Real Madrid : L'étonnante réaction de Kroos au tirage de la C1    La fédé anglaise va enquêter sur la bagarre après le derby de Manchester    "La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)    Cinq soutiens aux terroristes arrêtés à Batna et Mila    Grande-Bretagne/UE : Un accord de divorce, mais des questions en suspens    Ouverture ce matin au CIC Abdelatif Rahal : Un Symposium pour remettre le football sur les rails    Plus de 17 000 ha sont irrigués    Boumerdès : Trois concours : Top village, Top city et Top school    Médéa : séisme hier soir à Tamesguida    Court métrage : «Rou'ia» primé    Festival national du théâtre amazigh : Lever de rideau    Les secrets bien gardés des «officines»    Annulation du match face aux Emirats arabes unis    La production nationale en force    Ce que révèlent les indicateurs des performances économiques    «Il n'y aura de changement du système que si un nombre suffisant d'Algériens y croient»    L'est en bref :    Routes barrées et passagers rackettés    Les étudiants des sciences et de la technologie en grève    Dichotomie entre les textes de loi et leur application sur le terrain    Le nomadisme politique refait parler de lui    Le RCD nous écrit    L'approvisionnement de l'Egypte en GPL et GNL algériens en discussions    Transparence budgétaire et recouvrement de la fiscalité    Ivica Todorov (entraîneur du CRB) :    Irak    Réforme du systÚme éducatif    FIN DE LA 9e CONFÉRENCE MONDIALE OUVERTE DE l’EIT    LES CONTREBANDIERS DE L’HISTOIRE DE RACHID BOUDJEDRA    Une avalanche de surprises    Equipe nationale des locaux - 21 joueurs convoqués: Le match amical face aux Emirats arabes unis annulé    Blida: Des mesures en faveur des handicapés    Le président de la Fédération de l'agroalimentaire: «Les importations ont massacré l'industrie algérienne»    Conférence de haut niveau sur le terrorisme à Oran    Le projet de la nouvelle loi sanitaire favorise le développement de la greffe    Installation officielle du nouveau P/APW    "Une violation grave de la légalité internationale"    Le président Macron invite Netanyahu à faire des "gestes courageux"    Le pape renouvelle son appel à la "sagesse"    Belle opération pour le NAHD et l'USB    Le Chabab sombre dans la crise    Selon l'annonce de Boeing : Le Canada renonce à acheter des Super Hornet    Des pouvoirs fictifs    Obstacles liés à l'accès aux marchés africains Impératif d'un plan national afin d'y remédier    11 décembre 1960 : Une réponse au plan de De Gaulle visant à étouffer la Guerre de libération    une empreinte indélébile    Les podcasteurs entre Ennahar TV et Echourouk TV (1ère partie)    Mohamed, prénom le plus donné aux nouveau-nés au Royaume-Uni    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.