La mobilisation populaire demeure intacte    "La corruption est une atteinte aux droits de l'Homme"    Le marché de voitures toujours fermé    L'AEP des communes de la daïra de Sidi Naâmane renforcée    Les employés de l'EPMC investissent la rue    Pénurie de véhicules    Une production record de tomate industrielle    «La Caisse pourrait revoir le seuil des remboursements actuels des soins médicaux»    L'ONU craint une escalade    Le Premier ministre tunisien délègue ses pouvoirs    Reprise des violences autour de Tripoli    Guenina et Meftahi de la partie face au WAT    Kadri : "Nous visons une victoire au Khroub"    L'ombre du passé    Un accord européen pour répartir les 356 migrants    Alger rit, Algérie pleure    Qui en est responsable ?    "La création doit s'inspirer de la question identitaire"    Deux grands rendez-vous à Aïn Témouchnent    Monarchie de juillet / 1re République (1830-1842)    L'acteur espagnol Javier Bardem appelle à protéger les océans    Compétitions africaines des clubs : Mission difficile pour les Canaris    MC Oran : Les Hamraoua à l'assaut de l'Aigle sétifien    Coupe arabe : La JSS contrainte de gagner face au CA Bizerte    Al Merreikh - JSK (aujourd'hui à 18h30) : Velud : «J'ai déjà battu Al Merreikh mais les matchs ne se ressemblent pas»    Oued R'hiou (Relizane) : Saisie d'armes à feu et d'un drone    Réhabilitation des hôtels publics à Tizi Ouzou : Trois structures livrées en novembre    «Book Exchange» au jardin botanique du Hamma, à Alger : Echangez vos livres contre d'autres    Dialogue: Sofiane Djilali pose ses conditions    5 morts et 32 blessés à Alger: Un concert vire au drame    Douanes: Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler    Chlef: Installation du président et du procureur général de la Cour    Bouira: 19 têtes bovines et 30 moutons volés    Relizane, Naâma, Tlemcen: Des armes et plus de 280 kg de kif saisis    Tiaret: L'affichage des listes des logements sociaux reporté    Plus de 1 300 réfugiés rapatriés en l'espace de 24 heures    Martin Griffiths met en garde contre la fragmentation du pays    Découverte du cadavre d'un jeune homme à El Matmar    Medane n'est plus manager général de la sélection    Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    La maison traditionnelle Kabyle célébrée à Tazerouts    "Possibilité de ne pas recourir à l'importation du blé"    Hanni débute fort    Le Hirak, acte 27    Bensalah nomme de nouveaux ambassadeurs    La police veut démanteler le Mouvement islamique    Tayeb Louh en prison    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AMARA BENYOUN�S COMMENTE LES R�SULTATS DE SON PARTI
�Ni surprise ni fruit du hasard�
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 12 - 2012

A tous ceux qui s��tonnent des r�sultats obtenus par le Mouvement populaire alg�rien (MPA), Amara Benyoun�s r�pond que son parti n�a pas usurp� sa position de troisi�me force politique du pays. Les r�sultats obtenus, dit-il, sont le r�sultat des positions constantes du MPA.
Nawal Im�s- Alger (Le Soir)- Le score du MPA aux �lections locales qui a suscit� beaucoup de commentaires n�est �ni le fruit du hasard ni une surprise�, avance d�embl�e Amara Benyoun�s. Le patron du MPA refuse que sa formation politique soit class�e parmi les partis nouvellement agr��s. Le MPA, rappelle-t-il, est le fruit de sept ann�es d�attente de l�ancien UDR et il �tait pr�visible, assure-t- il, qu�il monte en puissance. �C�est dans la clart� de ses positions et leur constance, c�est dans le patriotisme de sa ligne politique et la transparence de sa gestion interne qu�il faut rechercher l�origine de son succ�s et nulle part ailleurs�, r�p�te Amara Benyoun�s qui animait hier une conf�rence de presse. Il a tenu � rappeler qu�en mati�re de nombre de listes d�pos�es, le MPA �tait class� au troisi�me rang et que lors des l�gislatives de mai dernier et en d�pit d�une jeune exp�rience en la mati�re, son parti avait r�ussi � obtenir 7 si�ges � l�APN. L�arriv�e du MPA, dit-il, signe la reconfiguration du champ politique. Profitant de cette position, le MPA se dit ouvert � des discussions avec les autres partis politiques �sans exception� pourvu qu�ils partagent un minimum d�id�al d�mocratique et que les alliances ne soient �ni autour d�un homme ni contre lui�. Au niveau des APC, le MPA privil�giera des alliances avec les formations qui sont pr�sentes dans le gouvernement. Des instructions ont �t� donn�es aux nouveaux �lus pour contracter ces alliances. A l�avenir, le MPA n�exclut pas des discussions avec l�ensemble des partis politiques car, dit-il, �le MPA n�a pas d�ennemis en politique mais juste des adversaires�. Amara Benyoun�s affirme que �nous avons le devoir d��uvrer au rassemblement le plus large possible de la famille r�publicaine, patriotique et moderne. Nous sommes conscients qu�aucune formation politique ne peut seule faire face aux nombreux d�fis de la nation. R�unie, cette famille peut conduire le pays au d�veloppement au profit de tous, divis�e elle risque de n�avoir aucune prise sur sa propre histoire et celle du pays�. Il se dit convaincu que l��re de l�exploitation de l�islam � des fins politiques est d�finitivement r�volue. L�Alg�rie est entr�e dans l��re de l�apr�s-islamisme politique, assure-t-il, affirmant que si la proposition de rejoindre l�Alliance pr�sidentielle lui est faite, les instances du parti trancheront tandis que la question du soutien du pr�sident de la R�publique est d�j� tranch�e : le MPA soutiendra Bouteflika si ce dernier se pr�sentait � nouveau en 2014.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.