Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    Yacine Selini désigné président de la commission d'instruction de l'UAJ    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Le Président Tebboune préside la cérémonie annuelle de remise de grades et de médailles aux officiers de l'ANP    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «Il y a eu une FAH de criminels»    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Et de six pour l'Afrique !
Nobel de littérature 2021
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 10 - 2021

Le 114e prix Nobel de littérature et décerné cette année à l'écrivain tanzanien Abdulrazak Gurnah, 72 ans, qui devient ainsi le sixième auteur africain à obtenir la prestigieuse distinction, et le premier depuis 2003.
Jeudi, le visage austère au regard pénétrant de cet écrivain assez méconnu en Algérie, faisait le tour des réseaux sociaux à l'annonce de l'attribution du prix Nobel de littérature. En effet, comme souvent, l'académie stockholmoise crée la surprise avec ce romancier et universitaire anglophone d'origine tanzanienne.
Déjouant les pronostics et les classiques favoris pressentis par les médias, qui hésitaient cette année entre le Kenyan Ngugi Thiongo et la Française Annie Ernaux, le jury des Nobels opte pour Abdulrazak Gurnah, tanzanien originaire de Zanzibar, résidant au Royaume-Uni où il était venu en tant que réfugié en 1968 et où il a enseigné à l'université jusqu'à sa retraite. Auteur d'une trentaine d'ouvrages, entre romans, nouvelles et essais, dont Paradise (1994), Adieu Zanzibar (2017) et Au-delà (2020), Gurnah était déjà reconnu comme l'un des écrivains majeurs anglophones de sa génération même si les rotatives du côté francophone ont dû s'activer depuis jeudi pour la réimpression des traductions de ses ouvrages !
En effet, l'écrivain togolais Sami Tchak, vivant en France, raconte avec humour sur les réseaux sociaux que le lauréat du Nobel 2021 était introuvable à la Fnac, et pour cause : « Le vendeur me dit que je ne risque pas d'en avoir dans des délais rapprochés car l'auteur n'était plus réédité. C'est maintenant que les éditeurs vont s'activer pour des traductions ou pour la réédition des titres épuisés.»
Abdulrazak Gurnah est le 6e écrivain africain à accéder au graal des prix littéraires, après Albert Camus (1957), le Nigérian Wole Soyinka (1986), l'Egyptien Naguib Mahfouz (1988), la Sud-Africaine Nadine Gordimer (1991) et son compatriote J. M. Coetzee (2003). L'académie des Nobels salue dans l'œuvre de Gurnah son «analyse pénétrante et sans compromis des effets du colonialisme et du destin des réfugiés écartelés entre cultures et continents ». Le lauréat a profité, quant à lui, de sa première interview à cette occasion pour adresser un message aux Etats européens au sujet de la migration et des réfugiés : «Beaucoup de ces gens qui viennent, viennent par nécessité, et aussi franchement parce qu'ils ont quelque chose à donner. Ils ne viennent pas les mains vides», a affirmé l'écrivain, soulignant qu'il s'agissait « de gens talentueux et pleins d'énergie».
Pour rappel, le prix Nobel de littérature en est à sa 114e édition. L'année dernière, il a été décerné à la poétesse américaine Louise Gluck, tandis qu'en 2019, c'est l'écrivain autrichien Peter Handke qui l'a obtenu, précédé en 2018 par la Polonaise Olga Tokarczuk.
S. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.