Algérie-Maroc : la (maigre) réponse de Bouteflika à Mohamed VI    Ould-Abbès toujours secrétaire général    Arrestation d'un ex-maire et député    Le FLN et le RND en rouleaux compresseurs    Où est passé le dinar ?    Le renseignement douanier au menu du dialogue 5+5    Les Verts face à leur destin    «Je vois un changement par rapport au passé»    Taoussi vers la porte de sortie    Sachez que…    Création d'un centre de chirurgie pédiatrique en Algérie    Un trentenaire retrouvé pendu chez lui à Belkheïr    Entre blagues, caricatures et ironiques retours de bâton    Bab-el-Oued chouhada    Raser sa barbe ? Pas question !    Le temps n'a pas d'âge    Nouvelles d'Oran    24 heures    Football - Ligue 1: Le NAHD surprend l'ESS, l'ASAM respire    Lutte contre le commerce de stupéfiants: Six dealers arrêtés et des psychotropes saisis    Mostaganem: Des malades en danger    Pour la fréquence élevée d'effets secondaires: Retrait définitif de deux traitements anti-cancéreux    Qui a tué John Fitzgerald Khashoggi ?    Sécurité des vols: L'UGTA défend Air Algérie    ASM Oran: Sid Ahmed Slimani à la barre technique    Colloque sur la «Sira ennabawiya»: Plaidoyer pour l'unité dans l'Islam    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    La JSMB se neutralise à domicile avec l'ESM    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    La production du fer et de l'acier relancée    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NOUVEAUX ALBUMS 2011 POUR NA�MA DZIRIA, NADIA RAYAN, FELLA ABABSA�
Du sang neuf pour booster la sc�ne artistique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 30 - 12 - 2010

Selma Angar n�est plus � pr�senter. Auteur-compositeur connue et reconnue, elle a cette particularit� de signer des textes �sur mesure� pour des stars de la chanson tout en �tant une d�couvreuse de talents qu�elle n�h�site pas � lancer dans le bain.
C�est le cas, aujourd�hui encore, pour Na�ma Dziria et Fella Ababsa, et des nouvelles chanteuses qui, parrain�es par elle, vont sortir leur tout premier album. Les surprises de l�ann�e 2011 ont ainsi pour nom Fa�za el Djaza�ria, Nadia Rayane et Sabrina Farah.
Ya khti, le nouvel album de Na�ma Dziria
La reine du houzi vient juste de boucler l'enregistrement de son prochain album, apr�s deux semaines pass�es dans les studios � Alger. Les six nouveaux titres sont sign�s Selma Angar pour les paroles et Tewfik Ameur pour la composition musicale. La chanteuse � la voix puissante et m�lodieuse interpr�te des morceaux � th�me sentimental, social, dans le style alg�rois (hawzi, cha�bi berouali) et avec un brin de maghrabi (marocain). Ya khti, le titre-phare �voque une amiti� trahie, celle de deux copines qui croyaient leur relation indestructible. Mazalni kwiya, Errahla, Matfakrounich fih, Ah ya mahboubi et Ba�d al a�chra, constituent les autres titres de l�album. �Il s�agit l� d�un produit r�ellement abouti, tant au plan technique que du point de vue de la qualit� artistique, tous deux garants de son succ�s commercial�, souligne Selma Angar. Et de pr�ciser : �C�est en effet la premi�re fois en dix ans, apr�s la sortie de Mazalni ala didani en 2001, que Na�ma Dziria enregistre un autre album acoustique compos� exclusivement de nouveaut�s. C�est un retour aux sources, le retour � la vraie chanson, avec un orchestre compos� de plusieurs musiciens.� L�album est enrichi �galement par l'introduction de notes de flamenco, des airs de guitares espagnoles dont seul R�da Sika a le secret (il participe dans une chanson). Logiquement donc, ce sera l� un album �v�nement tant les ingr�dients du succ�s sont r�unis. Sa sortie dans les bacs est pr�vue pour la mi-janvier 2011. Aucun clip vid�o n�est pr�vu pour le moment, mais la chanteuse esp�re bien retrouver le haut de l�affiche et r�pondre de la plus belle des mani�res � tous les responsables de la culture qui l�ont marginalis�e et trop t�t enterr�e.
Fa�za El-Djaza�ria arrive !
