FC Barcelone: Ce message fort sur l'influence de Lionel Messi au Barça...    Tribunal de Sidi M'hamed à Alger : 24 manifestants jetés en prison    Al Ahli: L'entraîneur de Belaili limogé    BENSALAH SIGNE LES LOIS RELATIVES A LA TENUE DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE : Convocation du corps électoral    SOUTIEN A LA CREATION D'ENTREPRISES AU SUD : Levée de gel pour les projets des jeunes    RENTREE UNIVERSITAIRE 2019-2020 A MOSTAGANEM : L'université renforce ses capacités d'accueil    HECATOMBE ROUTIERE : 11 morts et 20 blessés en 48 heures    KHEIR-EDDINE : Les parents d'élèves demandent une protection policière    Les forces de sécurité répriment un rassemblement pacifique à Constantine    Liverpool : Van Djik encense Firmino    Le Kremlin en faveur d'une relance des discussions    Les manifestants insistent sur le départ du système    Des personnalités nationales et des organisations dénoncent    L'Opep et ses alliés sur le gril    La FTF a défalqué six points au Club Africain    Le Real se régale, puis se relâche    "La Tunisie est en train de forger son propre modèle démocratique"    La libération du candidat Nabil Karoui sera «une évidence» s'il sort vainqueur    Qui succédera à Essebsi en Tunisie ?    Saisie de 12 000 comprimés de psychotropes    Meilleures recettes au gingembre pour traiter l'asthme    Un homme électrocuté    Hommage à Cheb Hasni par les siens    Soirées diwane au dendoune et karkabou    Le lion mécanique de Léonard de Vinci exposé à Paris    Ligue des champions (2e tour, match aller) USM Alger – GOR MAHIA (20H45) : Tout pour assurer au stade Tchaker    CAF Football Awards : Les 10 candidats connus en octobre    Football professionnel : Une AGEx mardi pour adopter un nouveau système de compétition    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    Washington confirme la mort de Hamza Ben Laden    Tlemcen: La Casnos veut ratisser large    Ils avaient subtilisé l'arme d'un policier: Un individu tué et deux autres blessés près d'Azeffoune    Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ELECTIONS SENATORIALES DE BOUMERDES
R�flexion sur une d�faite
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 01 - 2007

Apr�s la lourde d�faite du FLN devant le RND aux s�natoriales � Boumerd�s, les commentaires vont bon train. Les uns attribuent cette d�faite au parti, d�autres, parmi les FLNistes notamment, imputent ce revers au seul candidat. L�ampleur de l��chec, le style des deux candidats et la nature sociologique et sociopolitique de la r�gion incitent � se pencher sur d��ventuelles lectures politiques au niveau r�gional et m�me national.
Sur le d�roulement du scrutin de ce jeudi, Behar Tahar, actuel P/APW et ancien mouhafedh du FLN, partait avec les larges faveurs des pronostics. Son adversaire avait, quant � lui, un handicap de 50% des voix par rapport � son rival � surmonter. Ce dernier a su comment rallier les grands �lecteurs pour s�adjuger des voix, y compris dans le camp du FLN. La victoire donc de Dramchini Boualem, le d�sormais ex-P/APC de Zemmouri, candidat du Rassemblement national pour la d�mocratie (RND), ne souffre en effet d�aucune contestation. Il a r�colt� 130 voix sur les 282 votants contre son adversaire du jour, l�ex-mouhafedh, qui n�a recueilli que 111 voix. Le troisi�me candidat, l�islamiste du MSP, a eu 2 voix. Un score ridicule comme l�a �t� sa candidature puisque son parti a ralli� le camp de M. Dramchini. Paradoxalement, le nombre de bulletins nuls (39) a �t� tr�s �lev�. �Probablement des FLNistes qui n��taient pas satisfaits de la candidature de Behar mais qui se sont rendus au si�ge de la wilaya pour voter � blanc�, observait un militant qui ne cachait pas sa d�ception. L�ancien mouhafedh a �t� victime de la forte mobilisation des grands �lecteurs dont 282 d�entre eux ont particip� au scrutin qui concernait 349 inscrits (310 �lus APC et 39 �lus APW). Ce qui donne un taux de participation de 80%. A noter le boycott du FFS (58 �lus APC et 7 APW). Le fait que son parti dispose de 114 �lus (96 APC et 15 APW) contrairement au parti de son adversaire, le RND qui n�a de son c�t� que 51 �lus aux diff�rentes APC et 5 � l�assembl�e de la wilaya, en plus du soutien d�El Islah (30 �lus APC et 7 �lus APW), avait permis � la majorit� des observateurs de pronostiquer, avant jeudi, une large victoire du candidat Behar. Or, Dramchini, 46 ans, ing�nieur en �conomie p�troli�re, avait men� un travail de proximit� pour convaincre des partis politiques qui ont pignon sur rue, des �lus sur des listes des partis dits petits (19 voix) sans rep�re politique et une partie des �lus ind�pendants qui sont au nombre de 30 pour voter en sa faveur. En outre, contrairement aux consignes de leur formation, 3 �lus sur les 5 que compte le PT � l�APW avaient vot�, selon des sources s�res, pour le candidat RNDiste. Pour rappel, la formation de Louisa Hanoune n'a pas d��lus au sein des APC de la wilaya de Boumerd�s. Par ailleurs, selon un cadre du Rassemblement d�Ouyahia, le RND a pass� des accords avec le MSP (22 �lus APC) et le FNA (10 �lus APC). Les responsables des deux formations nous ont par la suite confirm� ces soutiens au RND. M�me les 5 �lus du RCD qui avaient r�int�gr� les institutions de deux communes � la faveur des �lections partielles de l�automne 2006 ont opt�, sans raisons politiques transparentes, pour le P/APC de Zemmouri. Disposer du double des voix que l�adversaire, g�rer 19 assembl�es communales avec dans le lot les municipalit�s les plus importantes de la r�gion, pr�sider l�assembl�e de wilaya et s�allier avec les islamistes d�El Islah contre un adversaire dont les militants ne pr�sident aux destin�es que de trois petites communes (Zemmouri, Souk-El-Had et Kherrouba) et perdre un scrutin contre un adversaire qui ne dispose que de la moiti� des voix est un �chec politique lourd pour le FLN d�autant plus que la candidature consensuelle de M. Behar n�avait lors de l�investiture rencontr� aucune contestation. S�agissant des deux candidats, l�un faisait partie des caciques du Front tandis que l�autre a surgi sur la sc�ne politique locale � la faveur des �lections locales de 1997. Il avait reconquis avec brio son mandat en 2002. D�s lors, des questions s�imposent n�cessairement. Ce r�sultat indiquerait-il un changement de style ou de g�n�ration dans un syst�me politique vieillissant ou pr�sagerait-il une rupture par le bas avec ce m�me syst�me dans la perspective de la construction de la d�mocratie dans notre pays ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.