Les journalistes appellent l'Etat à agir    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri bientôt devant la justice    Confirmer la mutation du football africain    L'appel des sept    Une bonne gouvernance et l'Etat de droit    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Nouvelles d'Oran    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BOUMERDES
Recouvrement des stades de football en gazon synth�tique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 10 - 2006

Les ouvriers et les cadres techniques des infrastructures r�alisations sportives (IRS) de Boumerd�s pr�parent le terrain du stade de la ville de Thenia qui recevra un tapis en gazon synth�tique quatri�me g�n�ration, une aubaine pour les sportifs de la commune. Ce travail n�cessite plusieurs op�rations aussi techniques que compliqu�es faisant appel � la dext�rit� des travailleurs et leurs responsables. Aucune erreur n�est permise.
Et pour cause, le projet co�tera 50 millions de dinars � l�Etat. Apr�s le terrassement, un support en bitume est pos�, suivi de la mise en place du gazon en polypropyl�ne. Le tapis de gazon, d�une �paisseur de 60 millim�tres, subit 7 op�rations de contr�le de conformit� avant sa livraison. La dur�e de vie du gazon synth�tique, � ne pas confondre avec le tartan, est d�une dizaine d�ann�es. Il b�n�ficie, selon M. Derriche, P-DG de l�IRS Boumerd�s, de �recommaded� de la FIFA. C�est une homologation pour les comp�titions de haut niveau. �Il sera probablement utilis� lors de la prochaine Coupe du monde�, esp�re le patron de l�IRS. A cette occasion, il a salu� la mise en place du laboratoire de contr�le de la qualit� d�pendant du minist�re de la Jeunesse et des Sports. �Cette infrastructure commence � donner d�ores et d�j� des r�sultats concernant la qualit� des travaux r�alis�s�, nous confie-t-il. Les r�centes r�alisations � l�actif de l�entreprise dans le secteur du gazon synth�tique sont le terrain de Z�ralda et celui de Zioui de Hussein-Dey. D�ailleurs, le pr�sident du NAHD, domicili� � Zioui, fait montre, � travers ses d�clarations de presse, d�impatience pour utiliser la nouvelle pelouse. Dans le programme de r�fection des stades du centre du pays, les autorit�s pr�voient de r�nover les stades de Bordj-Mena�el (wilaya de Boumerd�s) et ceux de Bologhine, Kouba, El-Annasser (wilaya d�Alger). Pour revenir � l�IRS, l�entreprise s�est investie dans ce secteur et a r�alis� des choses fort int�ressantes pour les sportifs de haut niveau. Son exp�rience et ses ouvrages concr�tis�s la laissent occuper une place tr�s importante au niveau national. D�ailleurs, fort de cette dynamique largement positive, le g�rant de l�entreprise m�ne des n�gociations avec une soci�t� nordique de r�putation mondiale pour la production locale de ce tapis synth�tique, et ce, par le biais du syst�me de franchise. Une fois ce dernier objectif atteint, cette entreprise ne manquera certainement pas d��tre propuls�e � la p�riph�rie imm�diate du cercle des quelque rares soci�t�s internationales sp�cialis�es en la mati�re, d�autant plus que les probl�mes pos�s par les ratages des stades en gazon naturel g�n�ralement au niveau maghr�bin et africain et plus particuli�rement au niveau national offrent, d�une part, une opportunit� de d�passer ce handicap en Alg�rie et, d�autre part, d�acqu�rir des parts de march� international. Limiter des sorties de devises est un acte de patriotisme �conomique, d�marche ch�re aux Occidentaux qui l�ont invent�e pour prot�ger leurs entreprises publiques ou priv�es. En Alg�rie, les pouvoirs publics seraient bien inspir�s de soutenir cette entreprise sp�cialis�e dans le domaine sportif.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.