Vaste mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le FFS "fidèle à son esprit nationaliste et patriotique"    Un mémorandum d'entente sur les concertations politiques algéro-thaïlandaises    Les efforts de l'Algérie visant l'unification des rangs arabes et palestiniens soutenus    Renforcer et diversifier l'investissement touristique pour la promotion du tourisme    Salon de l'habitat: le Reverse Engineering, une source d'innovation    APN: chaud débat en perspective    Zineb El Mili inhumée au cimetière de Sidi Yahia à Alger    Réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef    Tlemcen: Ilham Mekliti lauréate du concours du 14e Salon des arts plastiques    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    A quand une rencontre Président-Maires ?    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    LA VIE... ET LE RESTE    Tensions accrues au Sahel    Des «lignes rouges» tracées    Du bon et du moins bon    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Maguire, c'est désastreux    Une aubaine pour les cimentiers    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Tebboune reçoit l'Ambassadeur du Ghana    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



FOOTBALL
LA 25e �DITION S'OUVRE DEMAIN AU CAIRO STADIUM AVEC UN CERTAIN EGYPTE-LIBYE L�Afrique lance son Mondial
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 01 - 2006

La Coupe d'Afrique des nations offre � cinq �quipes qualifi�es pour la Coupe du monde une bonne opportunit� de tester leur effectif et de peaufiner leur jeu avant de se rendre en Allemagne au mois de juin.
Le tournoi, qui r�unit seize �quipes, d�bute demain en pr�sence de la C�te d'Ivoire, de l'Angola, du Togo, de la Tunisie et du Ghana, pays qualifi�s pour le Mondial. D'autres comme l'Afrique du Sud, le Cameroun, le S�n�gal et le Nigeria, non qualifi�s pour la Coupe du monde, vont tenter de se consoler en Egypte et entamer leur reconstruction. L'Afrique du Sud essaiera de retrouver un peu de sa gloire pass�e, � quatre ans de la Coupe du monde 2010 qu'elle organisera, tandis que le Cameroun sera en qu�te de r�demption. "Apr�s l'�chec en qualifications de la Coupe du monde, nous devons montrer � nos supporters qu'il s'agissait d'un simple faux pas", a d�clar� l'attaquant camerounais Samuel Eto'o. "Nous avons une excellente �quipe et c'est l'occasion de le prouver." Les �quipes pourront se familiariser avec le ballon de la Coupe du monde, qui sera utilis� pour la premi�re fois dans un tournoi. La C�te d'Ivoire sera particuli�rement observ�e apr�s avoir �t� plac�e dans le groupe le plus difficile du premier tour du Mondial, aux c�t�s de l'Argentine, des Pays-Bas et de la Serbie-Mont�n�gro. Avec dans ses rangs l'attaquant de Chelsea Didier Drogba, qui a marqu� 17 buts en 22 rencontres internationales, la C�te d'Ivoire affrontera l'Egypte, la Libye et le Maroc dans le groupe A de la CAN. L'Angola et le Togo sont dans le groupe B avec le Cameroun et le Congo, tandis que le tenant du titre, la Tunisie, jouera dans le groupe C contre la Guin�e, l'Afrique du Sud et la Zambie. Le Ghana est plac� dans le groupe D avec le Nigeria, le S�n�gal et le Zimbabwe. Les �quipes des groupes A et B jouent au Caire, celles du groupe C � Alexandrie et celles du groupe D � Port Sa�d et Isma�lia. L'Egypte, qui a remport� la premi�re �dition du tournoi il y a 49 ans et a conquis son quatri�me titre en 1998, donnera le coup d'envoi de l'�preuve au Ca�re vendredi contre son voisin libyen. La finale du tournoi aura lieu le 10 f�vrier dans le m�me stade. La Tunisie, sacr�e championne d'Afrique � domicile il y a deux ans, est la seule �quipe � avoir le m�me entra�neur que lors de la CAN 2004, le Fran�ais Roger Lemerre. Pour tenter le doubl�, la Tunisie comptera sur Ra�di Ja�di (Bolton), Hatem Trabelsi (Ajax) et Santos (Toulouse). L'�quipe de Lemerre a pr�par� la d�fense de son titre avec une victoire 2-0 sur le Ghana, qui est handicap� par les absences du milieu de terrain de Chelsea Micha�l Essien, bless� � la cheville. La Tunisie disputera son premier match dimanche � Alexandrie contre la Zambie. Au dernier classement FIFA, le Cameroun est l'�quipe africaine la mieux plac�e, en 23e position, devant le Nigeria (24e) et la Tunisie (28e).

