Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    En souvenir d'Omdurman    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    Tout dépendra encore des recours    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Le bras de fer continue !    Les points à retenir du Conseil des ministres    Aziza Oussedik en paisible retraite    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Galtier trouve Belmadi «excessif»
Première réaction de l'entraîneur de l'OGC Nice
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 10 - 2021

Bien qu'ils n'aient pas évolué ensemble sous le maillot de l'O Marseille, du fait que l'un a quitté les terrains (1999) au moment où l'autre venait à peine d'engager la sienne (1995) chez le club rival (PSG) avant de rejoindre le club phocéen en 1997, saison durant laquelle le défenseur marseillais a rejoint Monza (Serie A), Djamel Belmadi et Christophe Galtier se connaissent. Et ont même quelques traits de caractère en commun. Et une suite de carrière assez remplie comme entraîneurs.
Si bien que si Belmadi a frappé les esprits dès son intronisation dans le monde du coaching, Galtier a bavé à ses débuts et a plus travaillé comme adjoint ou intérimaire. C'est à Saint-Etienne, avec un certain Fawzi Ghoulam, que Galtier a connu ses premières heures de gloire comme entraîneur, soit dix ans après sa première pige en tant que coach-adjoint de l'équipe phare du sud conduite alors (en 1999) par Bernard Casoni. Ensuite à la barre technique de Lille et depuis cette saison à celle de l'OGC Nice. Un club azuréen qui renferme en son sein quatre internationaux algériens (Atal, Boudaoui, Delort et le jeune gardien Teddy Belhendi) en sus d'un bataillon de footballeurs d'origine africaine. Une présence massive qui a donné des couleurs et de la force aux Aiglons qui comptent faire bouger l'ordre établi en Ligue 1 et pourquoi pas dans les épreuves européennes. Des objectifs que Galtier veut atteindre en disposant de tous ses atouts, les joueurs africains en particulier. Quitte à les priver de rejoindre leurs sélections respectives ? La polémique a pris forme avec le «cas Delort» à propos duquel Belmadi a dit ce qu'il pensait affirmant que le club y est pour quelque chose. A chaque occasion qu'il lui est offerte de revenir sur cette affaire, le sélectionneur des Verts re-balance ses accusations. A telle enseigne que le coach marseillais des Azuréens s'en est senti visé, accusé.
Hier, durant son point de presse avant le match de son équipe ce dimanche à Troyes, l'entraîneur niçois donnera son avis auquel Belmadi ne manquera de répondre sous peu. «Il faut laisser les propos du sélectionneur algérien. Belmadi, je l'ai connu en tant que jeune joueur. Il était un bon footballeur déjà très excessif. Ça se confirme en prenant de l'âge. Des fois on s'assagit, d'autres on ne s'agit pas. Je l'ai encore trouvé très excessif jeudi. Qu'il s'occupe de son équipe et nous laisse travailler sereinement. [...] On est en train de créer un climat malsain et dangereux autour de l'OGC Nice. Mettre la responsabilité sur le club, c'est malhonnête. C'est trop facile de dire que le Gym ne veut pas envoyer ses joueurs en sélection», dira-t-il. Des mots aigres-doux qui pourraient faire des victimes si... «L'affaire Delort» n'est qu'à ses débuts. Et les procès d'intention n'y manqueront pas. La guerre des mots promet d'être longue !
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.