Un des fondateurs du FIS dissous.. Abassi Madani, n'est plus    Le président de la Corée du Nord en Russie    Washington prépare le plan de paix pour la Palestine.. Le mutisme complice de pays musulmans    Libye: Des dirigeants africains demandent "l'arrêt immédiat" des combats    Libye: al Sarraj surpris que la France soutienne Haftar    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les Kouninef placés sous mandat de dépôt    ORAN : 2000 logements AADL, distribués en juin prochain    Le PDG de Sonatrach est le frère du commissaire Hachichi    Bensalah limoge des walis    Des milliers manifestent à Annaba    L'argent pillé sera récupéré    SESSION EXTRAORDINAIRE DU CC DU FLN : L'élection d'un nouveau SG reportée    Mahrez veut quitter City    Quel Chabab pour la grande finale ?    L'Algérie 5e plus chère sélection africaine présente en Egypte    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    130 comprimés psychotropes saisis    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    MAISON D'ACCUEIL DES CANCEREUX : L'inauguration attendue au mois de Ramadhan    L'atteinte au patrimoine peut conduire à l'effacement de l'identité civilisationnelle    Le président de la Fédération dénonce la «passivité» du MJS dans l'organisation du Rallye Touareg    USM Alger : un leader aux pieds d'argile    Saisie d'armes à feu, d'une quantité de munitions et arrestation de trois personnes    L'AG élective début mai, dépôt de candidatures à partir de mardi    Semaine de la critique riche en premiers films    Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Après Bouteflika, Gaïd-Salah : ces incorrigibles professionnels du « soutien »    "Libérez immédiatement M. Rebrab !"    Qui veut enflammer la Kabylie ?    Washington menace ses alliés    Avocats et étudiants ont battu le pavé    Mellal, en "président" populaire du MCO    Pour "la primauté du politique sur le militaire"    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Les étudiants toujours mobilisés    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    M. Desrocher : Etablir des partenariats avec l'Algérie, "une des priorités des USA"    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Utiliser "le leadership de la Russie" à l'Onu pour aider l'Afrique à se développer?    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EN LIBRAIRIE
ESSAI TAHAR DJAOUT, UN �CRIVAIN P�RENNE DE RACHID MOKHTARI Un g�nie, deux �crivains, une �uvre
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 12 - 2010

Dans l�essai Tahar Djaout, un �crivain p�renne paru chez Chihab Editions, Rachid Mokhtari propose une relecture de l��uvre romanesque de l�auteur de l�Invention du d�sert.
L��uvre romanesque de Djaout est constitu�e de six romans : l�Expropri� (Sned, 1981), les Chercheurs d�os (Seuil, 1984), les Rets de l�oiseleur (Enal, 1984), l�Invention du d�sert (Seuil, 1987), les Vigiles (Seuil, 1991) et, enfin, le Dernier Et� de la raison(Seuil, 1999) publi� � titre posthume. Le manuscrit de ce dernier roman date de 1992. Une note de son �diteur fran�ais (le Seuil) explique les conditions et les circonstances de sa publication : �Tahar Djaout a �t� assassin� le 2 juin 1993. Quelques semaines auparavant, lors d�un s�jour � Paris, il nous avait annonc� qu�il avait entrepris un nouveau roman, mais qu�il n�en �tait qu�au tout d�but. Le manuscrit que nous publions aujourd�hui a �t� retrouv� dans ses papiers. Il nous est parvenu apr�s bien de p�rip�ties. Il ne correspond pas au sujet qu�il nous avait indiqu�. On peut penser que Tahar, de retour � Alger, a d�cid� de mettre de c�t� le projet litt�raire dont il nous avait parl� pour se consacrer � un r�cit plus directement inspir� par l�actualit� � Cette lecture (ou relecture) se veut un espace de synth�se de travaux universitaires sur les diff�rents aspects th�matiques et esth�tiques des six romans sus-cit�s de Tahar Djaout. Elle r�pond �galement �au souci p�dagogique et didactique d�une approche globale qui s�int�resse � la totalit� de l��uvre romanesque de Tahar Djaout et non � l�un ou � l�autre de ses romans comme cela a �t� fait pr�c�demment�, comme le fait remarquer Rachid Mokhtari dans la pr�face de son nouveau livre. Mais, cette �d�marche synchronique� n�emp�che pas, en revanche, une analyse interne d�un roman � l�autre. Dans cette passionnante tentative d�exploration de l��uvre de Djaout, Rachid Mokhtari a fait des d�couvertes surprenantes. �Durant notre (re)lecture de l��uvre romanesque de Tahar Djaout, nous avons �t� frapp�s par sa coh�rence th�matique au point que nous avons eu l�impression de lire le m�me roman � des p�riodes diff�rentes��, �crit-il. En outre, et toujours selon les conclusions de Mokhtari, il se pourrait que Djaout ait m�ri un projet litt�raire consistant en une trilogie regroupant les Chercheurs d�os, les Vigiles et le roman posthume le Dernier Et� de la raison. Son �criture (style) semble partir de la plus complexe comme dans l�Expropri� � la plus d�pouill�e ( les Vigiles), voire � la plus �immanente � l��v�nement� comme dans le Dernier Et� de la raison. En somme, �les romans de Tahar Djaout forment un univers romanesque coh�rent dans sa structure th�matique avec ses invariants ou ses r�currences : l�histoire collective entrav�e et l�histoire individuelle lib�r�e, le territoire de l�enfance et l�omnipr�sence des oiseaux qui symbolisent le mouvement si cher � l�auteur �. L�essai Tahar Djaout un �crivain p�renne comporte trois chapitres : �Regards sur les nouveaux ordres�, �La r�bellion esth�tique� et �Les d�sordres de l�enfance�. Il est pr�fac� par Nabile Fares. Rachid Mokhtari est universitaire, journaliste et romancier. Il est l�auteur de plusieurs ouvrages sur la musique et la litt�rature alg�riennes, notamment Matoub Lounes (�ditions Le Matin, 1999), Cheikh El-Hasnaoui, la voix de l�exil (�ditions Chihab, 2002) et le Nouveau Souffle du roman alg�rien (�dition Chihab, 2006). Il est aussi l�auteur des romans Imaqar (2007) et l�Amante(2009) parus chez les �ditions Chihab.
K. B.
Essai Tahar Djaout, un �crivain p�rennede Rachid Mokhtari (Chihab Editions). 239 pages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.