LE FAVORI
Le Cameroun en qu�te de rachat
Encore sous le choc de son �chec retentissant dans la course � la qualification pour le Mondial 2006 de football, le Cameroun compte bien se racheter � la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006), qui d�bute vendredi en Egypte.
L'objectif fix� par le s�lectionneur Artur Jorge � ses troupes est on ne peut plus clair. Remporter la lev�e 2006 du troph�e continental pour laver l'affront du 8 octobre, qui a priv� l'�quipe phare du continent de sa cinqui�me Coupe du monde d'affil�e. Ce samedi-l�, l'arri�re Pierre Wom� manquait l'immanquable. Un penalty accord� dans les ultimes secondes d'une rencontre au couteau face � l'Egypte qui aurait permis aux "Lions indomptables" de l'emporter 2 � 1 et de d�crocher leur billet pour l'Allemagne. Au lieu de cela, le nul conc�d� aux Egyptiens a propuls� la C�te d'Ivoire sur les bords du Rhin et tout le pays dans la consternation. D'o� l'obligation absolue de "redorer le blason de l'�quipe", comme le r�p�te inlassablement Artur Jorge. "Nous devons conqu�rir l'Afrique", a pour sa part clam� l'avant centre vedette du FC Barcelone Samuel Eto'o. Mais, trois mois plus tard, ce "rat� m�morable" n'en finit pas de faire des vagues au sein m�me de l'�quipe. Inconsolable, Pierre Wom� a ainsi tr�s r�cemment rejet� la responsabilit� de sa "faute" sur le capitaine Rigobert Song et Samuel Eto'o, accus�s d'avoir refus� de tirer le penalty, ce que les deux int�ress�s ont d�menti. L'affaire a sembl� provisoirement r�gl�e par la nons �lection de Pierre Wom� sur la liste des 23 joueurs retenus pour le tournoi �gyptien. Mais l'ancienne gloire du onze camerounais Roger Milla l'a fait rebondir en s'�tonnant publiquement cette semaine de cet oubli. "Je le regrette. C'est dommage. Tout le monde peut rater un penalty", a estim� Milla. "Je veux esp�rer que sa nons �lection n'est pas politique et que c'est un choix de l'entra�neur", a-t-il ajout�. Outre l'affaire Wom�, la pr�paration des Lions indomptables a �t� singuli�rement troubl�e par des histoires de "gros sous". En litige financier avec la F�d�ration, Artur Jorge menace ainsi de ne pas se rendre en Egypte s'il ne per�oit pas avant son coup d'envoi six mois d'arri�r�s de salaire. Et les vestiaires de l'�quipe ont r�sonn� de divers mouvements d'humeur caus�s par des primes non pay�es. Malgr� cela, les dirigeants de la F�d�ration camerounaise de football (F�cafoot) se veulent optimistes. Le litige l'opposant � Artur Jorge est en cours de r�glement puisque trois mois d'arri�r�s viennent d'�tre vers�s � l'entra�neur portugais, a assur� un responsable du minist�re des Sports. Et des instructions ont �t� donn�es pour que la question des primes soit r�gl�e. "Toutes ces mesures habituellement escamot�es ou n�glig�es illustrent la d�termination des hauts responsables camerounais � mettre tout en �uvre pour que rien ne perturbe la pr�paration et la prestation de l'�quipe en Egypte", s'est r�joui le responsable du minist�re des Sports. Car, malgr� cette agitation, l'objectif assign� � l'�quipe est rest� le m�me. "Une victoire des Lions indomptables � la CAN nous ram�nerait un surcro�t de dignit�", estime ainsi Seidou Mbombo Njoya, membre du Comit� ex�cutif de la F�cafoot et pr�sident du club de Foumban. Oppos�s � l'Angola, la RD du Congo et le Togo, les Camerounais n'auront pas la t�che ais�e pour passer le premier tour, avant de retrouver l'Egypte, la C�te d'Ivoire ou le Maroc en quarts de finale. Un v�ritable parcours du combattant sur la route du rachat et d'un �ventuel 5e titre continental.