Elle aussi chante l�alg�rois et sort son tout premier album, d�but janvier 2011, aux �ditions Dounia. �Je l'ai d�couverte l��t� dernier � Alger, � l�occasion d�une f�te. Je lui ai alors propos� d�enregistrer un album fait de reprises, en plus d�une chanson que j�ai �crite et compos�e sp�cialement pour elle�, nous confie Selma Angar. R�sultat, Fa�za El-Djaza�ria (un nom d�artiste choisi par Selma Angar) enregistre un album sp�cial f�tes compos� de 10 reprises. Le titre-phare, Nass Edhana (dans le sens de nass lemlah, gens honn�tes et serviables), a �t� �crit et compos� par Selma Angar. Cette chanson in�dite est en quelque sorte la carte de visite de la nouvelle voix (tr�s belle) de la chanson alg�roise. Fa�za El- Djaza�ria revisite pour le reste, de fa�on magistrale, le r�pertoire de ses a�n�es (les divas Fad�la Dziria, Seloua, Meriem Abed...). Le clip de Nass Edhana sera, lui, tourn� � la Casbah d�Alger. Fa�za El- Djaza�ria, 35 ans, vit en France o� elle se produit dans les f�tes et soir�es familiales. Avant d��migrer, cette dame avait �t� � la bonne �cole (form�e � Essendoussia o� sa m�re �tait chanteuse).
Nadia Rayan chante l�alg�rois-latino
Encore une artiste �migr�e en France, � la diff�rence que Nadia Rayan chante le flamenco. �Plut�t de l�alg�rois-latino et du flamenco �, nous pr�cise-telle. A Paris, Nadia Rayan exerce comme juriste tout en se produisant avec le groupe de musique El- Qods (fond� par le neveu de Nayef Hawatmeh) o� elle est soliste-violoniste. De passage � Alger, elle a pris contact avec Selma Angar car bien d�cid�e � r�aliser un premier album apr�s de nombreuses ann�es pass�es � c�toyer les plus grands artistes. Car Nadia Rayan a �t� l��l�ve de Sa�d Bastandji. Elle a travaill� avec Ma�ti Bachir, Mahboub Bati, Mustapha Zmirli, Abdelkader Houti, le po�te Slimane Djouadi. Forte de sa longue exp�rience artistique en Alg�rie et de ses prestations avec El Qods (avec qui elle a chant� en Espagne, en Syrie, � la f�te de l�Humanit�...), elle veut aujourd�hui prouver qu�elle peut devenir une chanteuse � part enti�re. R�sultat, Selma Angar lui a concoct� les textes des six titres qui composent cet opus. Et comme il s�agit de style flamenco, qui mieux que R�da Sika pour se charger de la composition musicale ? Il y aura m�me une chanson en duo avec ce dernier. N�habak n�habek est le premier titre de l�album de Nadia Rayan. On ne vous dit pas plus...
De l�alg�rois-tunisien avec Sabrina Farah
Janvier 2011 (d�cid�ment !) est entam� aussi de la plus belle des mani�res pour Sabrina Farah. Cette nouvelle chanteuse, �g�e de 28 ans sort son tout premier album intitul� El malh oua la�chaaux �ditions Dounia. Du live alg�rois et tunisien (des reprises), et donc un album sp�cial f�tes, hormis le titre-phare de lancement dont Selma Angar a �crit les paroles et Tewfik Ameur sign� la musique. Sabrina Farah non plus n�est pas une novice, s��tant d�j� exerc�e dans les f�tes et l�animation des mariages. Elle aussi peut devenir une valeur s�re, tout comme les oiseaux rares d�nich�s et lanc�s par Selma Angar, � l�exemple de Hassiba Abderaouf, Goussem, Tewfik Nedromi, Samy Zeriab...
L�Alg�rie for ever avec Fella Ababsa
La star de la chanson alg�rienne n�est pas en reste, elle veut toutefois marquer l�ann�e 2011 par la sortie d�un nouvel album enti�rement d�di� � l�Alg�rie. Un opus qu�elle pr�pare patiemment, avec amour, entre galas et repr�sentations (derni�rement, elle s�est produite � Carthage lors du festival de la musique arabe). ella Ababsa en est � la phase d�enregistrement des 6 titres de l�album. La premi�re chanson, A�lam bladi(paroles Selma Angar, musique Fella Ababsa), est d�j� un hymne aux couleurs nationales et fera l'objet d�un clip. Cet album sera �dit� avant le 5 Juillet, f�te de l�ind�pendance. Cette m�me ann�e 2011 verra aussi la sortie de nouveaux albums pour Nadia Benyoucef, Goussem et Nawel Skander, entre autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.