Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FORUM D' "EL MOUDJAHID"
Hommage au colonel Yazourene Mohand Ameziane
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 01 - 2007

L�association Flambeau du martyr a rendu hommage, hier, au colonel Yazourene Mohand Ameziane dit �Si Sa�d Vrirouche� lors du Forum du quotidien El Moudjahid. Ses fr�res de combat ont longuement rappel� les qualit�s de celui qui a �t� nomm� � la t�te de la wilaya 3 apr�s la mort du colonel Amirouche. N� le 18 mars 1912 dans le village de Iadjmat (Souk El Had), Yazourene Mohand Ameziane a d� quitter les bancs de l��cole � l��ge de 12 ans pour travailler.
Il se lance dans la politique d�s 1945 en int�grant le PPA-MTLD dont il sera le responsable pour la r�gion de Azzazga. �Vers la fin des ann�es quarante, Si Sa�d Vrirouche a mis en place un refuge pour accueillir les cadres du PPA-MTLD qui activaient dans la clandestinit�. Krim Belkacem, Ali Mellah, Amar Ouamrane ou encore Tahar Oussedik sont pass�s par cette cache�, a indiqu� Mohamed Yakouren en pr�cisant que Yazourene a particip� activement � la pr�paration du d�clenchement de la R�volution. �Si Sa�d, qui �tait en compagnie de Ali Mellah, a men� une s�rie d�op�rations arm�es � Azzazga. Ils ont attaqu� la brigade de gendarmerie, le domicile de l�administrateur, la ferme d�un colon avant d�incendier le plus important d�p�t de li�ge de la r�gion. En une seule nuit, ils ont cibl� des objectifs militaire, politique, �conomique et aussi le colonialisme spoliateur de terres. Le 3 novembre, le m�me groupe a tendu une embuscade qui a fait quatre morts parmi les forces coloniales. Ces derni�res ont r�agi violemment en br�lant la maison de Si Sa�d et en enlevant sa femme et son fils. Son fils rejoindra par la suite les rangs de l�ALN et tombera au champ d�honneur en 1960�, pr�cisera le moudjahid Si Mahmoud. Au cours de l�ann�e 1955, Yazourene Mohand Ameziane a jou� un r�le pr�pond�rant dans l�op�ration �Oiseau Bleu� en d�jouant cette action de contre-gu�rilla dans les maquis de la Kabylie, mise en �uvre par la DST. Promu commandant suite au Congr�s de la Soummam, il sera charg� de l�acheminement des armes et des munitions. Il partira ensuite pour Ghardimaou, si�ge de l��tat-major g�n�ral de l�ALN, en qualit� de repr�sentant de la Wilaya 3. En 1959, il sera d�sign� � la t�te de cette wilaya historique avec le grade de colonel. Il succ�de ainsi au colonel Amirouche tomb� au champ d�honneur aux c�t�s du colonel Si Haoues pr�s de Boussa�da. Cependant, il ne pourra rejoindre son poste puisqu�il sera bless� en tentant de rallier la Kabylie. Apr�s une longue p�riode d�hospitalisation en Tunisie, il reprendra ses activit�s en tant que membre du Conseil national de la R�volution alg�rienne, poste qu�il conservera jusqu�� la fin de la guerre. Apr�s l�Ind�pendance, le colonel Yazourene Mohand Ameziane a assum� plusieurs fonctions de responsabilit� au sein de l�Etat et du FLN. Il d�c�dera le 10 janvier 1988 des suites d�une longue maladie. �Si Sa�d Vrirouche �tait un grand guerrier. C��tait aussi un instructeur militaire hors pair. Il est important de rappeler qu�en sa qualit� de membre du CNRA, il avait cr�� un institut pour accueillir les �tudiants alg�riens de passage en Tunisie. A ce titre, il avait exig� que cette structure soit financ�e par l�ensemble des wilayas. Ces �tudiants, qui sont aujourd�hui des cadres civils et militaires, lui doivent beaucoup �, a tenu � souligner le moudjahid Ahmed Ghozali.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.