Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NOUVEAUX ALBUMS 2011 POUR NA�MA DZIRIA, NADIA RAYAN, FELLA ABABSA�
Du sang neuf pour booster la sc�ne artistique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 30 - 12 - 2010

Selma Angar n�est plus � pr�senter. Auteur-compositeur connue et reconnue, elle a cette particularit� de signer des textes �sur mesure� pour des stars de la chanson tout en �tant une d�couvreuse de talents qu�elle n�h�site pas � lancer dans le bain.
C�est le cas, aujourd�hui encore, pour Na�ma Dziria et Fella Ababsa, et des nouvelles chanteuses qui, parrain�es par elle, vont sortir leur tout premier album. Les surprises de l�ann�e 2011 ont ainsi pour nom Fa�za el Djaza�ria, Nadia Rayane et Sabrina Farah.
Ya khti, le nouvel album de Na�ma Dziria
La reine du houzi vient juste de boucler l'enregistrement de son prochain album, apr�s deux semaines pass�es dans les studios � Alger. Les six nouveaux titres sont sign�s Selma Angar pour les paroles et Tewfik Ameur pour la composition musicale. La chanteuse � la voix puissante et m�lodieuse interpr�te des morceaux � th�me sentimental, social, dans le style alg�rois (hawzi, cha�bi berouali) et avec un brin de maghrabi (marocain). Ya khti, le titre-phare �voque une amiti� trahie, celle de deux copines qui croyaient leur relation indestructible. Mazalni kwiya, Errahla, Matfakrounich fih, Ah ya mahboubi et Ba�d al a�chra, constituent les autres titres de l�album. �Il s�agit l� d�un produit r�ellement abouti, tant au plan technique que du point de vue de la qualit� artistique, tous deux garants de son succ�s commercial�, souligne Selma Angar. Et de pr�ciser : �C�est en effet la premi�re fois en dix ans, apr�s la sortie de Mazalni ala didani en 2001, que Na�ma Dziria enregistre un autre album acoustique compos� exclusivement de nouveaut�s. C�est un retour aux sources, le retour � la vraie chanson, avec un orchestre compos� de plusieurs musiciens.� L�album est enrichi �galement par l'introduction de notes de flamenco, des airs de guitares espagnoles dont seul R�da Sika a le secret (il participe dans une chanson). Logiquement donc, ce sera l� un album �v�nement tant les ingr�dients du succ�s sont r�unis. Sa sortie dans les bacs est pr�vue pour la mi-janvier 2011. Aucun clip vid�o n�est pr�vu pour le moment, mais la chanteuse esp�re bien retrouver le haut de l�affiche et r�pondre de la plus belle des mani�res � tous les responsables de la culture qui l�ont marginalis�e et trop t�t enterr�e.
Fa�za El-Djaza�ria arrive !
Elle aussi chante l�alg�rois et sort son tout premier album, d�but janvier 2011, aux �ditions Dounia. �Je l'ai d�couverte l��t� dernier � Alger, � l�occasion d�une f�te. Je lui ai alors propos� d�enregistrer un album fait de reprises, en plus d�une chanson que j�ai �crite et compos�e sp�cialement pour elle�, nous confie Selma Angar. R�sultat, Fa�za El-Djaza�ria (un nom d�artiste choisi par Selma Angar) enregistre un album sp�cial f�tes compos� de 10 reprises. Le titre-phare, Nass Edhana (dans le sens de nass lemlah, gens honn�tes et serviables), a �t� �crit et compos� par Selma Angar. Cette chanson in�dite est en quelque sorte la carte de visite de la nouvelle voix (tr�s belle) de la chanson alg�roise. Fa�za El- Djaza�ria revisite pour le reste, de fa�on magistrale, le r�pertoire de ses a�n�es (les divas Fad�la Dziria, Seloua, Meriem Abed...). Le clip de Nass Edhana sera, lui, tourn� � la Casbah d�Alger. Fa�za El- Djaza�ria, 35 ans, vit en France o� elle se produit dans les f�tes et soir�es familiales. Avant d��migrer, cette dame avait �t� � la bonne �cole (form�e � Essendoussia o� sa m�re �tait chanteuse).
Nadia Rayan chante l�alg�rois-latino
Encore une artiste �migr�e en France, � la diff�rence que Nadia Rayan chante le flamenco. �Plut�t de l�alg�rois-latino et du flamenco �, nous pr�cise-telle. A Paris, Nadia Rayan exerce comme juriste tout en se produisant avec le groupe de musique El- Qods (fond� par le neveu de Nayef Hawatmeh) o� elle est soliste-violoniste. De passage � Alger, elle a pris contact avec Selma Angar car bien d�cid�e � r�aliser un premier album apr�s de nombreuses ann�es pass�es � c�toyer les plus grands artistes. Car Nadia Rayan a �t� l��l�ve de Sa�d Bastandji. Elle a travaill� avec Ma�ti Bachir, Mahboub Bati, Mustapha Zmirli, Abdelkader Houti, le po�te Slimane Djouadi. Forte de sa longue exp�rience artistique en Alg�rie et de ses prestations avec El Qods (avec qui elle a chant� en Espagne, en Syrie, � la f�te de l�Humanit�...), elle veut aujourd�hui prouver qu�elle peut devenir une chanteuse � part enti�re. R�sultat, Selma Angar lui a concoct� les textes des six titres qui composent cet opus. Et comme il s�agit de style flamenco, qui mieux que R�da Sika pour se charger de la composition musicale ? Il y aura m�me une chanson en duo avec ce dernier. N�habak n�habek est le premier titre de l�album de Nadia Rayan. On ne vous dit pas plus...
De l�alg�rois-tunisien avec Sabrina Farah
Janvier 2011 (d�cid�ment !) est entam� aussi de la plus belle des mani�res pour Sabrina Farah. Cette nouvelle chanteuse, �g�e de 28 ans sort son tout premier album intitul� El malh oua la�chaaux �ditions Dounia. Du live alg�rois et tunisien (des reprises), et donc un album sp�cial f�tes, hormis le titre-phare de lancement dont Selma Angar a �crit les paroles et Tewfik Ameur sign� la musique. Sabrina Farah non plus n�est pas une novice, s��tant d�j� exerc�e dans les f�tes et l�animation des mariages. Elle aussi peut devenir une valeur s�re, tout comme les oiseaux rares d�nich�s et lanc�s par Selma Angar, � l�exemple de Hassiba Abderaouf, Goussem, Tewfik Nedromi, Samy Zeriab...
L�Alg�rie for ever avec Fella Ababsa
La star de la chanson alg�rienne n�est pas en reste, elle veut toutefois marquer l�ann�e 2011 par la sortie d�un nouvel album enti�rement d�di� � l�Alg�rie. Un opus qu�elle pr�pare patiemment, avec amour, entre galas et repr�sentations (derni�rement, elle s�est produite � Carthage lors du festival de la musique arabe). ella Ababsa en est � la phase d�enregistrement des 6 titres de l�album. La premi�re chanson, A�lam bladi(paroles Selma Angar, musique Fella Ababsa), est d�j� un hymne aux couleurs nationales et fera l'objet d�un clip. Cet album sera �dit� avant le 5 Juillet, f�te de l�ind�pendance. Cette m�me ann�e 2011 verra aussi la sortie de nouveaux albums pour Nadia Benyoucef, Goussem et Nawel Skander, entre autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.