Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Et Kouffi envoya la JSK au paradis !
Hommage
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 12 - 2021

Arezki Kouffi, l'ex-avant-centre international de la JSK des années 60 et 70 qui vient de nous quitter, était un attaquant racé et opportuniste. Sa première heure de gloire, il l'a vécue en 1968 lorsqu'au terme d'un match épique entre la JSK et le WA Boufarik, il inscrivit le but décisif qui permettait aux Kabyles d'accéder en Nationale 2, puis deux ans plus tard, ces derniers rejoindront l'élite grâce aux réalisations de ce buteur-né. En fait, si la JSK a fini par accéder au paradis et conquérir deux titres de champion d'Algérie en 1973 et 1974, c'est parce qu'elle comptait dans ses rangs un Kouffi qui était son meilleur buteur et s'il ne compte que 5 sélections à son actif c'est parce qu'en ce temps-là, la concurrence était très rude en équipe nationale à ce poste.
H. B.
Mourad Derridj (ex-ailier droit et co-équipier de KoufFi) :
«Moi, je centrais et Kouffi marquait»

Mourad Derridj était l'ailier droit volant de la JSK et il a longtemps évolué avec Kouffi avec lequel il formait un redoutable duo d'attaquants. Dans cet entretien, il témoigne sur celui qui était aussi son ami.
Vous formiez un sacré duo d'attaquants avec Kouffi. Quel type d'avant-centre était-il ?
C'était le buteur attitré. Il avait une très bonne couverture de balle et quand il tirait au but, huit fois sur dix, il faisait mouche.
On dit que vous l'aviez souvent régalé de bons centres ?
Comme j'occupais le couloir droit, ma mission était de délivrer des centres dans les meilleures conditions et lui se chargeait de les convertir en buts. Moi, je centrais et lui marquait.
Et en dehors des terrains, quel souvenir en gardez-vous ?
C'était un gars très simple et discret. D'ailleurs, il s'est retiré très tôt des affaires du football.
Il n'était pas attiré par une reconversion au poste d'entraîneur ?
Non, il était employé par la Sonelgaz et il a poursuivi son job jusqu'à la retraite. Mais nous sommes restés en contact après le foot.
En ce qui vous concerne, vous suivez la JSK ?
Bien sûr, en tant qu'ancien joueur, c'est une partie de ma famille que représente la JSK.
Et comment jugez-vous l'actuelle JSK ?
«Ya rabbi staar» comme on dit. Elle était revenue de loin pratiquement. Il y a eu une période de redressement avec Mellal et des gens qui connaissent le football et un certain équilibre financier et subitement, on a assisté à une phase de déstabilisation et je pense que ce sera difficile de redresser la barre.
Concernant le nouveau stade de Tizi-Ouzou, certains proposent de le baptiser au nom de Matoub Lounès, d'autres préfèrent Loucif Hamani, et il y a ceux qui proposent Hannachi. Et vous quel serait votre choix ?
Personnellement, je lui donnerais le nom de stade de l'unité du 20-Avril-1980.
Propos recueillis par Hassan Boukacem


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.