La CAN en quelques points
Ont gagn� la comp�tition : - 4 fois : Cameroun, Egypte, Ghana - 2 fois : Nigeria, R�publique d�mocratique du Congo - 1 fois : Afrique du Sud, Alg�rie, Congo, C�te d'Ivoire, Ethiopie, Maroc, Soudan, Tunisie
Les joueurs les plus pr�sents en finale : L'Egyptien Al Fanagili (1957, 1959 et 1962), le Ghan�en Jones Attuguayefio (1965, 1968 et 1970), les Camerounais Roger Milla et Kunda (1984, 1986 et 1988). Le Nig�rian Rashidi Yekini a disput� les finales de 1988, 1990 et 1994.
14 rencontres arbitr�es en 5 �ditions : L'arbitre le plus pr�sent en CAN est le Mauricien Lim Kee Chong, qui a offici� 14 rencontres en cinq �ditions : 1992 (2 matches), 1994 (4), 1996 (3), 1998 (2), 2002 (3). Il a notamment conduit la finale de la CAN- 1994.
Record de participations : Le record de participations d'une s�lection � la CAN est d�tenu par l'Egypte qui a pris part � 19 �ditions, suivi de la C�te d'Ivoire (16 fois), du Ghana (15), de la RD Congo (14) et de l'Alg�rie, du Cameroun et du Nigeria (13). L'Egypte en est � sa 12e participation cons�cutive depuis 1984, alors que la C�te d'Ivoire a �t� pr�sente en dix �ditions d'affil�e de 1968 � 2002.
Redoutables sur leurs sols : Huit s�lections n'ont pas rat� l'occasion d'accueillir la CAN sur leur sol pour remporter le titre. Il s'agit de l'Egypte (1959 et 1986), l'Ethiopie (1962), le Ghana (1963 et 1987), le Soudan (1970), le Nigeria (1980), l'Alg�rie (1990), l'Afrique du Sud (1996) et la Tunisie (2004).
Les tirs au but pour se d�partager : Quatre s�lections ne se sont impos�es en finale de la CAN qu'apr�s avoir recouru aux tirs au but : Le Ghana contre la Libye en 1982, l'Egypte contre le Cameroun en 1986, la C�te d'Ivoire contre le Ghana en 1992 et le Cameroun contre le S�n�gal en 2002.
Gyamfi, le plus titr� : Le Ghan�en C.K. Gyamfi, est l'entra�neur le plus titr� de l'histoire de la CAN avec trois victoires (1963, 1965, 1982).
Le Za�rois Ndaye, 9 buts en 6 matches : Depuis 1974, jamais un attaquant n'a scor� autant que le Za�rois Ndaye Mulamba Pierre, qui a inscrit neuf buts en six matches. Comme l'Ivoirien Pokou, Ndaye demeurera, sans nul doute, le meilleur Goleador d'une phase finale pour une longue p�riode.
Le goleador de la CAN : l'Ivoirien Laurent Pokou a marqu� l'histoire de la CAN en inscrivant 14 buts dans les �ditions 1968 (6 buts) et 1970 (8 buts).
