Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TIARET
L'ire de Amar Tou
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 03 - 2007

En effectuant une visite de travail et d�inspection, les 5 et 6 mars, dans la wilaya de Tiaret, le ministre de la Sant�, de la Population et de la R�forme hospitali�re a manifest� une vive col�re envers les cadres de son secteur au vu du constat peu satisfaisant qu�il a eu � faire sur les diff�rents points de son p�riple.
En effet, mis � part les deux nouvelles cliniques d�ORL et de chirurgie dentaire, actuellement en voie d�ach�vement, o� il a fait part de sa satisfaction, les autres �tapes de sa visite �taient entach�es de remarques li�es entre autres � l�absence d�hygi�ne, la mauvaise gestion et au �d�sordre� r�gnant au niveau de certaines structures sanitaires. A l�h�pital de Mahdia, Amar Tou ne s�est pas retenu pour d�plorer la paralysie des �quipements m�dicaux et autres appareils indispensables dans le fonctionnement de cette structure d�une capacit� d�accueil de 240 lits et dont le taux d�occupation ne d�passe pas les 30%. Outre l�absence de sol antistatique au niveau du bloc op�ratoire, les climatiseurs, les n�ons et les interrupteurs sont obsol�tes, fera-t-il remarquer. L�h�te de Tiaret soulignera que son minist�re a proc�d� r�cemment � la d�signation d�une commission de contr�le � l�effet justement de prendre en charge ce dossier � l��chelle nationale avec le recensement de tout mat�riel m�dical en panne, sachant, dira-t-il, que nombreuses sont les structures sanitaires qui connaissent cette situation. Poursuivant sa visite, le membre du gouvernement s�est ensuite rendu � Rahouia o� il a fait une halte � l�h�pital. Dot� de 60 lits, �cet �tablissement sanitaire fait office de salle de soins dans la mesure o� il n�est pas rationnellement exploit�, dira-t-il. Pas le moindre malade hospitalis� sous pr�texte d�un d�ficit en mati�re de m�decins sp�cialistes. A quoi sert un h�pital s�il ne prend pas en charge des malades ? C�est ce qu�a laiss� entendre Amar Tou qui a d�clar� que les cinq m�decins qui y exercent sont l� pour assurer des gardes. Si cette situation persiste, je fermerai cet h�pital, a-t-il lanc� d�un ton sec. Marquant une escale � la maternit� de Tiaret, Amar Tou s�est dit sid�r� par le taux tr�s �lev� des accouchements pratiqu�s par c�sarienne atteignant les 20%, exhortant les responsables concern�s � revoir ce dossier avec une r�duction de ce genre d�accouchement entre 8% � 10%. Abordant le volet humain, le ministre de la Sant� devait d�voiler que 3 100 m�decins g�n�ralistes, 560 pharmaciens et 1 100 chirurgiens dentistes sont en qu�te d�emploi, ajoutant que d�ici l'an 2009, nous atteindrons les indicateurs europ�ens concernant la prise en charge des malades. S�agissant des cr�dits allou�s au secteur de la sant�, le ministre de la Sant� fera savoir que la wilaya de Tiaret b�n�fie d�ici 2009 d�un montant de 451 milliards de centimes destin�s � la r�habilitation des structures et l�acquisition d��quipements, selon les besoins exprim�s. Aussi pour ce qui est du renforcement du secteur en sp�cialistes, pour la wilaya de Tiaret pour l�ann�e 2007, le d�partement de Tou revoit l�affectation � partir du 12 mars prochain de pas moins de 32 m�decins qui seront r�partis entre les h�pitaux de Tiaret (10), Mahdia (7), Frenda (5), Sougueur (4) et Ksar Chellala (4). Enfin, le membre du gouvernement a tenu une s�ance de travail avec l�ensemble des cadres de son secteur � Ksar Chellala o� il a donn� des instructions fermes afin de faire preuve de plus d�efforts pour rem�dier aux carences relev�es et assurer une meilleure qualit� de service.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.