30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Imposante mobilisation à Alger    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    L'ONU demande une enquête "impartiale"    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    107e vendredi de contestation: La mobilisation se poursuit    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ADIDAS - NIKE - PUMA
L�autre Coupe du monde
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 06 - 2006

Le Mondial-2006 de football n'aura qu'un gagnant mais ce qui est vrai au niveau sportif ne l'est pas pour les �quipementiers: les trois leaders du secteur, Nike, Adidas et Puma, vont profiter de l'�v�nement pour augmenter leurs ventes, peaufiner leur image et aiguiser leurs armes les uns contre les autres.
L'allemand Adidas, fournisseur du ballon officiel "Teamgeist" (Esprit d'�quipe), pr�voit de vendre pour plus d'un milliard d'euros d'articles de football cette ann�e. La marque aux trois bandes parraine six �quipes qualifi�es, dont le onze fran�ais et la Mannshaft allemande, h�te de la manifestation du 9 juin au 9 juillet. Son rival de toujours, Puma, �galement bas� en Allemagne, s'estime le grand gagnant de l'�v�nement en �quipant 12 formations en lice, plus que n'importe quel autre fournisseur. Quant � l'am�ricain Nike, il esp�re coiffer Adidas sur le poteau avec ses huit �quipes sous contrat dont la Sele�ao br�silienne, tenante du titre et �ternelle favorite. Pour les �quipementiers, tout est d�j� pratiquement jou� et le d�roulement de la comp�tition n'y changera plus grand chose. Herbert Hainer, patron d'Adidas, l'a d�clar� r�cemment: m�me si l'�quipe allemande ne passait pas le premier tour, les objectifs de vente du groupe ne seraient pas affect�s. Adidas est d�j� assur� de vendre le maillot blanc de Michael Ballack et consorts � plus de 500.000 exemplaires. Ainsi que plus de 10 millions de ballons, un million de paires des chaussures "Predator" et un million de maillots d'autres �quipes (France, Argentine, Espagne, Japon et Trinit�et- Tobago). Comme ses concurrents, Adidas a investi massivement dans la promotion de l'�v�nement. Des chiffres non divulgu�s mais qui se sont traduits par une perte au quatri�me trimestre de l'ann�e derni�re pour le groupe. Chez Puma aussi "nous avons beaucoup investi", admettait le patron Jochen Zeitz dans une r�cente interview. "Ce n'est pas seulement une question de prestige, mais aussi de pr�sence de la marque", disait-il. Le Mondial-2006 est �galement "l'�v�nement pour lequel Nike investira le plus dans son histoire", selon le patron de Nike- France, Fabrice Ducceschi. Aucun des groupes ne doute que le jeu en vaut la chandelle. Pour Adidas, inventeur de la chaussure � crampons, il s'agit de "continuer � renforcer notre domination du march� mondial", explique Herbert Hainer. Puma, la marque au f�lin, parraine pour sa part toutes les formations africaines en lice (Ghana, Angola, C�te d'Ivoire, Togo, Tunisie), des �quipes au fort potentiel de sympathie, qui lui permettent de se positionner sur le continent noir avant le prochain Mondial, en Afrique du Sud en 2010. Enfin Nike, actif dans le football depuis 1994 seulement, doit s'affirmer dans ce sport pour conforter sa place de num�ro un mondial des �quipementiers sportifs. Le Mondial-2006 arrive en effet � un moment de pleine effervescence du march�: Adidas a rachet� Reebok et entend clairement ravir sa place � Nike, au moyen notamment d'un recentrage de la marque Adidas sur tous les sports d'�quipe. Puma, n� d'une dispute familiale au sein du clan fondateur d'Adidas, les Dassler, plus petit que ses deux concurrents, craint pour son ind�pendance dans ce contexte de grands mouvements.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.