9 buts en un seul match : La rencontre la plus prolifique en buts a �t� celle qui a oppos�, en 1963 au Ghana, l'Egypte au Nigeria et qui s'est sold� par 6 buts � 3 pour les "Pharaons".
Le plus large score : La C�te d'Ivoire avait sign� le plus large score de la CAN en battant l'Ethiopie par 6 buts � 1, en 1970 au Soudan.

Le programme (en heures alg�riennes)
Phase de Poules
Groupe A
20 janvier au Cairo Stadium
(18h) : Egypte - Libye
21 janvier au Cairo Stadium
(13h) : Maroc - C�te d'Ivoire
24 janvier au Cairo Stadium
(16h15) : Libye - C�te d'Ivoire
(19h) : Egypte - Maroc
28 janvier
(18h) : Egypte - C�te d'Ivoire au Cairo Stadium
(18h) : Libye - Maroc au Military Stadium
Groupe B
21 janvier au Military Stadium
(16h15) : Cameroun - Angola
(19h) : Togo - RD Congo
25 janvier au Military Stadium
(16h15) : Angola - RD Congo
(19h) : Cameroun - Togo
29 janvier
(18h) : Angola - Togo au Cairo Stadium
(18h) : Cameroun � RD Congo au Military Stadium
GROUPE C
22 janvier � Alexandrie Stadium 1
(16h15) : Tunisie - Zambie
(19h) : Afrique du Sud - Guin�e
26 janvier � Alexandrie Stadium 1
(16h15) : Zambie - Guin�e
(19h) : Tunisie - Afrique du Sud
30 janvier
(18h) : Tunisie - Guin�e � Alexandrie Stadium 1
(18h) : Zambie - Afrique du Sud � Alexandrie Stadium 2
Groupe D
23 janvier � Port Sa�d Stadium
(16h15) : Nigeria - Ghana
(19h) : Zimbabwe - S�n�gal
27 janvier � Port Sa�d Stadium
(16h15) : Ghana - S�n�gal
(19h) : Nigeria - Zimbabwe
31 janvier
(18h) : Nigeria - S�n�gal � Port Sa�d Stadium
(18h) : Ghana - Zimbabwe � Isma�lia (Isma�lia)
Quarts de finale
3 f�vrier
(14h) : Vainqueur Groupe C contre 2e groupe D (Quart 2) � Alexandrie1
(18h) : Vainqueur Groupe A contre 2e groupe B (Quart 1) au Cairo Stadium
4 f�vrier
(14h): Vainqueur Groupe D contre 2e groupe C (Quart 4) � Port Sa�d Stadium
(18h) : Vainqueur groupe B contre 2e groupe A (Quart 3) au Military Stadium
Demi- finales
7 f�vrier
(14h): Vainqueur Quart 3 contre vainqueur Quart 4 (� Alexandrie)
(18h) : Vainqueur Quart 1 contre vainqueur Quart 2 au Cairo Stadium (Le Caire)
Finale 3e Place
9 f�vrier
(17h) : Perdant des demi-finales au Military Stadium
Finale
10 f�vrier
(17h) : Vainqueur des demi-finales au Cairo Stadium (Le Caire).

La promesse de Blatter
Sepp Blatter, pr�sident de la FIFA, s'est prononc� pour une augmentation de la repr�sentation de l'Afrique � la Coupe du monde de football. Le continent africain enverra cinq pays - la C�te d'Ivoire, le Ghana, l'Angola, la Tunisie et le Togo - � la phase finale de la prochaine Coupe du monde qui aura lieu en juin et juillet en Allemagne. L'�dition suivante du Mondial aura lieu en 2010 en Afrique du Sud sans qu'il ait encore �t� d�cid� si six pays africains, cinq qualifi�s plus le pays organisateur, y participeront ou si l'Afrique du Sud fera partie du contingent de cinq qualifi�s. Devant la F�d�ration africaine du football, Sepp Blatter s'est prononc� pour la premi�re solution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.