Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    En souvenir d'Omdurman    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    Tout dépendra encore des recours    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Le bras de fer continue !    Les points à retenir du Conseil des ministres    Aziza Oussedik en paisible retraite    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sarkozy au TPI, ça tarde
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 10 - 2021

Laurent Gbagbo un miraculé ? Triste sort que celui de Kadhafi, traqué puis assassiné dans d'atroces conditions. Les meurtriers courent toujours, rentrent tranquillement chez eux retrouver la chaleur familiale. Sans peur du lendemain ! Les mêmes meurtriers sont derrière la dernière forfaiture commise dans la Guinée de feu Sékou Touré, ennemi déclaré de la France coloniale. La raison ? Une histoire scabreuse de mines de diamants dont il a refusé l'exploitation à un ami recommandé par un ancien Président français. Pour le punir de ce refus inattendu, un coup d'Etat dans les règles le déposera. L'argumentaire tourne, comme d'habitude, autour de la dénonciation du pouvoir personnel, la corruption... Encore heureux que le Président déchu, Alpha Condé, rompu aux intrigues politiques, soit toujours en vie.
L'enfant terrible de ces coups crasse se distingue de ses prédécesseurs en ce sens qu'il s'affiche dans une extraordinaire arrogance parce qu'il se considère en terrain conquis ! Pour lui, les ex-colonies, dans les faits, restent redevables à l'ancienne puissance coloniale. Certes, si ce genre de magouilles contre les pays, fraîchement affranchis de la tutelle coloniale, sont parfois de notoriété publique, elles sont élevées au statut de nouvelles mœurs de vassalités. Tous les pays de l'Afrique francophone, paradoxalement culpabilisés, se sentent redevables à leurs anciens maîtres... qui leur rendent bien la pareille sous le couvert de «l'aide au développement» dont rien de tangible n'en ressort. On se serait cru dans des relations mafieuses. Terrible aveu de l'ancien Président ivoirien qui a passé dix ans dans une cellule du TPI pour «crimes contre l'humanité».
Aujourd'hui disculpé et libre, il révèle et accuse Nicolas Sarkozy : «C'est lui qui a bombardé la résidence présidentielle de Côte-d'Ivoire. Il a envoyé des chars américains et français pour encercler (ma résidence) pour me capturer comme un malfrat.» Cela se passe de commentaire ! L'ancien Président français, (un mandat) en France même, est dans toutes les affaires nauséabondes enfin mises au jour par la justice qui n'est pas près de les solder. Le nombre incalculable d'affaires démontre le caractère nuisible du personnage. Le pire Président que la France des Lumières ait eu. À aucun moment le Libyen Kadhafi ne soupçonnait le côté sombre et traître de celui qu'il avait financé dans sa campagne présidentielle. Ne l'avait-il pas invité à installer sa «khaïma» dans les jardins de l'Elysée ? Il sera réduit au silence, à jamais, emportant dans sa tombe tous les petits et grands secrets impliquant directement Sarkozy.
Pour l'heure, malgré les multiples comparutions devant la justice suivies de condamnations, il évitera, par on ne sait quel tour de passe-passe, de passer une seule nuit dans l'une des froides cellules d'une prison. Il n'empêche, le meurtre le hantera pour toujours, il n'aura pas le repos de l'âme, condamné à une vie de pestiféré. Pour tous ses crimes en Côte-d'Ivoire (1 000 morts en une journée à Tékoué) et de plusieurs autres.
Brahim Taouchichet


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.