits d'assurance de leurs travailleurs.»
Notre interlocuteur souligne, d'autre part, que les employeurs endettés envers la caisse bénéficieront, en outre, d'autres mesures incitatives qui se traduiront par une réduction significative de la quote-part patronale, pour peu qu'ils procèdent à l'assainissement de leurs dettes en cours.
Signalons que l'antenne de la Cnas à Mila a lancé, ces derniers jours, une campagne de sensibilisation afin d'inciter les employeurs de la région à se rapprocher de ses services pour profiter des récentes mesures d'encouragement décidées à leur profit.
Kamel Bouabdellah


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.