Retour des supporters dans les stades : Le grand cafouillage !    BF : la descente aux enfers    les effets sur votre corps d'une consommation quotidienne de thé vert    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Conseil des ministres: Le projet de loi sur la lutte contre la spéculation adopté    Les recommandations de la CAPC: «Libérer les dossiers d'investissement et soutenir le pouvoir d'achat»    Croissance factice    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Déboires d'un père de 9 enfants    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    L'informel menace l'Etat    relâchement au match retour    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Les oubliés de la loi de finances    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    «Il n'y a pas de petits ou de grands pétards»    Les douanes sont-elles des passoires?    La renaissance    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    La rengaine du chantage    Une loi pour protéger les institutions    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    L'OMS dévoile ses chiffres    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Vers de nouvelles hausses en 2022    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    Quand la sonorisation fait défaut dans les tribunaux    Des listes passées à la moulinette    Le petit pas de Macron    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le rôle positif de l'Algérie souligné à l'Assemblée générale
ONU
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 09 - 2021

Les efforts de l'Algérie en matière de consolidation de la paix et la sécurité dans le voisinage ainsi que ses positions constantes en faveur des causes de libération ont été hautement salués lors des rencontres tenues samedi à New York par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, notamment avec le Secrétaire général (SG) de l'ONU, a indiqué ce dimanche un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

À la veille de la clôture des travaux de l'Assemblée générale (AG) des Nations-Unies, M. Lamamra a été reçu par le SG de l'ONU, Antonio Guterres, avant de procéder à la tenue d'une série de rencontres bilatérales avec ses homologues syrien, mauritanien, iranien, égyptien, nicaraguayen, indien et namibien.
Le chef de la diplomatie algérienne a tenu par ailleurs, une rencontre avec les membres de la délégation algérienne aux Nations-Unies, afin de «les encourager à poursuivre leur travail avec professionnalisme et un haut sens de patriotisme pour défendre les intérêts suprêmes de la nation, en concrétisation des hautes instructions du président de la République visant à renforcer la place de l'Algérie en tant que pays influent sur les scènes régionale et internationale».
Libye, Mali, Sahel au centre
des préoccupations
Au menu des discussions avec ses homologues, figurent les derniers développements au niveau régional et international, les efforts de l'Algérie pour consolider la paix et la sécurité dans son voisinage particulièrement en Libye, au Mali, dans la région sahélo-saharienne, mais également ses positions de principe et constantes en faveur des causes de libération en Palestine et au Sahara occidental.
Les efforts déployés par l'Algérie dans ce contexte lui ont été hautement salués, notamment par le Secrétaire général de l'ONU M. Antonio Guterres qui a mis en avant, dans un communiqué rendu public à l'issue de la séance de travail avec M. Lamamra, «les efforts continus de l'Algérie en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique du Nord et dans la région du Sahel, soulignant son soutien total à ses efforts et initiatives».
Action arabe commune
Dans ce cadre, le chef de la diplomatie algérienne a eu des entretiens avec le ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Al-Mokdad autour des relations fraternelles unissant les deux pays et les moyens à même de réactiver les mécanismes de coopération bilatérale, la situation dans le Moyen-Orient et les perspectives de relance de l'action arabe commune.
Avec son homologue mauritanien, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, M. Lamamra a abordé les principaux développements aux niveaux maghrébin et continental, les relations fraternelles privilégiées entre les deux pays et peuples frères, les voies et moyens à même de les renforcer, ainsi que les échanges de visites au plus haut niveau. Il a été également convenu d'accélérer la cadence des préparatifs en vue de la visite en Algérie et dans les meilleurs délais du président Mohamed Ould El-Ghazanaoui, à l'invitation de son homologue Abdelmadjid Tebboune, lit-on dans le communiqué des MAE.
Concertation, coopération
Le ministre a eu également, en marge de la 76e session de l'AG de l'ONU, des entretiens avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, portant essentiellement sur les voies et moyens permettant de renforcer les relations entre les deux pays et de tirer parti des possibilités et opportunités offertes des deux côtés pour promouvoir la coopération économique, ainsi que sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun. M. Lamamra s'est entretenu avec le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri sur les relations bilatérales et l'attachement des deux parties à les hisser pour concrétiser les aspirations des deux peuples frères, indique le communiqué. Les deux parties se sont concertées sur les principales questions soulevées au niveau de la Ligue arabe et de l'Union africaine (UA). La coopération bilatérale et les perspectives de son élargissement à tous les niveaux au service des intérêts communs a été au centre d'une rencontre entre M. Lamamra et les ministres des Affaires étrangères de la République du Nicaragua, de l'Inde, de Namibie.
R. I./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.