Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Sommet arabe: le Président Tebboune compte proposer une date alliant la symbolique nationale historique et la dimension arabe    USTO-MB: 113 postes de formation en doctorat ouverts en 2021-2022    Fiscalité : prolongation du délai d'accomplissement des obligations au 27 janvier courant    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    Les précisions de la direction générale des impôts    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    "Je demande pardon au peuple algérien"    Le projet de loi en débat au gouvernement    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    "Les retombées des suspensions des cours apparaîtront à l'université"    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    CAN-2021: la sélection algérienne regagne Alger    Un colonel dans la ligne de mire    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans plusieurs régions    Actuculte    Le monde en «aâdjar» !    Numidia...    Covid-19 : une urgence nationale    Appels insistants à la vaccination: Pic de contaminations attendu dans les prochaines semaines    Diplomatie olympique    Formation continue et échange de connaissances: Accord de partenariat entre Djezzy et l'ESI    Equipe nationale: La douche Froide    Football - Ligue 1: Les prétendants sans pitié !    «Dhakhira» Implosée    Les Algériens ont donné de la voix    Le nouveau challenge de Nasri    L'ANP trône sur le Maghreb    Daesh attaque une grande prison en Syrie    Deux manifestations interdites à Ouagadougou    N'est pas influenceur qui veut!    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les parents d'élèves soulagés    L'après Haddadou se prépare    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Une saga familiale à Sétif    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021
NAÂMA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 12 - 2021

La wilaya de Naâma s'apprête à organiser un colloque national sur Cheikh Bouamama et son insurrection d'un quart de siècle, qui se déroulera les 11 et 12 décembre prochain sous le haut patronage du président de la République.
Ce colloque coïncidera avec les festivités nationales marquant le 61e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960, qui se dérouleront également dans la wilaya de Naâma sous le haut patronage du ministre des Moudjahidine et des ayants droit.
D'éminentes personnalités historiques, religieuses, hommes de culture et autres invités prendront part à ces rencontres. De ce fait, un programme très riche a été élaboré en la circonstance, dont des expositions du patrimoine, des conférences, des symposiums, des projections de films révolutionnaires, mais aussi des manifestations sportives et culturelles.
Dans le même sillage, il sera organisé du 6 au 11 décembre 2021, le Championnat national de boxe pour la qualification aux Jeux méditerranéens, du foot, du cross, des sports mécaniques, de la course hippique, etc.
II y aura également, la présence de représentants d'une quarantaine de wilayas qui exposeront de l'artisanat et des produits de leur terroir. De même que des visites touristiques auprès des sites que recèle la région. Il est prévu notamment, une virée à la zaouia de Cheikh Bouamama à Aïn-Sefra, à El-Kalaâ (ex-Moghrar) où se trouve le musée historique du Cheikh, mais aussi à Tiout, la perle des oasis.
Cheikh Bouamama (1833-1908) est issu d'une famille descendant de la tribu des Amour fixée dans cette région au 14e siècle. Son père Si-Larbi , d'origine modeste, enseignait à la zaouia de Sidi-Cheikh-Bel-Horma. En 1870, Bouamama s'établit à Moghrar-Tahtani (actuellement Kalaâ), où il fonda sa zaouia et y enseigna le coran. Le mot d'ordre du cheikh était : «L'unité des fidèles contre l'ennemi étranger».
Une grande partie de la presse en France et celle des colons d'Algérie appellaient à frapper «vite et fort» pour réduire l'insurrection, cependant les batailles éclataient de partout.
Les combats offensifs ou défensifs livrés par les troupes du cheikh aux forces coloniales étaient jalonnés de succès et de défaites. La lutte fut longue durant un quart de siècle (25 ans) de résistance.
B. Henine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.