Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Sécurité routière: Hécatombe sur les routes algériennes    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    Une aubaine pour Sonatrach    «Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Le diktat des chauffeurs de bus privés    Le Maroc veut-il la guerre?    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Sonatrach: installation d'une commission d'enquête suite à l'incendie dans la zone industrielle de Skikda    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Jeux de la Solidarité Islamique / Natation (200m papillon) : Syoud décroche l'argent    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



ELECTRICITE ET GAZ
Les prix ont augment� !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 06 - 2005

Les tarifs � la consommation de l'�lectricit� et du gaz augmenteront de 4,9% � 10,5% selon les cas, � partir d'aujourd'hui mercredi 1er juin 2005. Une augmentation des tarifs de l'�nergie annonc�e hier par la Commission de r�gulation de l'�lectricit� et du gaz (Creg) dans un communiqu� transmis � l'APS.
Ce communiqu� pr�cise que � la Creg a pris, lors de la session de son comit� de direction, tenue lundi, une d�cision de r�ajustement des tarifs de l'�lectricit� et du gaz, � la suite d'une demande introduite par Sonelgaz''. Cette d�cision porte, en fait, sur une augmentation des tarifs de l'�lectricit� de 4,9% pour les clients basse tension (dont les m�nages), 9,5% pour les clients moyenne tension (PME-PMI) et de 10,5% pour les clients haute tension (essentiellement les industriels). En ce qui concerne le gaz, les m�nages verront leur facture augmenter �galement de 4,9% alors que pour les clients moyenne et haute pression (industriels et PME), la hausse est fix�e invariablement � 9,5%. La Creg annonce que des augmentations, de m�me niveau, des prix de cession de l'�lectricit� et du gaz sont d'ores et d�j� programm�es � compter du 1er d�cembre prochain. Ce faisant, ces augmentations, r�pondant � ses dol�ances, doivent permettre � Sonelgaz, selon la Creg, de �disposer des ressources financi�res pour la r�alisation des investissements importants n�cessaires � la satisfaction de la demande en �lectricit� et en gaz dans de bonnes conditions de qualit� de service, et �galement de faire face � la hausse du prix de ses achats de gaz naturel�. Et ce communiqu� de pr�ciser que cette d�cision est prise conform�ment � la loi 02-01 du 5 f�vrier 2002 sur l'�lectricit� et la distribution du gaz par canalisation qui � attribue � la Creg, organisme de r�gulation ind�pendant et autonome, entre autres missions, celle de fixer les tarifs de l'�lectricit� et du gaz�. Pour cela, la Creg applique la m�thodologie d�finie par le d�cret ex�cutif du 18 mai 2005 relatif � la r�gulation des tarifs et � la r�mun�ration des activit�s de transport et de distribution de l'�lectricit� et du gaz. D�j�, le P-DG de Sonelgaz, Noureddine Bouterfa, avait, r�cemment, annonc� la couleur, en pr�voyant de fortes augmentations des prix de l'�lectricit� en 2005-2006 et qui toucheront, selon lui, principalement les industriels. Ainsi, il avait �voqu� une hausse de 5% en 2005, une autre similaire en 2006 et de moindre niveau (entre 1 et 2%) annuellement par la suite. En outre, le chef du gouvernement avait affirm�, lors de son intervention devant les membres de l'APN, que les hausses des carburants, de l'�lectricit�, du gaz et de l'eau, se poursuivront. Certes, ces augmentations des prix de l'�nergie seront progressives et d�cid�es sur la base de la n�gociation entre Sonelgaz et la Creg. Cette derni�re qui se pr�vaut de d�fendre les int�r�ts des consommateurs, les prix de l'�nergie pour les m�nages devant �tre les plus bas, et de veiller � ce que les co�ts r�els soient bien refl�t�s dans les co�ts affich�s par les producteurs. Il est vrai aussi que les prix de vente de l'�lectricit� en Alg�rie sont les plus bas au niveau du Bassin m�diterran�en. N�anmoins, cette augmentation de l'�nergie qui aura des r�percussions sur les m�nages et la client�le r�sidentielle m�me si les hausses d�cid�es sont relativement moindres. N�anmoins, ces augmentations, variables selon la nature des entreprises auront un impact important sur les entreprises tant publiques que priv�es qui consomment 80% de l'�nergie. A ce propos, Slimane A�t-Yala, P-DG de Bya Electronic, une entreprise bas�e � Oran, contact� hier, a estim� que cette augmentation qui touche toutes les entreprises et notamment celles dont les �quipements et machines consomment beaucoup d'�nergie, se traduira par un co�t lourd � prendre en charge. En fait, le P-DG de Bya Electronic a craint une perte irr�m�diable des avantages comparatifs de l'�conomie alg�rienne, dont le co�t nagu�re moindre des prix de l'�nergie de base. Et des avantages dont les d�cideurs alg�riens n'ont de cesse, pourtant, de se pr�valoir dans leur qu�te des investissements �trangers et autres invites adress�es aux entreprises �trang�res.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.