Real : Rüdiger est la priorité défensive    L'Algérie pour écrire son nom sur les tablettes de l'épreuve    Lionel Messi au septième ciel du football à Paris    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    "EDEX-2021" du Caire : Said Chanegriha reçu par son homologue égyptien    Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché dans le contexte des craintes du variant Omicron    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Raffinerie de Skikda : une flamme derrière l'incident survenu mardi    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Une bureaucratie en remplace une autre !    Les nouvelles technologies au secours de la culture    "Fahla , l'audace dans la langue algérienne"    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    11 entraîneurs européens présents au Qatar    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    L'article 29 à la carte !    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Assommants cachets...    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    Un cas unique de corruption    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Waguaf !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 10 - 2021

Elections locales. Le MSP menace de se retirer. À suivre, la...
... Saison 3 sur Al-Netflix !
L'hypocrisie, teintée d'un entrisme contrarié, le tout donné à voir aujourd'hui dans sa « splendide » laideur. Les partis clés en main qui se plaignent des critères de sélection retenus pour les prochaines locales, c'est fort de café ! Alors, des rappels. Parce qu'il faut toujours rappeler. Inlassablement rappeler. Dire et redire les choses et les faits. Remettre sous les nez et surtout entre les poils des barbes teintes au henné l'histoire récente. Les mêmes qui se plaignent aujourd'hui des modalités électorales étaient en lice, prêts à concourir « mah'ma kan el hal », dans n'importe quelles conditions, lorsque défilaient au siège de retrait des formulaires de candidatures des... clowns ! Des harradjine. Des « à-peine sortis du pavillon psychiatrique ». Des loubards à qui des encore plus loubards avaient demandé de participer pour foutre la m... et dégoûter les citoyennes et les citoyens des scrutins. On a même eu droit au cousin-homonyme de Nekkaz, mécano d'une République tombée dans les basses fosses creusées par Saïd Bouteflika. Oui ! Le prince Saïd qui a osé l'autre jour dire au juge que du temps de son frère, la presse n'avait jamais été embastillée ! Kedhab ! Menteur éhonté ! Malgré tous ces saltimbanques ratés, ces déséquilibrés, ces fous furieux et ces bêtes de cirque, chicotées des dents et du cerveau, ça ne gênait pas les Frères d'y aller, alors. D'entrer dans la course électorale. Aujourd'hui qu'il y a opération de dégraissage, que les parrainages ne sont plus flexy, que les téléphones ne promettent plus rien ou presque, que les villas du Club-des-Pins ne servent plus à découper le gâteau, le soir, dans la pénombre et les rires gras, on crie au scandale et on menace de retrait ? Chiche ! De toutes façons, les processus électoraux et de changement se font dans la douleur depuis le 12/12. Scrutins au forcing ? Représentation et engouement nuls ? Oui ! C'est vrai. Mais tout processus de redémarrage d'un pays que d'autres ont mis en grosse panne, à genoux, est difficile, dur, douloureux. Je préfère encore des scrutins pas très enthousiasmants à pas de scrutins du tout et à une vie politique et économique réduite à du « vendredire » islamiste et à un enkystement voulu, commandité pour abattre l'Algérie sur le long terme. Peut-être même à jamais ! La vie est faite de choix parfois très difficiles. J'ai personnellement fait les miens, les assume et en suis très fier. J'ai choisi d'ouvrir ma fenêtre chaque matin sur un pays encore debout, titubant parfois, se trompant de chemins d'autres fois, mais debout. Waguaf ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.